A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Noms commençant par H

Ha-Hartmann
Hartwich-Herbillot
Herbometz-Honneux
Honnoré-Hyza


Ha    Porté notamment dans l'Essonne, le Loir-et-Cher et la Vienne, c'est un toponyme ayant le sens de 'haie'.
Haag    Porté en Alsace-Lorraine, en Belgique et dans le nord de la France, c'est un toponyme avec le sens de 'haie'. Variantes : Haage, Haagen.
Haar    On peut évidemment penser à un homme chevelu (alllemand Haar = cheveux), mais il s'agit aussi d'un toponyme, avec deux sens possibles : marécage en bas-allemand, lin en haut-allemand.
Haarpaintner    Peut-être originaire de Suisse alémanique ou de Bavière, le nom semble évoquer la culture du lin (moyen-haut-allemand har = lin), le terme paintner (également nom de famille : Paintner, Baintner) désignant celui qui exploite un terrain clôturé.
Haas    Patronyme très répandu en Alsace-Lorraine. Sobriquet comparant le porteur du nom à un lièvre (allemand Hase), soit en raison de sa rapidité, soit pour son caractère craintif. Variantes : Haase, Haass, Haasz, Haaz.
Habani    Nom le plus souvent arabe, parfois porté par des Juifs séfarades, paraît être une variante de Habbani, dérivé du nom de personne Habbân (= bien-aimé).
Habans    Le nom est surtout porté dans les Pyrénées-Atlantiques (variante : Haban). C'est un toponyme gascon, avec le sens de champ de fèves.
Habarnau    Nom originaire des Pyrénées-Atlantiques, où l'on trouve aussi les formes Habarne et Habarnet. Son sens me demeure obscur. Eventuellement un rapport avec le chevesne (basque abarno, aborno).
Habas    Nom porté dans les Hautes-Pyrénées (également 64, 33). C'est un toponyme ayant le sens de champ de fèves (occitan Fabas). Une commune des Landes s'appelle Habas, ainsi que de nombreux hameaux ou lieux-dits, presque tous dans les Pyrénées-Atlantiques.
Habault    Nom de personne d'origine germanique, Hadbald (had = combat + bald = audacieux). Le patronyme est porté dans le Centre (18, 45, 37). Variante probable : Habeau (87). Les formes alsaciennes Habold, et Habolt (68) ont le même sens.
Habay    Nom rencontré dans le Nord-Est et en Belgique. Désigne celui qui est originaire d'Habay, en Belgique (province de Luxembourg). On trouve côte à côte les localités d'Habay-la-Vieille et Habay-la-Neuve.
Habersetzer    Porté dans le Haut-Rhin depuis plusieurs siècles, le nom est formé sur le mot "haber", qui a désigné l'avoine en moyen haut-allemand (aujourd'hui "Hafer"). Le second élément correspond en principe au terme "Setzer", avec le sens d'évaluateur, celui qui fixe les prix.
Habert    Le patronyme est assez fréquent dans le Centre (41, 37). C'est un nom de personne d'origine germanique, Hadberht (had = combat + berht = brillant).
Habib    Nom de personne arabe signifiant "cher, aimé" (Habîb), souvent rencontré sous la forme El Habib. En composition : Abou-Habib, Bou-Habib (le père d'Habib), Ben Habib (arabe), Aït-Habib (berbère), le fils d'Habib, ou encore Habiballah (= aimé de Dieu). Dérivé : Habibi. Avec le même sens : Abib, Abibi.
Habiera    Nom polonais dérivé de Haber. Le mot haber désigne le bleuet, mais il peut aussi correspondre à l'allemand Hafer (= avoine, moyen-haut-allemand haber), solution qui paraît préférable. Le nom Haber a été porté parfois par des juifs askhénazes.
Habig    Porté en Alsace-Lorraine, le nom se rencontre aussi sous les formes Habich, Habicht : c'est le nom d'un rapace (Habicht), le faucon ou l'autour selon les régions. Il peut s'agir d'un sobriquet lié au physique ou au caractère, ou encore d'un surnom métonymique pour celui qui dresse l'autour pour la chasse.
Hablot    Diminutif du nom de personne d'origine germanique Habert (had = combat + berht = brillant). Nom fréquent dans la Meurthe-et-Moselle.
Haboury    Surtout porté dans la Somme, c'est un nom dont le sens ne m'est pas connu.
Habouzit    Le nom est surtout porté dans la Haute-Loire, où on trouve aussi la forme Habougit. Variantes : Abougit, Abouzit (43), Habozit (07). Il désigne celui qui est originaire de Bauzit (aujourd'hui Bauzy), hameau de la commune de Vals-près-le-Puy (43). Mentionné sous la forme Bausic en 1253, cet ancien village est appelé Abouzit en 1531. A noter la curieuse forme Bougie (1888), qui traduit bien la confusion entre g et z. Origine probable : le prélatin bodica (= terre en friche).
Habrant    Le nom est surtout porté dans la Meuse. On le rencontre aussi dans la Marne et en Belgique (région de Liège). Variantes : Habran, Habrand. M.T. Morlet propose dans son dictionnaire un nom de personne d'origine germanique, Hadbrand (had = combat + brand = tison, épée). On envisagera plutôt une forme altérée d'Abraham, d'autant que la plupart des graphies médiévales ne comportent pas de consonne finale.
Haby    Nom porté en Alsace (68) et dans l'Aube. Pourrait correspondre à un nom de localité, peut-être Habay (Belgique, province de Luxembourg), mais plutôt Haby (Allemagne, Schleswig-Holstein). Cependant, il semble que le nom alsacien ait une autre origine : il est documenté au XVIe siècle sous les formes Haab, Happ, plus tard Habis et enfin Haby. Il devrait donc s'agir d'un diminutif du nom de personne Habbert (Hadebert : had = combat + berht = brillant).
Hachair    Le nom est porté dans la Meurthe-et-Moselle, où il est attesté depuis le milieu du XVIIe siècle. Il paraît correspondre à un nom allemand ou alsacien, reste à savoir lequel : peut-être Hacker (celui qui utilise une pioche), Acher (celui qui habite un lieu-dit "Ach", avec le sens de cours d'eau), ou encore Ascher (celui qui habite un lieu-dit Asch). Autre possibilité : un nom de personne équivalent de Acher (voir Aché).
Hache    Assez fréquent dans le Nord-Pas-de-Calais et la Seine-Maritime, semble désigner le porteur d'une hache.
Haché    Le nom est surtout porté dans le Nord-Pas-de-Calais, en Belgique et dans la Seine-Maritime. Son sens est incertain, mais il y a de fortes chances pour que le h initial soit relativement tardif et lié à l'influence du mot "hache". Dans ce cas, on aurait affaire à une variante d'Aché (voir ce nom), nom de personne d'origine germanique. Forme similaire : Hacher (76).
Hachin    Apparemment un diminutif de Hache, désignant le porteur d'une hache. On trouve le nom dans l'Aisne et le Nord-Pas-de-Calais. Il pourrait en fait s'agir d'une variante de Haquin, qui désigne en wallon un domestique, mais qui est aussi un prénom au moyen âge (hypocoristique de Jean ou d'Isaac).
Hack    Surtout porté dans la Moselle, le nom s'écrit aussi Haack, Haacke, Hacke. Plusieurs sens semblent possibles : soit le moyen-haut-allemand "hâke", avec le sens de crochet ou d'outil recourbé (allemand "Haken"), surnom pour l'utilisateur de cet outil ou sobriquet. Soit le moyen-bas-allemand "hâke", qui a désigné un revendeur, un regrattier. Soit enfin le nom de personne germanique Hako.
Hackenberger    Désigne celui qui est originaire de Hackenberg, ancienne paroisse de Moselle (aujourd'hui commune de Budling, mais la paroisse regroupait autrefois cinq villages différents). Avec le même sens : Hackenberg.
Hacques    Nom surtout porté en Mayenne (également 35, 27). Semble correspondre au nom de personne d'origine germanique Hacco (racine hag = enclos), la graphie étant due à l'influence du prénom Jacques. Variante : Hacque (60, 49). Diminutif : Hacquet (28). On retrouve le nom dans la commune de Hacqueville (27), également nom de famille.
Haddad    Nom arabe, désigne le métier de forgeron (Haddâd). Dérivé : Haddadi (= de Haddad).
Haddouche    Porté en Algérie, c'est un nom berbère (suffixe diminutif -ouche) formé sur un nom de personne qui devrait être Haddou (également berbère) mais dont je ne connais pas la signification (à rapprocher peut-être de l'arabe Hâdi = celui qui guide).
Hadef    Le nom correspond à la racine arabe h.d.f, contenant l'idée de but, d'objectif, de visée. On pensera soit au nom "hadaf" (= but, cible, objectif), soit au participe actif "hâdaf" (= celui qui vise). Voir aussi Hadefi.
Hadefi    Dérivé en -i de Hadef, nom arabe de sens incertain. La solution la plus logique serait le mot "hadaf" (= but, objectif), mais on peut faire le rapprochement avec le nom juif Alhadef (variante : Alhadeff), qui vient pour sa part de l'arabe khidîw (= khédive, prince), sans doute par l'intermédiaire du turc hïdiv.
Hadet    Porté notamment dans la Haute-Marne, le nom s'écrit aussi Hadey (51, 68). C'est le diminutif d'un nom de personne germanique formé sur la racine "had" (= combat). Avec le même sens : Hadot (51, 88).
Hadjadj    Indifféremment juif ou musulman en Afrique du Nord, le nom correspond à l'arabe Hajjâj, qui signifie celui qui argumente, ou encore celui qui va souvent en pèlerinage. Variante : Adjadj.
Hadjeb    Nom algérien également écrit Hadjib, qui correspond au nom plus courant Hajib (arabe : Hâjib), celui qui garde précieusement, puis chambellan, premier ministre.
Hadji, Hajji    Le nom arabe Hâjj ou Hâjjî désigne une personne ayant effectué le pèlerinage de La Mecque (le nom peut cependant s'appliquer aussi à des pèlerins chrétiens ou juifs étant allés en Terre sainte).
Haeffelin    Porté dans le Haut-Rhin (variante : Haefelin), le nom correspond en principe à l'allemand "Hafen" (= pot, vase) et devrait être le surnom d'un potier. Avec le même sens : Haefele, Haeffele, Haeffeli, Haeffely, Haeffler, Haeffner, Haefner, Haefflinger, Haefliger, Haeflinger, ainsi que les diverses formes, surtout présentes dans la Moselle, où le ae est remplacé par ä : Häfele, Häfeli, Häfelin, Häfener, Häffen, Häffner. Devraient aussi appartenir à la même famille les noms Häfenmeyer, Häffemayer, Häffemeyer, Häffenmeyer (57).
Haegely    Diminutif de Haegel, nom de personne d'origine germanique, Hagilo (< haga = enclos). C'est en Alsace que l'on trouve le plus de Haegel. Quant aux Haegely, on les rencontre dans le Doubs. Autres formes : Haegele, Haegelen, Haegeli, Haegelin.
Haegy    Surtout porté dans le Haut-Rhin, le nom s'écrit aussi Haegi, Hägi, Hägy. C'est un dérivé de Hag (= haie, buisson).
Haelman    Nom assez rare rencontré dans le département du Nord. Semble une variante de Helman, Helleman, nom de personne d'origine germanique, Hildeman (hild = combat + man = homme).
Haelterman    Rare, le nom est surtout porté dans le Nord et s'écrit aussi Haeltermann. Plusieurs possibilités. On peut le rapprocher du moyen-haut-allemand haltaere, qui désignait un berger, un conducteur de troupeaux. Autre solution : variante de l'allemand Haldermann, dérivé de Halder (celui qui habite sur une pente, sur une colline). Enfin, une solution néerlandaise permet d'envisager un fabricant de licous (moyen néerlandais haelter = licou).
Haemmerer    Désigne en allemand l'utilisateur d'un marteau, peut-être un forgeron. Variante : Hammerer.
Haenel    Porté en Alsace, c'est un diminutif de Haen, Haenn, qui correspond au prénom Jean. Variante : Haennel.
Haentjens    Porté notamment dans le département du Nord et en Belgique, c'est un diminutif de Haan (= le coq, sobriquet).
Haesaert    Surtout porté dans le département du Nord (variante avec génitif néerlandais : Haesaerts), c'est l'équivalent du nom Hasard (60, 80, 51), également écrit Hazard (76, 60, 59) ou Hazart (51, 59), qui a désigné au Moyen Âge un joueur, notamment un joueur de dés. Le mot "hasard" vient en effet de l'arabe "az-zahr" (= jeu de dés).
Haesevoets    Nom flamand qui signifie mot à mot pied de lièvre. Il s'agit d'un sobriquet désignant soit une personne peureuse, soit une personne rapide (avec le lièvre, il est difficile de choisir !).
Haet    Très rare et porté en Haute-Savoie, le nom pourrait venir de Suisse. Sens obscur. Peut-être le nom de personne d'origine germanique Hatto (racine had = combat).
Haettel    Porté en Alsace, le nom peut aussi s'écrire Hattel, Hettel. Il correspond à l'alémanique Hattel (= chèvre), surnom possible pour un chevrier.
Haettiger    Variante de l'alsacien Haettinger. Désigne sans doute celui qui est originaire de l'une des nombreuses localités allemandes appelées Hattingen ou Hettingen (également Hatting en Autriche), toponymes formés sur le nom de personne Hatte (racine hat = combat).
Haeuw    Porté dans le département du Nord, le nom s'écrit aussi Hauw. Il devrait correspondre à l'ancien picard hauwe (= houe), surnom possible pour l'utilisateur de cet outil ou sobriquet de sens indéterminé.
Haffad    Nom de personne arabe, augmentatif de Hafid, Hafed. Signification : qui garde, qui préserve, qui protège (sens religieux). Voir aussi Abdelhafid.
Haffner    Assez fréquent en Alsace-Lorraine, correspond au métier de potier (allemand Hafner, de Hafen = pot, vase). Variantes : Haeffner, Haefner, Hafner.
Haffray    Surtout porté en Bretagne (22, 29), c'est certainement une variante d'Auffray, porté dans la même région (voir Auffret).
Hagège    Porté par des juifs de Tunisie, c'est une variante de Hadjadj (voir ce nom).
Hagelberger    Désigne celui qui est originaire de Hagelberg, nom de deux communes allemandes et de quelques lieux-dits alsaciens à Uttwiller et Wickersheim-Wilshausen (67). Sens du toponyme : le mont, la colline de la grêle (allemand Hagel), peut-être plutôt le mont caillouteux.
Hagelstein    Porté en Alsace-Lorraine, désigne celui qui est originaire d'un lieu-dit Hagelstein, nom composé de Hagel (= grêle) et Stein (= pierre) qui semble évoquer un éboulis, un chaos. Il existe un tel lieu-dit à Dambach-la-Ville (67), mais il faut surtout penser aux trois communes de Hagelstein (Allemagne, Belgique, Pays-Bas).
Hagen    Porté en Moselle et en Alsace, le nom est également présent à la Réunion. C'est un toponyme correspondante à l'allemand "Hag" (= haie, clôture, enclos).
Haget    Surtout porté dans les Pyrénées-Atlantiques, le nom désigne une hêtraie (forme gasconne de "faget"). Deux communes s'appellent Haget (32, 64) ainsi que de très nombreux hameaux.
Haggai    Porté par des Juifs d'Afrique du Nord, c'est un nom de sens incertain, mais qui devrait être, tout comme Haggiag, une variante de Hadjadj (voir ce nom).
Hagman    Sans doute néerlandais ou scandinave, c'est un dérivé de Hage (= haie, enclos), toponyme très répandu. Variante : Hageman. Forme allemande : Hagemann.
Hagnéré, Hagneré    Nom fréquent dans le Pas-de-Calais. C'est un dérivé de haigne, qui signifiait au moyen âge figure grimaçante, visage renfrogné. Variantes : Haigneré, Haignieré. Diminutifs : Hagnerel, Hagnerelle.
Hagopian    D'origine arménienne, désigne le fils de Hagop, nom de baptême équivalent à Jacques.
Haguenauer    Désigne celui qui est originaire de Haguenau, commune du Bas-Rhin. Variantes : Hagenauer, Haguenoer, Hagunauer. Forme contractée : Hagnauer. Avec le même sens : Haguenau. Signification : la prairie (Au) de Hagen, nom de personne germanique (Hagen peut aussi avoir le sens de haie, clôture). Autres formations avec Hagen : Hagenbach (Bach = cours d'eau), Hagenburg (Burg = forteresse) et ses dérivés Hagenburger, Hagenbourger, ainsi que Hagendorf (Dorf = village) et Hagenlocher (Loch = creux, cavité). Noms de métier : Hagenmeyer, Hagenmuller (voir Meyer et Muller).
Haigron    Variante de Aigron (voir ce nom) portée dans l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique.
Haillant    Porté dans les Vosges, c'est un nom de sens incertain, peut-être un anthroponyme d'origine germanique. On le retrouve en tout cas dans Haillancourt, nom d'un village à Saint-Crépin-Ibouvillers (60). A noter aussi la commune d'Haillainville (88), où Haillain correspond au nom germanique Hugolin.
Hain    Le nom est surtout porté dans l'Aisne. On le rencontre aussi dans toute la France du nord et de l'est, ainsi qu'en Allemagne. On pense souvent à une variante de Hein (= Henri), mais il existe d'autres possibilités : un toponyme avec le sens d'enclos, pâturage clôturé, ou encore un nom de personne germanique, Hagano. Enfin, certains exemples montrent qu'il s'agit d'un hypocoristique de Hanus (= Jean).
Hainaud    Surtout porté dans l'Allier, c'est un nom de personne d'origine germanique, Haginwald (hagin = enclos + wald = qui gouverne).
Hainaut    Soit une variante de Hainaud (voir ce nom), soit celui qui est originaire du Hainaut.
Hainry    De sens identique à Henri (voir Henric), le nom est porté en Mayenne et dans l'Ille-et-Vilaine.
Hairabedian, Haïrabedian    Nom arménien. Désigne le fils d'Haïrabed, nom de personne qui signifie patriarche.
Hairaud    Porté dans les Deux-Sèvres, c'est un nom de personne d'origine germanique, variante de Héraud (voir Hérault). Forme similaire : Hairault (35, 86).
Haître, Haitre    Rare, le nom est porté dans l'Eure. C'est un toponyme : il existe un chemin de la Haître à Toutainville (27), et un lieu-dit s'appelle la Haitre à Crestot (27). Malgré le fait qu'il soit au féminin, le nom devrait évoquer un endroit marqué par la présence d'un hêtre (mot qui vient du francique *haistr).
Hakiki    Nom généralement originaire du sud du Maroc et de l'Algérie, également écrit El Hakiki. Il a en principe le sens de "vrai, autenthique, juste" (racine arabe H.q.q).
Hakim    Nom de personne arabe (Hakîm) désignant celui qui est sage, avisé, savant. C'est l'un des 99 noms divins. Dérivés : Hakima, Hakimi.
Hakin    Surtout porté en Belgique, le nom accepte deux interprétations : soit un diminutif de Jean (contraction de Hannekin, Hannequin), soit une activité, celle de valet, domestique (sens de l'ancien wallon haquin).
Haladuda    Nom polonais également écrit Chaladuda, dans lequel le l est barré et se prononce à peu près comme un w. Il correspond au terme régional "haladeja", qui désigne un vaurien. Le nom de famille est surtout porté dans la région de Poznan.
Halart, Halard    Variantes de Alart, Alard (voir ces noms) rencontrées dans l'Ouest et le Nord. On trouve aussi dans le Nord les variantes Hallard et Hallart. M.T. Morlet propose pour tous ces noms commençant par H une autre solution : le nom de personne Halhard (hal = caché, mystérieux + hard = dur).
Halary    Porté dans le Limousin (23, 87), c'est une variante de Alary (voir ce nom).
Halazy    Nom porté en Belgique. Désigne celui qui est originaire de la commune d'Halanzy (wallon Halazi) dans la province de Luxembourg. Variante : Halasi (source : Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane).
Halbot    Patronyme porté dans le département du Nord et dans la Manche. On trouve la variante Halbout dans le Calvados. C'est un nom de personne d'origine germanique, Halbold, Halbald (hal = mystérieux + bold = audacieux).
Halby    Patronyme présent en Normandie, notamment dans le Calvados. Correspond à l'ancien français halebie, qui désignait une taxe perçue sur la vente de poisson de mer. Il s'agit donc d'un surnom donné à celui qui était chargé de percevoir cette taxe, nommée aussi hallebic, ce qui explique le patronyme Halbique, rencontré également dans le Calvados.
Halévy    Nom hébreu (ha-lewî) signifiant le lévite (membre de la tribu fondée par Lévi, troisième fils de Jacob, où se recrutaient les prêtres). Voir également Lévy.
Haley    Nom anglais désignant celui qui est originaire de l'une des diverses localités appelées Haley, Hailey en Grande-Bretagne. Le toponyme est composé de hay (= haie) et du vieil anglais lêah (= clairière). Variante : Hailey.
Halgand    Le nom est surtout porté dans la Loire-Atlantique. Variantes : Halgan, Halgant. Le dictionnaire de Deshayes nous le présente comme un ancien nom de personne breton, Haelcant, formé sur deux racines signifiant "généreux" (hael) et "parfait" (cant). D'autres interprétations en font un dérivé de haleg (= le saule) et donc un toponyme.
Halibert    Variante rare d'Alibert (voir ce nom) surtout portée dans les Landes.
Halimi    Souvent porté par des juifs d'Afrique du Nord, il s'agit d'un nom formé avec le suffixe d'appartenance -I sur le prénom arabe Halîm (= clément).
Halin    Patronyme rencontré essentiellement dans les Ardennes et en Belgique. C'est un ancien nom de baptême, contraction de (H)adelin. Adelin ou Adelind (nom de personne d'origine germanique formé sur la racine adal = noble) fut prêtre et ermite à Celles, près de Dinant, dont il fonda l'abbaye. Il évangélisa les populations des rives de la Lesse et de la Meuse au VIIe siècle.
Hall    Fréquent en Angleterre (également porté en Allemagne et en Scandinavie), le nom évoque une grande demeure, un manoir : il peut s'agir d'un nom de localité, ou encore d'un surnom donné à celui qui habite à proximité d'une telle demeure (ou qui y travaille).
Hallaert    Forme flamande (néerlandaise) de Halard, Hallard (voir Halart).
Hallain    Porté notamment dans l'Eure-et-Loir, c'est une variante d'Allain, forme du prénom Alain fréquente dans l'Ouest. Forme similaire : Halain. Les registres paroissiaux montrent que les membres des familles Hallain sont souvent enregistrés sous le nom d'Allain.
Hallais    Surtout porté dans la Manche, c'est une variante d'Allais (voir ce nom).
Hallami    Nom originaire du Maroc. Il est formé avec le suffixe -i sur Hallam, nom dans lequel on retrouve la base consonantique H.l.m, qui signifie bonté, indulgence, mais aussi rêve. Le nom évoque sans doute l'une de ces deux possibilités : soit un grand rêveur, soit celui qui est bon, magnanime.
Hallavent    Porté autrefois dans les Yvelines, le nom se rencontre en Normandie sous les formes Halavent et Alavant. Je n'en connais pas la signification.
Hallée    Nom assez rare porté dans la Marne et la Haute-Marne. Semble renvoyer à un toponyme évoquant un hangar, une halle, mais ce n'est qu'une hypothèse. Voir aussi Halley et Hallet.
Haller    Nom surtout porté en Alsace et en Lorraine, et bien sûr en Allemagne. Désigne une personne originaire des villes de Halle (Saxe) ou Hall (Wurtemberg). Peut également être une variante de Heller (qui semble correspondre à une pièce de monnaie de faible valeur, ou encore à l'Enfer, utilisé comme toponyme désignant le fond d'un vallon). Cependant, la solution la plus probable est que le nom Heller (souvent porté par des Juifs askhénazes) soit lui-même une variante de Haller.
Hallet    En France, le patronyme se rencontre surtout dans la Loire-Atlantique et dans le Nord. Il est également assez fréquent en Belgique. C'est au départ un toponyme, mais il est dur d'en connaître de façon certaine la signification. On peut penser à un petit hangar (diminutif de halle), mais beaucoup de lieux-dits (le) Hallet renvoient à des zones boisées (par exemple le Bois Hallet dans trois communes de la Somme). Il faut donc plutôt penser à un lieu planté de jeunes arbres (du latin hasletum = rejeton de saule), ou tout simplement à un taillis (variante de hallier). Autre possibilité : un dérivé de l'allemand Hasel (= noisetier). On trouve ce toponyme en Belgique dans les localités wallonnes de Petit-Hallet et Grand-Hallet (province de Liège), également les Hallets près de Treignes.
Halley, Halloy    Nom rencontré en Normandie et en Picardie. C'est un toponyme, qui semble désigner un lieu où pousse le noisetier (allemand hasel).
Hallez    Nom porté dans le département du Nord. Voir Hallet.
Hallier    Nom très fréquent dans l'Ouest (56, 53), pour lequel plusieurs solutions sont possibles. D'abord un toponyme ayant le sens de buisson, taillis. Ensuite un nom de métier désignant celui qui avait la garde des halles, qui percevait les taxes liées à la vente des produits. Enfin, et l'on revient à la toponymie, un terme évoquant une sorte de hangar. C'est la seconde solution qui est le plus souvent adoptée.
Hallo    Même si on le rencontre dans diverses régions, c'est dans le Nord-Pas-de-Calais et dans la Moselle que le nom semble avoir été le plus porté. Sens incertain, à rapprocher peut-être de Hallot (voir ce nom), mais on peut aussi y voir un nom de personne germanique formé sur le thème Hal- (voir Halart).
Hallot    Nom porté en Picardie et en Normandie. C'est un toponyme avec le sens de hallier, lieu abondant en branches. Variante : Halot. Diminutif : Halotel.
Hallouin    Porté dans l'Eure-et-Loir et les départements voisins (41, 72), c'est un nom de personne d'origine germanique, Haliwin (hali = caché + win = ami). Le nom voisin Halluin (59, 27) peut avoir le même sens, mais on pensera aussi à celui qui est originaire d'Halluin, commune du Nord.
Hallynck    Porté dans le département du Nord et dans la Somme, pourrait désigner celui qui est originaire de Halling, nom d'une commune de la Moselle, ou encore de Hallingue, lieu-dit à Saint-Folquin (62). De toute façon, la racine est le nom de personne d'origine germanique Halin (hali = caché, mystérieux), dont Hallynck peut aussi être une variante.
Halotel    Nom porté en Normandie (27, 76). C'est un diminutif de Halot, toponyme évoquant un hallier, un lieu buissonneux, abondant en branchages.
Halouze    Nom de famille porté dans la Mayenne (à Andouillé au XVIIe siècle). Désigne celui qui est originaire d'un lieu-dit ainsi appelé. On pensera par exemple à la commune de Saint-Clair-de-Halouze, dans l'Orne. Mais il existe aussi des hameaux portant ce nom à Dol-de-Bretagne (35) et à Plancoët (22). Un autre hameau s'appelle Halouse à Rânes (61). Enfin, un cours d'eau de l'Orne s'appelle la Halouze. Cette dernière mention laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un hydronyme, mais le sens précis reste incertain.
Halphen    Patronyme juif rencontré aussi sous les formes Halfen, Halfon, Alphen. On le trouve en Franche-Comté au XIVe siècle sous la forme Halphan, puis à Metz à la fin du XVIe siècle écrit Halphen. Il devrait correspondre au métier de changeur (hébreu Halfon, Halfan), certains auteurs signalant l'équivalence entre ce patronyme et l'allemand Wechsler (voir ce nom). Cependant, on a envisagé aussi l'arabe khâlfun (= remplaçant, nom souvent donné à un enfant après le décès de son frère aîné), à l'origine des noms Kalfon et Khalfan.
Halvick    Nom surtout porté dans le Bas-Rhin et les Vosges. Variante : Halwick. C'est un nom de personne d'origine germanique, Halwic (hal = caché, mystérieux + wic = combat).
Hamama    Nom de personne arabe, en principe féminin, qui signifie "colombe" (arabe "Hamâma").
Hamard    Porté notamment dans l'Ille-et-Vilaine et la Mayenne, c'est un nom de personne d'origine germanique, Haimhard (haim = maison + hard = dur). Variantes : Hamart (02, 80), Hamar (41, 53, 89).
Hamas    Nom de personne arabe qui signifie "enthousiasme, ardeur". Dérivé : Hamsi.
Hamblenne    Porté en Belgique, le nom pourrait désigner celui qui est originaire d'Hamblain-les-Prés, commune du Pas-de-Calais (Hamblen en 1119). Le Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane signale aussi une ferme d'Hamblenne à Emptinne, dans la province de Namur. Le nom de famille apparaît en 1382 (Hubius de Hambline, à Schaltin).
Hamburger    Le nom désigne celui qui est originaire de Hambourg. On le rencontre notamment dans le Bas-Rhin.
Hamdach    Originaire d'Afrique du Nord, c'est un dérivé de la racine arabe H.m.d (= louer, rendre grâce). Voir aussi Hamdi.
Hamdani    Nom arabe dérivé de Hamdane (Hamdân = celui qui loue Dieu avec constance). Avec le même sens : Hamdouni.
Hamdi     Nom arabe (Hamdî) formé sur une racine signifiant louer, rendre grâce. Signifie sans doute celui qui loue Dieu avec constance. Augmentatif : Hamdoun.
Hameaux    Forme assez rare (59, 62) de Hamel, Hameau, terme désignant celui qui habite un hameau, un petit groupe de maisons, ou qui est originaire d'une localité appelée (le) Hamel, (le) Hameau.
Hamelet    Porté en Normandie (27, 76), devrait être une toponyme, diminutif de hamel (= hameau).
Hamelin    Diminutif possible de Hamel, qui signifie hameau, mais plutôt nom de personne d'origine germanique, variante de Amelin (voir Ameline pour le sens). Le nom est surtout porté dans la Manche et dans les départements voisins (53, 35). Variante : Hamelain (60, 14). Matronyme : Hameline.
Hamen    Nom rencontré en Lorraine (57). Sans doute un toponyme à rapprocher de Ham (une commune de Moselle s'appelle ainsi), qui a le sens de maison, puis hameau.
Hamerel    Surtout porté dans le Nord-Pas-de-Calais, devrait être un diminutif de Hamier, Hamiez (62, 80), nom de personne d'origine germanique d'après M.-T. Morlet (Haimhari : haim = maison + hari = armée). Autre possibilité : diminutif du mot "hameau". Variante rare : Hamerelle (Belgique).
Hamery    Patronyme porté dans le Morbihan. Variante : Hameury (29). C'est un nom de personne d'origine germanique, Haimrich (haim = maison + ric = puissant), qui est notamment à l'origine du prénom Henri.
Hamey    Nom porté dans le département du Nord où l'on trouve aussi la forme Hamez. Désigne, tout comme Hamet (22, 59), un hameau. C'est donc un toponyme devenu patronyme (celui qui habite le lieu-dit Hamet, Hamey). Avec le même sens : Hamays (59, Belgique).
Hamid    Nom de personne arabe signifiant "celui qui loue Dieu" (Hâmid). Avec le même sens : Hamed. Féminin : Hamida. Augmentatifs : Hammad, Hammoud.
Hamilton    Fréquent en Grande-Bretagne, notamment en Ecosse, désigne celui qui est originaire d'Hamilton, nom d'une ville proche de Glasgow (qui n'est sans doute pas à l'origine du nom de famille, car c'est apparemment l'inverse qui s'est produit), mais aussi toponyme rencontré parfois en Ecosse. Signification : la colline (dun) tordue, tronquée (vieil anglais hamel).
Hamissi    Dérivé en -i de Hamîs, nom de personne arabe qui figure avec le sens de téméraire, acharné, brave dans l'ouvrage de Ghita El Khayat (le Livre des prénoms du monde arabe). C'est également le sens du mot Hamâsiyy.
Hamlati    Nom arabe dérivé de Hamlat, qui devrait lui-même correspondre au mot "Hamlât", pluriel de "Hamla" (= peluche, étoffe de laine). À noter que Hamlât est à l'origine du français "camelot". Une autre hypothèse est cependant possible : en Afrique du Nord, le mot "hamla" signifie "inondation".
Hammami    Originaire d'Afrique du Nord, le nom est un dérivé de l'arabe Hammâm (= le bain).
Hammer    Deux possibilités pour ce nom porté à la fois en Angleterre et en Allemagne : soit celui qui utilise un marteau, notamment un forgeron, soit celui qui habite un lieu-dit Ham, Hamm (= terrain alluvial, sablonneux).
Hammerschmidt    Egalement écrit Hammerchmidt, Hammerschmitt, le nom désigne en allemand un forgeron.
Hammiche    Rencontré également sous la forme Hamiche, c'est un diminutif berbère de Mohammed.
Hammou     Diminutif berbère de l'arabe Mohammed (voir ce nom), ou de l'hébreu Haïm (Hayyîm = vie), tout dépend de la religion du porteur de ce nom.
Hamoir    Nom de famille rencontré dans le Pas-de-Calais et en Lorraine (54), ainsi qu'en Belgique. Désigne certainement celui qui est originaire de la commune d'Hamoir, dans la province de Liège.
Hamon    Très répandu en France, c'est un nom de personne d'origine germanique, variante de Haim, Haimon, Hémon (haim = maison).
Hamoneau    Diminutif de Hamon (voir ce nom) porté dans le Maine-et-Loire. Variante : Hamonneau.
Hamonou    Diminutif breton (22) du nom de baptême Hamon (voir ce nom). Variantes : Hamonnou, Hamono, Hamonoux. Avec d'autres suffixes : Hamonic (56), Hamonet, Hamonnet (22, 56), Hamoniaux, Hamoniau (22).
Hamy    Porté notamment dans le Pas-de-Calais et la Somme, semble être un ancien nom de localité, comme l'indique le nom de famille De Hamy, rencontré en 1569 à Vitry-en-Artois et à Coulomby (variantes : De Hamies, De Hamye, De Hamyes). Je ne trouve cependant aucune trace de ce toponyme. Selon certaines sources, ce serait le nom d'un ancien hameau à Nabringhen (62).
Hamza    Nom de personne arabe très répandu, qui a le sens de "lion". Il a été porté par l'oncle du prophète Mohammed. Dérivés : Hamzi, Hamzaoui.
Hanany    Porté par des Juifs ou par des Arabes, correspond à l'arabe Hanân (= compassion, tendresse, la racine H.n.n signifiant aussi "grâce" en hébreu). La racine consonantique H.n.n est à l'origine de nombreux autres noms, portés aussi bien par des musulmans que par des juifs, et qui comportent tous cette idée de tendresse, de compassion : Hanan, Hanana, Hanine, Hanoun, Hanouna, Hannoun, Hannoune, Announ, Anoun (les formes en -oun sont des augmentatifs).
Hanappe    Nom porté dans le département du Nord et dans l'Aisne. Désigne celui qui est originaire de la commune d'Hannape, dans l'Aisne, ou encore d'Hannapes dans les Ardennes et Annappes dans le Nord. Variante : Hannappe. Le toponyme Annappes est mentionné en 845 sous la forme Asenappio : il pourrait s'agir d'un hydronyme germanique ancien, où l'on reconnaît la racine *apia (= eau).
Hanarte    Nom wallon, matronyme formé sur Hanart, Hanard, qui est lui-même un diminutif de Han (= Jean, par aphérèse de Johannes).
Hancart    Le nom est surtout porté dans le département du Nord. Variantes : Hancard (76), Hanchard, Hanchart (27, 76, 59). C'est un dérivé de Han (= Jean), contraction de Hannecart, Hannequart.
Hanchard    Surtout porté en Normandie (27, 76), le nom se rencontre aussi sous la forme Hanchart (59). C'est une variante de Hansard, Hansart (Normandie, Picardie), eux-mêmes possibles variantes de Ansard, Ansart (voir Ansard). Autre possibilité, notamment dans le Nord : dérivé de Han(s) = Jean.
Handaye    Désigne celui qui est originaire d'Hendaye (64). C'est un toponyme basque dans lequel on trouve la racine handi (= grand), accompagnée d'une finale au sens assez obscur.
Hane, Hanne    Portés dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique, ces noms correspondent le plus souvent au prénom Jean (Jehan, Johan, dont Han est une aphérèse). On peut parfois envisager un lien avec le néerlandais haan (= coq).
Hanesse    Le nom est porté dans l'Est (51, 55, 57). C'est une forme latinisée du prénom Jean, (Jo)hannes. Variantes : Hannes, Hannesse (Lorraine, Picardie, Belgique).
Hangard    Patronyme porté en Normandie et en Picardie. Variante : Hangart. Désigne celui qui est originaire d'Hangard, nom d'un village de la Somme, mais il peut aussi s'agir d'un nom de personne d'origine germanique (ang = pointe de l'épée + hard = dur), qui est d'ailleurs à la base du toponyme.
Hani    Nom de personne arabe (Hânî) qui signifie "tendre, affectueux, compatissant", ou encore "calme, tranquille, heureux".
Hanicq    L'uns des nombreux diminutifs de Han, lui-même diminutif de Jean (= Jean). C'est dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie que le nom est le plus répandu. Variantes : Hanique, Hanicque, Hannicq, Hannique. Dérivés : Hanicaux, Hanicot, Hanicotte, Haniquaut, Hannicotte, Hanniquet.
Hanks    Forme avec -s de filiation de l'anglais Hank, nom de personne médiéval rencontré aussi sous la forme Hankin. C'est un hypocoristique de Hann (= Jean).
Hannebique    Le nom est surtout porté dans le Pas-de-Calais. Variantes : Hannebicq, Hannebicque, et sans doute aussi Hennebic, Hennebick, Hennebicq, Hennebicque, Hennebique (59, 62). On peut penser à la déformation d'un toponyme : Hannebecque, lieu-dit à Mont-Bernanchon (62), le courant d'Hannebecque, cours d'eau à Calonne-sur-la-Lys (62). Autre possibilité, sans doute préférable : diminutif en -ic de noms de personne tels qu'Hennebert ou Hennebaut (voir Hennebelle).
Hannequin    Diminutif formé sur Han, Hanne, qui correspond au prénom Jean (Johannes > Johan, Jehan). Le nom se rencontre surtout dans la Marne et le Nord. Variantes : Hanequin, Hanquin.
Hannon    Diminutif de Han (aphérèse de Jehan = Jean) porté notamment dans le département du Nord. Variante : Annon.
Hanotel    Diminutif de Hanot (également Hanote, Hanotte), lui-même diminutif de Han (= Jean), le nom est porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie. Variantes : Hanotaux, Hanoteau, Hanoteaux, Hanotelle, Hanotiau, Hanotiaux, Hannoteau, Hannoteaux, Hannotel, Hannothiaux, Hannotiaux. Avec un autre suffixe : Hannotin, Hanotin (51).
Hanquez    Voir Hanquier.
Hanquier, Hanquiez    Nom relativement fréquent dans la Somme et le Pas-de-Calais. C'est un diminutif de Jean (Jehan > Han) formé par aphérèse et double suffixation (suffixe d'origine germanique -ik + suffixe -et, variantes -ez, -er).
Hans    Nom fréquent en Alsace-Lorraine, surtout dans les Vosges. C'est l'équivalent du nom de baptême Jean, formé par aphérèse (suppression de la première syllabe) sur Johannes.
Hansen    Désigne le fils de Hans (= Jean). Le nom se rencontre en Allemagne et en Alsace-Lorraine, mais aussi aux Pays-Bas, au Danemark et en Norvège.
Hanser    Porté en Alsace, c'est un dérivé patronymique formé sur Hans (= Jean). On peut éventuellement envisager aussi celui qui appartient à une hanse (corporation de marchands).
Hansotte    Surtout porté en Belgique, le nom est un diminutif de Han(s), qui correspond au nom de baptême Jean (Johannes > Hans, Han). Ce n'est sans doute pas un matronyme, car en Wallonie le t final de Hansot se prononçait, d'où la graphie en -otte.
Hansquin, Hansquine    Noms rencontrés dans les Ardennes ainsi qu'en Belgique. Hansquin est un diminutif de Hans, formé avec le suffixe wallon -kin (= enfant). Quant à Hans, c'est une forme avec aphérèse de Johannes (= Jean), très fréquente de l'Allemagne à la Belgique. La forme Hansquine est parfois un matronyme (nom transmis par la mère).
Hantrais    Nom porté dans la Manche, où l'on trouve les variantes Hantraye et Antrée. Désigne celui qui est originaire de La Hantraye, hameau de la commune des Loges-Marchis (50), ou encore de La Hantrais (trois hameaux dans l'Ille-et-Vilaine). 
Hantute    Nom porté dans le Pas-de-Calais. Je ne vois rien de précis, sinon une éventuelle déformation de noms tels que Hannetot (diminutif de Jean).
Hanus, Hannus    Forme latinisée de Hans, qui correspond au nom de baptême Jean (aphérèse de Johannes). Le patronyme Hanus est surtout porté en Lorraine (54, 88). La variante Hannus est plutôt alsacienne (67).
Haon    Patronyme surtout porté dans l'Ardèche et les départements voisins (42, 43). Variantes : Haond, Ahon, Ahond. C'est un nom de baptême (latin Abundus), popularisé surtout par un saint qui a donné son nom à trois communes de la Loire et de la Haute-Loire, mais sur lequel on ne sait pratiquement rien.
Haouas    Nom de personne porté en Afrique du Nord (variante rare : Haouass) correspondant à l'arabe "hawwâs", l'un des nombreux termes désignant le lion (ici lion féroce, qui dévore sa proie).
Haouche    Le nom semble correspondre à l'arabe Hawsh, qui désigne un vaste enclos abritant maison, jardin et bâtiments divers. Plusieurs localités d'Afrique du Nord s'appellent Haouch ou Haouche. Dérivé : Haouchi.
Haouri    Nom arabe plus fréquent sous la forme El Haouri. Ce devrait être une variante de Hawri, El Hawri, celui qui habite près du lac, qui vient d'un lieu appelé (el) Hawr, nom entre autres d'une localité en Egypte et de lacs en Irak.
Haoury    Nom porté en Alsace-Lorraine où il est attesté depuis le XVIIIe siècle avec des graphies assez variables. Outre Haoury, on rencontre surtout Haury. Faute de données plus anciennes, on ne peut faire que des suppositions. Par exemple, celui qui est originaire d'Aoury, ancienne paroisse de Moselle (commune de Villers-Stoncourt). On peut également penser à un diminutif de Hauer (= mineur), sachant que le nom de famille Hauery a aussi existé. Enfin, on envisagera un nom de personne germanique, peut-être variante de Houry (voir Oury pour le sens).
Hapdey    Nom porté en Normandie (27, 76), rencontré aussi sous la forme Happeday. Surnom probable d'un joueur (celui qui saisit les dés).
Hapiot    Surtout porté dans le Pas-de-Calais, semble un dérivé de l'ancien picard happe (= hache). Peut-être le surnom d'un bûcheron.
Happ    Également écrit Hap, c'est un nom rencontré dans la Moselle, également présent en Allemagne. Il pourrait avoir désigné un vigneron (moyen-haut-allemand "happe" = serpette). Le dictionnaire Duden (voir bibliographie) propose une seconde solution : une forme courte de noms de personnes germaniques, Hadebert ou Hagbert.
Haquette    Le nom est surtout porté dans le Nord et la Seine-Maritime, où l'on rencontre aussi la forme Haquet. C'est peut-être un diminutif du nom de personne d'origine germanique Hacco (racine hag = enclos). Le Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane propose aussi un hypocoristique de (Je)han (= Jean), avec une évolution similaire à celle qui a donné l'anglais Jack. A noter enfin que le haquet était autrefois un petit cheval, mais le terme semble d'apparition tardive (XVe siècle).
Haquin    Difficile d'avoir une certitude sur l'origine géographique, mais c'est en Belgique que le nom semble avoir été le plus répandu. Deux possibilités dans ce cas : soit un diminutif du prénom Jean (voir Haquette), soit l'ancien wallon "haquin" (= valet, domestique).
Harache    Porté notamment en Normandie (50, 76), présent dans le Pas-de-Calais dès le XVIe siècle, le nom peut aussi s'écrire Harasse (80). Il correspond sans doute à l'ancien français "harace", pour lequel deux sens sont possibles : grand panier rectangulaire, grand bouclier. Un autre terme "harace" est attesté avec le sens de "poursuite" (Godefroy). Difficile de faire un choix. À noter que deux hameaux s'appellent "la Harache" : à Conchy-les-Pots (60) et à Buré (61).
Harambillet   Egalement écrit Arambillet, ce nom basque devrait désigner un confluent, le lieu où les vallées se réunissent (aran = vallée + bil = réuni + suffixe locatif -eta). Une autre solution consiste à y voir des vallées rondes ("bil", contraction de "biribil").
Harang    Le nom est surtout porté dans le Loiret, où on le rencontre aussi sous la forme Hareng. Sauf surprise toujours possible, il désigne par métonymie un marchand de harengs. Même sens pour les dérivés Haranger et Harenger (Normandie, Ile-de-France).
Harari    Originaire d'Afrique du Nord et surtout porté par des juifs séfarades, correspond à l'arabe Harrâr (nom de métier, celui qui tisse ou brode la soie). Variantes : Harar, Harrar, Harrari, El Harrar, Elharrar.
Harasse    Surtout porté dans la Somme, correspond à l'ancien français harace (grand panier, également grand bouclier), nom donné à un fabricant. Variante normande : Harache (50).
Harbul    Surtout porté en Pologne, c'est un nom dont je ne connais pas la signification. Variante rare : Charbul.
Harcaut    Porté dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, le nom s'écrit aussi Harcau. Sens obscur. Il existe à Siest (40) une ferme ou un hameau appelé Le Harcaut, qui pourrait être à l'origine du nom de famille (à moins que ce ne soit l'inverse !).
Harché    Porté notamment dans l'Ille-et-Vilaine, c'est un nom dont le sens m'est inconnu. Peut-être un toponyme ("harche" = pièce de terre circulaire selon le dictionnaire de Godefroy). A noter aussi le verbe d'ancien français "harchier" (= secouer).
Harchin    Porté dans le Nord-Pas-de-Calais et plutôt rare, c'est un nom de sens incertain. A envisager éventuellement une forme picarde du mot "arsin" (= terre défrichée par brûlis).
Hardat    Nom porté en Belgique et dans le département du Nord. Variante : Hardas. Sens incertain. Il a pu désigner une corde (dérivé de l'ancien français "hart"), mais le dictionnaire d'Herbillon et Germain (voir bibliographie) propose aussi le rouchi "hardache" (= coriace).
Hardel    Le nom est surtout porté dans la Manche. Il correspond sans doute à l'ancien français "hardel" (= jeune garçon, vaurien). M.-T. Morlet propose aussi un nom de personne germanique, Hardilo (racine hard = dur). Dérivés : Hardelai, Hardelain, Hardelay, Hardelet, Hardelin, Hardellet ("hardelet" est également attesté en ancien français avec le sens probable de "vaurien").
Harding    Fréquent en Grande-Bretagne, c'est un ancien nom de personne, Hearding, dérivé de Heard (racine germanique hard = dur, fort).
Hardoy    Rencontré dans les Pyrénées-Atlantiques, c'est un toponyme basque ayant le sens d'endroit pierreux (harri = pierre). C'est le nom de hameaux ou de quartiers à Aydie, Anglet et Arrast-Larrebieu.
Hardy    Même sens que l'adjectif hardi, qui vient du germanique hard (= dur), sur lequel on a formé le verbe *hardjan, qui a sans doute donné en ancien français *hardir (= rendre dur), dont hardi serait le participe passé.
Hare    Porté en Normandie (27, 76), pourrait, tout comme Haré, correspondre au cri 'hare !' par lequel les sergents marquaient la fin de la foire. Plus généralement, c'était aussi un cri d'appel, notamment pour rameuter les chiens.
Harel    Nom courant en Normandie. Sans doute un sobriquet donné à une personne tapageuse. Vient de harel, qui est au départ un cri d'appel ou de détresse, mais qui a ensuite signifié cri, tumulte, émeute.
Hargouette    Nom béarnais désignant une petite forge. Avec le même sens : Hargouet.
Hargue, Hargues    Nom pyrénéen (40, 64) qui désigne la forge, et donc celui qui y travaille ou habite à proximité. Le F de farga (= forge en occitan) s'est transformé en H sous l'influence du basque.
Harguindeguy    Nom basque évoquant la demeure du maçon (hargin = maçon + tegi = demeure).
Hariga    Le nom, assez rare, est porté dans le département du Nord et en Belgique (Harrigar en 1622, Hariga en 1765 à Montegnée). Selon le Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane, c'est une adaptation du nom de personne d'origine germanique Hartgar, porté par un évêque de Liège au IXe siècle (hard = dur + gari = lance).
Harinordoqui    Nom basque également écrit Harinordoquy, Harignordoquy, Harignordoki. C'est un toponyme désignant une plaine sablonneuse : (h)ariña = sable + ordoki = plaine.
Hariri    Dérivé du mot arabe Harîr (= la soie), le nom, porté notamment au Liban, désigne celui qui fabrique ou vend de la soie. Avec le même sens : El Hariri.
Haristoy    Nom de famille basque. Désigne celui qui est originaire d'un lieu-dit Aristoi, Haristoi, toponyme évoquant une chênaie (hariz, haritz = chêne + suffixe -toi = lieu de). Variantes : Haristouy, Aristouy, Aristoy.
Haritzhandiet    Nom basque rare (variante : Haritzandiet) désignant un lieu marqué par la présence d'un grand chêne (haritz = chêne + handi = grand).
Harivel    Porté notamment dans la Manche et le Calvados, le nom s'écrit aussi Harivelle, Leharivel, Leharivelle, Le Harivel (également Le Harivel de Gonneville). Avec vocalisation de la finale : Hariveau. Sens incertain. Le terme d'ancien français le plus proche est "harevale" (= tapage, vacarme). Plus intéressant, Lorédan Larchey (voir bibliographie) signale un mot normand "harivelier" avec le sens de marchand de bestiaux, qui pourrait être la bonne solution. Un hameau s'appelle Le Harivel à Cerisy-Belle-Etoile (61).
Harleaux    Le nom est porté dans l'Oise et la Somme. Variantes : Harlaut, Harlaux, et sans doute Harleux. On le rapprochera de Harlé, patronyme rencontré dans la même région (variante : Harlay) et surnom probable pour celui qui a le teint desséché, hâlé (picard "hairlé"). Autre possibilité : dérivé du mot "harle" (= fossé).
Harlicot    Nom porté dans le Centre (45, 41). Variante de Haricot, un nom rencontré pour sa part en Normandie (28). La présence du l  après le r se retrouve dans le verbe médiéval harligoter (= couper en morceaux). Le haricot était une sorte de ragoût (rien à voir avec le légume), et il devrait s'agir d'un surnom métonymique pour un cuisinier.
Harly    Rare et porté dans la Seine-et-Marne, désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Harly (éventuellement Harley), sans doute la commune d'Harly, dans l'Aisne.
Harmant    Variante de Armand (voir ce nom). Autres formes : Harman, Harmand, Harmann.
Harmegnies    Porté dans la Somme et le Nord-Pas-de-Calais, désigne celui qui est originaire d'Harmignies, en Belgique (Hainaut). Variantes : Harmignies.
Harnisch    Nom porté surtout en Alsace. Le mot Harnisch désigne en allemand une armure. Il s'agit donc d'un surnom donné soit à un fabricant d'armures, soit à un porteur d'armure. Variantes : Harnich et sans doute Harnist.
Harnois    Surtout porté en Bretagne (56, 22, 35), a pu désigner par métonymie un soldat ou un fabricant d'armes (ancien français "harnois" = équipement d'un soldat, arme, armure, le mot ayant aussi désigné de façon imagée les organes génitaux de l'homme). Variantes ou formes voisines : Harnais (44, 49, 972), Harnay (29, 35), Harné (22, 29), Harney (56), Harnez (22), Harnoist (35), Harnoy, Harnoys (22).
Haro    Le nom correspond à une curieuse coutume médiévale, la clameur de haro. Celui qui voyait s'accomplir un délit pouvait crier haro, et aussitôt chacun devait lui prêter main-forte pour arrêter le coupable. Le crieur de haro avait lui-même le droit d'arrêter ce coupable, mais certains abus étaient parfois constatés. Le crieur de haro était-il un chasseur de primes ? (étymologie : germanique hare, cri poussé par les chasseurs traquant le gibier). Le patronyme est surtout porté en Lorraine. Variante normande : Harou (27, 76). Autre probable variante : Haroux (Lorraine, Nord).
Harouard, Harouart    Le patronyme Harouard est surtout porté dans la région parisienne et dans le Morbihan. La forme Harouart est signalée dans l'Oise. Assez rare en France, ce nom est fréquent en Angleterre sous les formes Harvard, Harward. C'est un nom de personne d'origine germanique, Hariward (hari = armée + ward, de wardan = garder, protéger).
Haroune     Nom d'origine arabe ou juive renvoyant à Aaron (hârûn en arabe, 'aharon en hébreu), le frère aîné de Moïse, grand prêtre des Hébreux au désert.
Harper    Fréquent en Angleterre et en Ecosse, le nom désigne un joueur de harpe. Variantes : Harpour, Harpur.
Harpignies    Nom rare porté dans le département du Nord, un peu plus fréquent en Belgique. Désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom, en France ou en Belgique, mais apparemment il n'y en a aucune. Peut-être s'agit-il d'une variante de Harmignies, ville belge de la province du Hainaut.
Harpin    Rencontré dans le Maine-et-Loire et les Deux-Sèvres, désigne apparemment un joueur de harpe, mais il faut parfois se méfier des apparences (voir aussi Arpin).
Harpocrate    Curieux patronyme porté dans le Maine-et-Loire. C'est un nom grec désignant le dieu égyptien Horus, fils d'Isis et d'Osiris. En principe, le nom Harpocrate s'applique à Horus enfant, représenté le plus souvent avec un doigt sur la bouche, imposant le silence. On peut supposer qu'il s'agit d'un nom donné à un enfant trouvé.
Harrar    Nom arabe souvent porté par des Juifs séfarades. Il désigne celui qui tisse la soie (arabe "Harrâr"). Variantes : Harar, El Harar, El Harrar. Dérivés : (El) Harari, (El) Harrari.
Harrault    Porté dans le Loir-et-Cher (également 45, 37), c'est un nom de personne d'origine germanique, Hariwald (hari = armée + waldan = gouverner). Variantes : Harault (41), Haraud, Harraud (18).
Harrewyn    Nom rencontré dans le Pas-de-Calais. Variante de Harwyn, Harwin, un nom de personne d'origine germanique, Hariwin (hari = armée + win = ami).
Harribey    Porté dans le Landes, correspond à un lieu-dit portant ce nom : deux hameaux s'appellent Harribey, à Belhade et à Sore (40). Signification : sans doute le gascon "arribet" (= petit ruisseau), d'autant que le hameau de Belhade est appelé "Larribet" sur la carte de Cassini. Variantes : Arribey (40), Arribet (64).
Harrichoury    Nom basque désignant celui qui habite un lieu-dit Harrixuri, autrement dit la pierre blanche, le rocher blanc (harri, arri = pierre + xuri = blanc). On retrouve le mot "harri" dans les noms de famille Harriet, Harriague (= lieu pierreux).
Harriot    Patronyme rare porté dans l'Yonne. C'est un diminutif de Harry, nom de personne d'origine germanique (Hariric : hari = armée + ric = puissant).
Harris    Forme génitive de Harry, l'un des équivalents anglais du prénom Henri.
Harrison    Désigne le fils de Harris, forme génitive de l'anglais Harry, qui correspond au français Henri.
Harroué    Nom rencontré en Lorraine (88, 54). Désigne celui qui est originaire d'Haroué, commune de la Meurthe-et-Moselle.
Hart    Surnom anglais qui évoque le cerf (moyen anglais hert). Variantes : Heart, Hurt.
Hartel    Nom surtout porté en Normandie (76, 50). C'est un dérivé de l'ancien français hart (= corde utilisée pour la pendaison), qui a pu désigner au choix un bourreau ou un gibier de potence.
Hartmann    Fréquent en Alsace-Lorraine (variantes : Harthmann, Hartman), signifie mot à mot 'homme dur' (hart = dur, fort + man = homme), soit comme surnom, soit plutôt comme nom de personne (équivalent d'Armand).

 

Retour à la page d'accueil du dictionnaire