Circée

Circaea lutetiana L. (circée de Paris, circée commune, herbe des sorcières)
Photo prise le 06/07/07 dans la forêt de Boucheville

Le genre Circaea (les circées), de la famille des onagracées, est représenté en France par deux espèces, Circaea alpina L., la circée des Alpes, et surtout Circaea lutetiana L., la circée de Paris, présente à peu près dans toutes les régions et fréquente dans les sous-bois, les lieux ombragés et humides. À noter aussi l'existence d'un hybride, Circaea x intermedia Ehrh.

Le genre doit son nom à la magicienne Circé (celle qui avait transformé les compagnons d'Ulysse en pourceaux), car la circée de Paris a été considérée comme une plante magique, utilisée dans les enchantements et portant malheur à ceux qui la cueillaient.

Il se caractérise surtout par ses fleurs, disposées en racème simple, à deux sépales tombant après la floraison, à deux pétales blancs ou légèrement rosés, à deux étamines et à un style allongé. Les feuilles sont pétiolées, simples et plus ou moins dentées. Le fruit est une capsule indéhiscente à deux carpelles, contenant une ou deux graines.

Circaea lutetiana L. (circée de Paris, circée commune, herbe des sorcières) : plante herbacée vivace poussant dans les sous-bois et les lieux humides (elle ne se rencontre pas en plaine dans notre département). Feuilles très légèrement dentées, plutôt ovales, la base du limbe étant souvent en forme de coeur. Tige ascendante ou dressée, pédoncules à nombreux poils hérissés. Fleurs minuscules (5 mm maximum) à corolle d'un blanc plus ou moins rosé (les deux pétales sont très échancrés). Fruit hérissé de nombreux poils terminés par un crochet. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : circea comuna. Photo prise à Jullouville (50) le 20/08/06

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d'accueil