Renoncule

Ranunculus acris L. (bouton d'or, renoncule âcre)
Photo prise le 21/05/04 à Sahorre

Les renoncules (genre Ranunculus) ont donné leur nom à l'importante famille des renonculacées, qui regroupe des plantes ayant généralement 5 sépales, souvent pétaloïdes, et 5 pétales ou plus(parfois absents ou atrophiés), avec de nombreuses étamines. Pour leur part, les renoncules sont des plantes herbacées annuelles ou vivaces, dont les fleurs, en principe à 5 sépales et 5 sépales, sont très souvent jaunes, certaines espèces ayant cependant des fleurs blanches, notamment les renoncules aquatiques. Leur fruit est une tête composée d'akènes monospermes (à graine unique). Les feuilles, amères et toxiques, sont délaissées par le bétail, qui se laisse cependant parfois tromper par certaines espèces, notamment R. sceleratus, plante mortelle.

Le genre doit son nom (= petite grenouille) au fait que de nombreuses espèces croissent au bord de l'eau ou dans l'eau.

Description de Ranunculus acris : l'une des renoncules les plus fréquentes, elle a des feuilles profondément divisées (de 3 à 7 lobes dentés). Tige plus ou moins velue. 5 sépales érigés. 5 pétales jaune d'or. Nombreuses étamines jaunes.

Noms catalans : api bord, botó daurat, botó d'or, francesilla de camp, ranuncle acre.

Ranunculus ficaria

Ranunculus ficaria L. (renoncule ficaire, ficaire) : plante vivace basse, glabre, reconnaissable à ses feuilles en forme de coeur plus ou moins maculées de taches plus claires. Fleurs jaune doré à 3 sépales et à 8-12 pétales. Floraison au début du printemps dans les bois, les prés humides et au bord des rivières. Nom catalan : gatassa. Photo prise à Ille-sur-Tet le 16/03/06

Ranunculus trichophyllus Chaix (renoncule divariquée, renoncule à feuilles capillaires) : cette renoncule aquatique, dont seules émergent les fleurs, apprécie les eaux stagnantes. Le qualificatif trichophyllos se traduit en français par "feuilles capillaires", allusion au fait que les feuilles sont profondément divisées en fines lanières. Les fleurs, plus petites que celles d'autres renoncules aquatiques (1 à 1,5 cm), ont cinq pétales blancs écartés les uns des autres, chacun taché de jaune à la base. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Torreilles le 15/03/06.

Ranunculus trichophyllus Chaix (renoncule divariquée, renoncule à feuilles capillaires) : gros plan d'une fleur. Photo prise à Torreilles le 15/03/06.

Ranunculus omiophyllus Ten. (renoncule de Lenormand, grenouillette de Lenormand) : cette renoncule pousse dans les mêmes lieux que la précédente, mais ses fleurs sont plus grandes, et surtout les feuilles sont très différentes : elles sont réniformes, profondément divisées en trois lobes eux-mêmes lobés. Les pétales, blancs et assez grands, ne se touchent pas et sont tachés de jaune à la gorge. Floraison au printemps. Attention : sur la photo, la plante est emmêlée avec R. trichophyllus. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Torreilles le 15/04/10.
Ranunculus hederaceus L. (renoncule à feuilles de lierre) : petite plante vivace de 10 à 30 cm, d'un vert clair, poussant dans les marais, les fossés, les ruisseaux (en moyennne montagne dans les P-O). Les tiges sont rampantes et radicantes aux noeuds. Les feuilles, toutes réniformes, comportent de 3 à 5 lobes entiers ou à peine échancrés, et ont des stipules longuement adhérentes au pétiole. Les fleurs blanches sont minuscules, ne dépassant pas 0,5 cm. Floraison d'avril à septembre. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Batère le 24/06/09.
Ranunculus hederaceus L. (renoncule à feuilles de lierre) : feuilles et fleur. Photo prise à Batère le 24/06/09.
Ranunculus fluitans Lam. (renoncule flottante, renoncule des rivières) : contrairement aux espèces précédentes, celle-ci pousse dans les eaux courantes (ici au beau milieu de la Garonne). Ses tiges, très longues, peuvent atteindre plusieurs mètres. Les feuilles sont toutes découpées en lanières capillaires. Les fleurs, assez grandes, peuvent avoir de 5 à 10 pétales (chacun avec un onglet jaune). Floraison de mai à juillet. Nom catalan : ranuncle de riu. Photo prise à Toulouse le 13/07/09.

Ranunculus sceleratus L. (renoncule scélérate) : plante annuelle de 10 cm à 1 m, à peu près glabre, qui pousse d'avril à septembre dans les marécages ou les lieux inondés. Feuilles vert clair, les inférieures largement trilobées, les supérieures divisées en segments linéaires. Fleurs de 5 à 10 mm, calice verdâtre à segments étalés, corolle jaune pâle. L'infrutescence se présente sous forme d'un épi portant une centaine de tout petits akènes. Nom catalan : herba de foc. Photo prise à Saleilles le 02/06/08.

Ranunculus sceleratus L. (renoncule scélérate) : vue d'ensemble de la plante. Photo prise à Saleilles le 02/06/08.

Ranunculus nodiflorus L. (renoncule à fleurs nodales) : l'une des plus petites, sinon la plus petite, des renoncules, mesurant de 5 à 25 cm, à fleurs de 3 mm environ. C'est une plante annuelle glabre poussant dans les mares temporaires en terrain siliceux. Les feuilles sont étroites et allongées, les inférieures à long pétiole, les supérieures subsessiles, par groupes de deux. Les fleurs jaunes, sessiles, poussent à l'aisselle des feuilles inférieures, puis sur les noeuds de la tige ou dans les ramifications. Floraison en mai-juin. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 08/06/07.

Ranunculus nodiflorus L. (renoncule à fleurs nodales) : vue d'ensemble de la plante parmi d'autres espèces aimant les mêmes sols, dont Lythrum portula. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 08/06/07.


Ranunculus aconitifolius L. (renoncule à feuilles d'aconit) : espèce montagnarde vivace qui croît au-dessus de 1000 mètres, au bord des ruisseaux et dans les prairies humides (floraison de mai à août). Feuilles à limbe palmatiséqué portant de 3 à 7 segments dentés. Fleurs blanches groupées en cymes lâches. Nom catalan : ranuncle aconitifoli. Photo prise au col de Mantet le 26/06/06.

Ranunculus aconitifolius L. (renoncule à feuilles d'aconit) : détail des feuilles. Photo prise au col de Jau le 23/06/05.


Ranunculus platanifolius L. (renoncule à feuilles de platane) : tout aussi montagnarde que la précédente, cette plante vivace s'en distingue notamment par ses pédoncules très longs et entièrement glabres. De plus, elle ne pousse pas nécessairement dans les lieux humides et se rencontre souvent dans les lieux secs et rocailleux. Feuilles profondément divisées. Fleurs blanches. Fruits glabres et renflés, à bec crochu. Floraison de mai à août. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Err le 02/07/11.

Ranunculus platanifolius L. (renoncule à feuilles de platane) : fleurs. Photo prise à Err le 02/07/11.

Ranunculus gramineus L. (renoncule à feuilles de graminée) : cette renoncule assez grêle a en effet des feuilles très semblables à celles des graminées, de couleur un peu glauque, presque toutes basales, étroites et terminées en pointe, à nervures parallèles. Les fleurs sont solitaires à l'extrémité de longs pédoncules. Corolle d'environ 2 cm. Floraison d'avril à juin (pelouses sèches, en principe sur sol calcaire). Nom catalan : ranuncle graminoide. Photo prise à Saint-Martin le 25/04/06.


Ranunculus monspeliacus L. (renoncule de Montpellier) : plante vivace de 10 à 40 cm, à tige dressée, à poils soyeux, poussant dans les lieux secs incultes du Midi. Les feuilles, d'un vert clair un peu grisâtre, sont presque toutes à la base de la tige. Elles sont trilobées, chaque lobe étant lui-même divisé en 3-5 lobes. Les fleurs, d'un jaune vif, sont grandes et peu nombreuses. Le calice est réfléchi. L'infrutescence est allongée, portant de nombreux carpelles à bec courbé. Floraison d'avril à juin. Nom catalan : botons d'or. Photo prise à Força Real le 01/05/12.

Ranunculus monspeliacus L. (renoncule de Montpellier) : détail des feuilles. Photo prise à Força Real le 01/05/12.
Ranunculus arvensis L. (renoncule des champs, chausse-trape des blés) : plante annuelle de 20 à 40 cm, dressée, rameuse, poussant dans les moissons et les champs cultivés. Feuilles d'un vert clair, triséquées, à lobes linéaires. Les fleurs sont petites, d'un jaune soufré. Les sépales velus ne sont pas réfléchis. La plante est surtout remarquable par ses fruits, à carpelles entièrement recouverts d'épines. Floraison d'avril à juillet. Noms catalans : herba de l'amor, ranuncle arvense. Photo prise à Bize-Minervois le 08/05/11.
Ranunculus arvensis L. (renoncule des champs, chausse-trape des blés) : des fruits vraiment curieux. Photo prise à Bize-Minervois le 08/05/11.

Ranunculus bulbosus L. (renoncule bulbeuse) : L'une des renoncules les plus répandues dans notre région, c'est une plante vivace de 20 à 60 cm, plus ou moins velue, dont la souche forme un bulbe arrondi. Les feuilles de la base ont un limbe pennatiséqué en trois segments lobés et dentés, les supérieures ont des segments beaucoup plus étroits. Le calice, velu, est réfléchi. Corolle de 2 à 3 cm. Floraison d'avril à juin (prés, champs, bord des chemins). Noms catalans : ranuncle bulbós, botó d'or. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 03/05/07.

Ranunculus bulbosus L. (renoncule bulbeuse) : calice et corolle. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 03/05/07.

Ranunculus repens L. (renoncule rampante) : plante vivace de 20 à 50 cm poussant dans les prés, au bord des fossés, dans les lieux frais et humides. Elle doit son nom au fait que sa souche émet de longs stolons rampants. C'est une plante plus ou moins velue, souvent glabrescente, dont les feuilles, portées par de longs pétioles, sont pennatiséquées, à trois segments trilobés et incisés-dentés, celui du milieu nettement pétiolulé. Les sépales jaune clair sont velus et en principe non réfléchis. Pétales jaune d'or. Infrutescence globuleuse, les carpelles étant glabres, comprimés, bordés, à bec légèrement courbé. Floraison d'avril à juin. Noms catalans : ranuncle repent, botó d'or. Photo prise à Ille-sur-Tet le 19/04/11.
Ranunculus repens L. (renoncule rampante) : fleur. Photo prise à Ille-sur-Tet le 05/05/07.
Ranunculus repens L. (renoncule rampante) : fruit. Photo prise à Ille-sur-Tet le 13/05/08.
Ranunculus paludosus Poir. (renoncule des marais, renoncule en éventail): malgré son nom, la plante ne pousse pas dans les marais, mais plutôt sur les sols siliceux inondables, voire sur des sols plutôt secs. C'est une plante vivace dépassant rarement 30 cm, reconnaissable d'abord à ses feuilles basales divisées en lobes nombreux et étroits. La tige dressée et légèrement velue porte le plus souvent une ou deux fleurs jaunes. Les sépales, velus et aigus, ne retombent pas. Les pétales sont au moins deux fois plus grands que les sépales. Infrutescence ovoïde. Nom catalan : ranuncle flabel·latPhoto prise à Ropidera (Rodès) le 24/04/08.

Ranunculus paludosus Poir. (renoncule des marais, renoncule en éventail) : détail des sépales. Photo prise à Ropidera (Rodès) le 24/04/08.
Ranunculus paludosus Poir. (renoncule des marais, renoncule en éventail) : feuilles basales. Photo prise à Ropidera (Rodès) le 24/04/08.
Ranunculus flammula L. (petite douve) : rare dans le Midi, cette plante vivace glabre de 10 à 40 cm pousse dans les prés marécageux et les fossés. Les tiges, rameuses, sont ascendantes ou couchées. Les feuilles sont oblongues, les inférieures longuement pétiolées, les supérieures subsessiles. Les fleurs sont petites, jaunes, à long pédoncule. Floraison de juin à août. Nom catalan : mata-anyells. Photo prise à Rennes (jardin botanique) le 16/06/06.
Ranunculus lingua L. (grande douve) : cette grand plante vivace d'environ 1 m., glabre ou glabrescente, pousse dans les étangs, les marais, les fossés inondables. On la reconnaît facilement à ses longues feuilles lancéolées, entières ou légèrement dentées, semi-embrassantes. Les fleurs jaunes sont grandes, longuement pédonculées. La plante était signalée autrefois dans les Pyrénées-Orientales, sa présence reste à confirmer. Floraison de juin à août. Espèce protégée nationalement. Nom catalan : ranuncle de canyissar. Photo prise à Rennes (jardin botanique) le 16/06/06.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d'accueil