A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Noms commençant par O

O-Ooghe
Opigez-Ozzello

Opigez    Le nom est surtout porté dans le Pas-de-Calais. Variante ancienne : Opiget. Je n'en connais pas le sens.
Opillard    Nom porté dans l'Aisne (variante Opiliard en Belgique). On rencontre également les formes Houpillard, Houpillart dans les Ardennes, et Hoppilliard, Houppilliart dans l'Aisne. Aucune idée précise sur la signification : on peut penser à un nom de localité aujourd'hui disparu, ou bien à un dérivé de l'ancien français hoper = pousser de longs cris.
Opizzo    Le nom est porté dans les Alpes-Maritimes et en Ligurie. C'est un ancien nom de personne germanique, latinisé en Opitius, rencontré en Allemagne sous les formes Opitz ou Obitz. On le considère dans la plupart des cas comme un équivalent du prénom Albert (ou Obert). Variantes : Oppisi (Corse), Oppizzi, Oppizio (Lombardie), Opizio, Obizzi.
Opoix    Le nom est surtout porté dans la Seine-et-Marne. On trouve la forme apparemment similaire Opois en Normandie (14). Le deux noms sont à rapprocher de Aupois (14) et Aupoix (71), ce dernier nom ayant été autrefois assez courant en Basse-Normandie. Sens très incertain. Le dictionnaire de M.-T. Morlet propose comme solution "l'homme au poids", surnom pour celui qui pesait les marchandises, en précisant qu'un certain Andriu as Pois est mentionné à Saint-Quentin en 1304. Il semble cependant que les noms évoqués plus haut puissent avoir un point commun avec des formes telles qu'Opaix (80) et Aupaix (14), dont les variantes sont Haupais et Haupaix. Il est fort possible, au moins en Normandie, qu'on ait affaire à un nom de personne féminin d'origine germanique, Alpaidis, mentionné dans divers documents médiévaux.
Oppel    Porté en Alsace et en Allemagne (variante rare : Oppell), le nom semble, comme Opel, être une variante des noms Appel et Apel, hypocoristiques d'Albrecht (= Albert). Autre possibilité : hypocoristique de noms de personnes germaniques comme Otbald ou Otbert. Troisième hypothèse : diminutif des noms Opp, Oppe, que M.-T. Morlet considère comme des variantes alémaniques de Off (nom de personne germanique Offo).
Opsomer    Nom porté dans le Pas-de-Calais et dans l'Oise, ainsi qu'en Belgique. Variante : Opsommer. C'est un nom flamand qui pour M.T. Morlet désigne un tonnelier (celui qui cercle les cuves, néerlandais hoepsomer). Mais les spécialistes belges ne sont pas d'accord, et y voient le néerlandais hoopzomer (= 'espère en l'été', surnom).
Optel    Nom très rare rencontré dans les Vosges. Aucune idée quant à sa signification. Est-il possible d'y voir une déformation de hôtel, hôpital ? Je n'en sais rien.
Opter    Porté dans la Vienne, ce nom rare s'est écrit autrefois Opterre. Il désigne celui qui est originaire d'Opterre, hameau à Saint-Sauveur, dans le même département. Signification du toponyme (Albaterra en 1348) : la terre blanche.
Orain    Assez fréquent dans la Loire-Atlantique et l'Ille-et-Vilaine, le nom se rencontre aussi sous les formes Oren et Orin (22). Il pourrait s'agir d'un toponyme, mais les communes appelées Orain (21) et Orin (64) sont bien trop éloignées de la Bretagne pour que cette solution soit plausible. Il semble qu'on ait plutôt affaire à un ancien prénom, reste à savoir lequel : on peut penser à Orens, nom d'un évêque de Toulouse, mais là encore il peut y avoir un problème géographique. Le cartulaire de Redon nous donne deux noms voisins : Oremus (nom masculin) et Orhant (nom féminin), le premier d'origine latine, le second certainement breton.
Orange    C'est en Seine-Maritime que le nom est le plus répandu. On pensera évidemment à celui qui est originaire de la ville d'Orange, dans le Vaucluse, mais, vu la localisation du patronyme, il est possible qu'il y ait une autre explication. Reste à savoir laquelle.
Orbillot    Nom porté depuis plusieurs siècles dans les Vosges. Sens incertain. On peut éventuellement penser à un diminutif de l'ancien français "orbe" (= aveugle), mais c'est loin d'être une certitude. Autre hypothèse : une métathèse de Robillot, sachant que les deux noms sont portés dans les Vosges (mais aucune donnée généalogique ne va dans ce sens).
Orbinot    Les plus anciennes mentions situent le nom en Champagne et dans l'Île-de-France. A priori on peut penser à un diminutif du prénom Urbain, parfois écrit Orban ou Orbain. À envisager aussi une éventuelle déformation de Robinot (diminutif de Robin) par métathèse (une forme "de Robinot" se transformant en "d'Orbinot").
Orbion    Porté dans la Meuse, c'est un nom de famille assez obscur. Si ce n'est pas un toponyme (de nombreux noms de cours d'eau commencent par Orb-), on peut envisager un dérivé de Orbie, nom d'une sainte vénérée dans les Ardennes belges, ou encore une métathèse de Robion, diminutif de Robert.
Orceau    Nom porté en Vendée, rencontré sous la forme Orcel dans l'Isère. Il devrait s'agir d'un diminutif de l'ancien prénom Ours (popularisé par un saint de la légion thébaine martyrisé en 286, et par un autre saint originaire de Cahors qui fonda plusieurs monastères en Touraine). D'ailleurs, on trouve la variante Orseau également en Vendée, et Orsel dans la Drôme, ce qui confirme mon impression.
Orditz    Le nom est attesté depuis le XVIIe siècle dans la Sarre et le Bas-Rhin. Variante ancienne : Ortitz. Il correspond au nom espagnol Ortiz, porté par un soldat originaire de Galice et ayant fondé une famille à Siltzheim (67).
Ordoñez    Ou Ordóñez. Patronyme espagnol désignant le fils d'Ordoño, ancien prénom correspondant au latin Fortunius selon les uns, nom de personne d'origine germanique (Orthuni) selon d'autres.
Ordronneau    Patronyme porté notamment en Vendée et dans la Loire-Atlantique, et de toute façon caractéristique de l'Ouest. Variantes : Ordonaud, Ordonnat, Ordonnaud, Ordonneau, Ordonneaud, Ordreneau, Ordrenneau, Ordrenou, Ordroneaux, Ordronno. C'est sans doute un dérivé du mot "ordre" (également "ordon" en ancien français), avec un sens qui demeure obscur (peut-être, comme "ordinaire", un juge ecclésiastique). On notera cependant que le mot "ordon" a aussi désigné une bande de terre, une lisière de bois, et qu'on pourrait donc avoir affaire à un toponyme.
Ordureau    Porté dans l'Ouest (44, 85, 17), c'est un nom de sens incertain. Même si le rapport avec le mot "ordure" est possible, ce ne devrait pas être la bonne solution. On pensera plutôt à celui qui ourdit, qui tisse une étoffe, ou encore à un diminutif de l'occitan orador (= oratoire).
O'Reilly    Patronyme irlandais désignant le fils de Reilly, un nom de personne correspondant au gaélique Raghailleach, d'étymologie obscure.
Orenstein    Porté par des Juifs askhénazes, le nom est formé à partir d'Oren, qui est une variante ou une forme masquée du nom de personne Aaron (voir ce nom). Le second élément, symbolique ou décoratif, évoque le rocher, la pierre ("Stein"). Avec le même type de formation : Orenthal (la vallée d'Aaron), Orenstamm, Orenstam (la souche, la lignée d'Aaron).
Orfei, Orféi    Nom italien surtout porté dans le Lazio (province de Rome). Plus rare, le singulier Orfeo se rencontre notamment à Naples. Il renvoie au héros mythologique Orphée, dont le nom a sans doute été utilisé comme prénom médiéval en Italie.
Orfeuil    Nom rare porté dans la Saône-et-Loire et le Vaucluse, rencontré sous la forme Orfeuille en Charente. Voir Dorfeuille pour le sens.
Orfila    Le nom a surtout été porté aux Baléares (Minorque), où il est encore bien présent, notamment à Mahon. Selon Moll (voir bibliographie), il s'agit d'un nom de personne d'origine germanique, Vulfila (racine "wulf" = loup).
Orfin    Comme sa variante Orphin, le nom est surtout porté en Guadeloupe. Difficile d'avoir une certitude. On peut signaler cependant qu'Orphin est une commune des Yvelines, et que ce nom correspond à Ulfinus, nom de personne germanique formé sur la racine "wulf" (= loup). Mais cela n'a peut-être absolument rien à voir avec le nom de famille.
Orgebin    Nom surtout porté dans le Morbihan, pour lequel je ne trouve aucune solution satisfaisante. Variantes : Orjebin, Orjubin.
Orgibet    Semble désigner celui qui est originaire d'Orgibet, nom d'une commune de l'Ariège. A noter aussi un lieu-dit Pré de l'Orgibet à Cléry-sur-Somme (80).
Orhant    Ancien nom de baptême breton formé sur les racines or (= or) et hoant (= désir, envie). Le nom est surtout porté dans les Côtes-d'Armor et l'Ille-et-Vilaine. Variantes : Orhan, Orhand.
Orhon    Nom surtout rencontré en Bretagne (44). Pourrait être une variante de Orhan, que le dictionnaire des noms de familles bretons (Deshayes) considère comme une forme affaiblie de Orhant. Ce serait un ancien nom de baptême formé sur les racines or (= or) et hoant (= désir, envie).
Oria    Nom de famille rencontré à la fois en Espagne et en Italie. En Espagne, c'est un nom basque, toponyme à rattacher peut-être à la racine ur (= eau), porté notamment par deux communes (provinces d'Almeria et de Guipúzcoa). En Italie, c'est également un nom de localité, rencontré en particulier dans les provinces de Come et de Brindisi (Uritana dans des textes médiévaux).
Orieux    Porté dans l'Ouest (44, 85), le nom semble désigner le loriot (sobriquet lié soit à la couleur de l'oiseau, soit à son chant). Variantes : Orieul (45, 28), Orieult (14). En composition : Orieulx de la Porte (62, 16). On peut éventuellement penser à un nom de localité, par exemple Orieux, commune des Hautes-Pyrénées.
Oriez    Le nom est surtout porté dans le Territoire de Belfort. Variante : Oriet (70). On le rapprochera de formes telles que Horiet (52) ou Horiot, Horriot (52, 70, 88), dans lesquelles M.T. Morlet voit le surnom d'un débauché (ancien français holier, horier, horlier). Un éventuel rapport avec le loriot est également possible.
Origné    Nom rare rencontré dans les Deux-Sèvres. Désigne celui qui est originaire d'Origné (une commune de la Mayenne porte ce nom). La forme primitive du toponyme est Auriniacum, domaine appartenant à Aurinius.
Oriol, Auriol     On admet le plus souvent qu'il s'agit d'un sobriquet comparant l'individu à un loriot, soit en raison de la beauté de son chant, soit en raison de son infortune conjugale (vu la couleur de cet oiseau). Il est cependant possible que la couleur dorée soit un symbole de majesté (dans ce cas le nom serait formé directement sur l'adjectif latin aureolus), indissociable de l'auréole. C'est d'autant plus plausible qu'au Moyen Âge Oriol était fréquemment utilisé comme nom de baptême.
Orizet    Les plus anciennes mentions du nom le situent dans la Loire, où il s'est parfois écrit Aurizet. Sens incertain, du moins pour moi. Il pourrait s'agir du diminutif d'un ancien nom de baptême, à rapprocher des prénoms portugais Aurisio et Aurisia. Le nom de famille Orisio existe en Italie (Lombardie), mais sa signification m'est inconnue, tout comme celle d'Oris, nom rencontré dans le Puy-de-Dôme. On notera enfin que la commune d'Auris (38) viendrait d'un nom de personne latin, Auricius selon Ernest Nègre (voir bibliographie).
Orlandi    Il s'agit d'un patronyme italien ou corse qui correspond au prénom Roland (en italien Orlando), avec la finale -i qui marque la filiation. Diminutifs : Orlandetti, Orlandini, Orlanducci.
Orléac    Ce nom renvoie à une localité ou un lieu-dit en -AC (on trouve plus souvent Orliac), formé à partir de Aurelius avec le suffixe -acum.
Orliaguet    Surtout porté dans la Corrèze, le nom peut désigner celui qui est originaire de la commune d'Orliaguet, dans la Dordogne, mais on pensera aussi à un hameau du même nom situé sur la commune de Gimel-les-Cascades, en Corrèze. Signification du toponyme : diminutif d'Orliac, autre toponyme de la même région.
Orliange    Nom porté en Corrèze. Variante : Orlianges. Désigne celui qui est originaire d'Orlianges, hameau de la commune de Bugeat, dans le même département. Signification : ancien nom de domaine (suffixe -anicas) formé sans doute sur le nom d'homme latin Aurelius.
Ormade    Nom rare rencontré à Sournia (66). Désigne apparemment un lieu planté d'ormes, ce qui laisse penser que ce patronyme a une autre origine géographique (la forme catalane ou occitane serait en effet Olmade, Olmeda).
Ormancey    Surtout porté dans la Côte-d'Or et la Haute-Saône, désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Ormancey. Outre une commune de la Haute-Marne, un hameau porte ce nom à Mont-Saint-Jean (21). Variante : Ormansay.
Ormesson (d')    Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Ormesson ou qui en en détenait la seigneurie. Il s'agit certainement de la commune du même nom, en Seine-et-Marne. Sens du toponyme : lieu où pousse l'orme, petit orme.
Ornano (d')    Le nom était porté en Corse dans les siècles passés. L'origine géographique exacte ne m'est pas connue. Il existe un château d'Ornano à Serino, en Campanie, mais est-ce la bonne solution ?
Oronos    Variante probable du nom basque Oronoz (nom d'une commune de Navarre, où un autre village s'appelle Oronz), toponyme dont je ne connais pas la signification. A noter que la finale -oz est en principe un suffixe marquant la filiation.
Orosco, Orozco    Nom porté en Espagne, qui correspond à une localité de Biscaye. Le toponyme est basque et son sens est obscur. Pourrait correspondre à oratz (= rocher pointu).
Oroy    Les plus anciennes mentions situent le nom dans la Marne et dans l'Aisne. Ce devrait être un toponyme avec le sens d'oratoire (latin "oratorium"). On pensera au hameau d'Auroir à Foreste (02), mais aussi aux communes d'Oroër, Orroire et Orrouy, dans l'Oise, tous ces noms ayant la même origine.
Orphelin    Porté notamment dans l'Allier et la Nièvre, ce nom assez rare peut difficilement avoir désigné autre chose qu'un orphelin.
Orradre    Nom sans doute basque porté en Navarre, où un village s'appelle Orradre (près de Domeño). Je n'en connais pas le sens.
Orrigo    Nom porté en Italie du Nord. Apparemment un nom de personne d'origine germanique, Ordric (ord = point de l'épée + ric = puissant).
Orriols    Surtout porté dans les Pyrénées-Orientales (Err), c'est un dérivé de orri (latin horreum), grande cabane en pierres sèches pour la confection des fromages, également enclos à chèvres ou à brebis. Plusieurs villages ou hameaux de Catalogne du sud s'appellent Orriols.
Ors    Nom porté en pays catalan. C'est une forme contractée de Orts, désignant celui qui habite le lieu-dit l'Ort, els Orts (= le jardin, les jardins).
Orsal    Porté dans l'Aveyron, le nom semble avoir un rapport avec l'ours (occitan ors), mais c'est loin d'être une certitude.
Orselli    Diminutif de Orso (voir Orsini).
Orset    Porté en Savoie et dans l'Ain, le nom est à rapprocher de l'italien et du corse Orsetti. C'est un diminutif de Ours (italien Orso) utilisé ici comme nom de baptême.
Orsini    Corse ou italien, le nom est un diminutif de Orso, nom de personne d'origine latine (Ursus < ursus = ours). Même si quelques saints ont porté ce nom, il semble que Orso se soit surtout développé en Italie du nord grâce à l'idée de force symbolisée par l'ours.
Ortaffa     Originaire de la commune du même nom, entre Elne et Brouilla (P-O).
Ortain    Nom porté à la Réunion, rencontré aussi sous la forme Ortin (variantes : Hortain, Hortin). Difficile d'en connaître l'origine géographique (peut-être la Drôme au XVIe siècle), et donc la signification. Dans le Sud, on pensera à un diminutif de ort, hort (= jardin), que l'on trouve dans le hameau des Hortins à Saint-Marcel-de-Careiret (30). Dans le Nord ou l'Est, il devrait s'agir du diminutif d'un nom de personne d'origine germanique, Orth (Orto, racine ort = pointe de lance).
Ortal    Nom surtout porté dans le Lot. C'est un toponyme dérivé de l'occitan ort (= jardin). On trouve la variante Ortial dans l'Ardèche.
Ortavant    Nom porté dans le Limousin (variante Ortavent). C'est apparemment une variante de Heurtevent, terme désignant un lieu exposé au vent, qui est à l'origine de nombreux lieux-dits.
Ortega, Orthega    Nom castillan. Renvoie à un toponyme. Certains ont évoqué un lieu où abondent les gélinottes, mais il paraît plus raisonnable de rapprocher le mot du catalan ortiga (= ortie, du latin urtica). Autre possibilité : dérivé du latin hortus (= jardin). La forme Orthega évoque cependant une possible origine basque.
Ortel    Deux possibilités pour ce nom : soit on a affaire à un diminutif de "ort" (= jardin), le nom étant également écrit Orteil. Soit il s'agit du nom allemand Örtel, variante d'Oertel, nom de personne formé sur la racine germanique "ort" (= fer de lance), éventuellement diminutif d'Ortlieb.
Orth    Surtout porté en Alsace-Lorraine, c'est un nom de personne d'origine germanique, Orto (ort = fer de lance).
Orthega    voir Ortega.
Orthwein    Porté dans le Haut-Rhin, c'est un nom de personne d'origine germanique, Ortwin (ort = pointe, fer de lance + win = ami). On trouve en Allemagne les formes Ortwein, Ortwin avec le même sens.
Ortica    Plutôt rare, ce nom italien se rencontre aux alentours de Venise et de Pérouse. Il désigne l'ortie, soit comme toponyme, soit comme éventuel surnom d'une personne désagréable. Le pluriel de filiation Ortichi est encore plus rare.
Ortigues    Le nom est surtout porté dans le Cantal. On trouve la forme Ortigue dans les Hautes-Pyrénées. C'est un toponyme occitan désignant un lieu où pousse l'ortie (ortiga). Formes voisines : Ortigas (Espagne), Ortige, Ortigié, Ortigier (63), Ortiguier (31).
Ortiz, Ortis    Patronyme espagnol rattaché par plusieurs auteurs à Hurtado. Au départ on trouve le nom de personne latin Fortunatus, dans lequel le F se transforme en H, donnant la forme Hurtado. Puis ce H s'est amuï, et on a ajouté le suffixe de filiation -IZ, variante de -EZ. Une autre explication rattache le nom au latin fortis (= fort), utilisé au Moyen Âge comme nom de baptême. Elle me semble préférable, dans la mesure où le nom de personne Orti est fréquent dans les textes médiévaux, par exemple le cartulaire de l'abbaye de Saint-Sernin de Toulouse.
Ortola, Ortolan     Variantes de Hortolà, nom qui désigne un jardinier.
Ortscheit    Nom surtout porté dans le Haut-Rhin, rencontré aussi sous les formes Ortscheid, Ortscheidt, Ortschitt. Il semble s'agir d'un toponyme formé avec Ort (= lieu, également nom de personne) et Scheid (= limite, frontière). Il existe un lieu-dit Orschitt à Maisonsgoutte (67).
Ortuno    Ou plutôt Ortuño. Nom espagnol de sens identique à Ordoño (voir Ordoñez).
Ortz    Si le nom est allemand, c'est un toponyme, à rapprocher de Örtze (nom d'une rivière) ou de Örzen, commune de Basse-Saxe. S'il est méridional, c'est une variante de Orts (voir ce nom).
Orveillon    Nom surtout porté dans les Côtes-d'Armor. Sens obscur. Aucun nom de lieu ne semble correspondre. Peut-être un diminutif formé à partir d'Urvoy (voir ce nom).
Orvoen    Porté dans le Finistère et le Morbihan, c'est un ancien nom de personne féminin breton dans lequel -voen correspond à l'adjectif "gwenn" (= blanc), le premier élément évoquant l'or. Variantes : Orven, Orvoenne, Orvoine.
Ory    On peut considérer le patronyme comme une variante de Oury (voir ce nom), mais il faut aussi penser à un toponyme de la grande banlieue parisienne, Orry-la-Ville (60), dont pourrait être originaire celui qui porte ce nom.
Osbourne    Egalement Osborn, Osborne, Osburn, Usborne. C'est un nom de personne d'origine scandinave, Asbjorn (as = éclat, lumière, nom de divinité + björn = ours).
Oscul    Nom rare porté dans la Loire. Difficile d'avoir une certitude. C'est apparemment un toponyme, nom d'un petit cours d'eau dans la Haute-Vienne, à Blond.
Osephius    Le nom est porté aux Pays-Bas (variante : Ozephius). Il s'agit sans doute d'un nom de personne latinisé à la Renaissance, reste à savoir lequel.
Osman, Osmane    Nom de personne arabe très répandu, variante d'Othman (voir ce nom).
Osmont    Nom porté en Normandie (50, 76, 14), qui correspond au nom de personne d'origine scandinave Asmund (ans = nom de divinité + mund = protection). Variantes : Osmond, Osmon.
Ospital    Assez fréquent dans les Pyrénées-Atlantiques, le nom est sans doute basque. C'est un toponyme correspondant au français "hôpital" (au moyen âge, établissement religieux recevant des mendiants, des pèlerins, le sens actuel ne datant que du XVIIe siècle). Nom composé : Ospitaletche (= la maison de l'hôpital).
Ossó (de)    Le nom renvoie à Ossó, nom de deux villages catalans (Ossó et Ossó de Sió). On pensera aussi à Osso de Cinca, dans l'Aragon, si le nom ne comporte pas d'accent final.
Ossola    Porté dans le nord de l'Italie (provinces de Varese et de Turin), désigne celui qui est originaire de la vallée d'Ossola, à l'extrême pointe nord du Piémont.
Ostancias    Le nom, rare, est porté dans le Puy-de-Dôme, où on le rencontre aussi sous les formes Obstancias et Ostencias. Il devrait s'agir d'un toponyme, sans doute L'Obstancie, hameau à Celles-sur-Durolle (63). Je ne connais pas le sens du toponyme.
Oste    Porté dans les Pyrénées-Atlantiques, où il est plus fréquent sous la forme Loste (avec article aggloméré), le nom désigne un hôte, un aubergiste.
Oster    Porté notamment dans le Bas-Rhin, désigne celui qui vient de l'est (allemand "Ost"). Avec le même sens : Ostermann, Osterman, qui peut aussi désigner un Autrichien. Nom voisin, mais avec un sens tout différent : Ostertag, qui évoque le jour de Pâques (sans doute ancien nom de baptême).
Osternaud    Assez répandu dans l'Ardèche, le nom s'écrit aussi Austernaud, Auternaud, Oternaud. Il devrait désigner celui qui est originaire d'Oternaud, hameau à Vaudevant (07). L'existence d'une famille "d'Austernaud" (forme attestée en 1470 à Saint-Félicien) semble montrer l'antériorité du toponyme sur le nom de famille.
Ostiguy    Porté au Québec (variante Ostéguy), le nom est visiblement basque, et suppose au départ une forme Ostegi, qui pourrait désigner un lieu où le feuillage est abondant (osto = feuille + suffixe -egi). Autre possibilité : le lieu froid, la maison froide (ortz, otz, suivi de -egi ou -tegi).
Ostiz    Nom basque évoquant sans doute un lieu abondant en feuillages (basque "osto" = feuille + suffixe collectif "-itz"). Variantes : Ostis, Ostitz.
Ostojic    Nom serbo-croate, qui semble surtout porté en Bosnie. C'est un dérivé filiatif formé sur Ostoj, sans doute un nom de personne, mais je n'en connais pas le sens.
Ostrowski    Très répandu en Pologne, désigne celui qui est originaire de l'une des nombreuses localités formées à partir de ostrów, un terme évoquant un lieu entouré par les eaux.
Osty    Le nom est porté dans la Lozère au moins depuis le début du XVIIe siècle. Sens incertain. Faut-il le rapprocher de l'occitan "oste" (= hôte, aubergiste) ? Peut-être, mais on envisagera aussi une forme régionale d'Augustin, sachant que le mot "ost" désigne le mois d'août dans certaines régions (le Rouergue selon le dictionnaire d'Alibert).
Ostyn    Porté en Belgique et dans le département du Nord, c'est sans doute une contraction du nom de personne Augustin (sens identique pour l'anglais Austin). Autre possibilité : nom de personne d'origine germanique formé sur la racine aust (= l'est).
Oswald    Fréquent en Alsace-Lorraine, c'est un nom de personne d'origine germanique, formé avec les racines aus (= briller) et wald (waldan = gouverner). Variantes : Osswald, Osswalt, Osvald, Osvalt, Oswaldt, Oswalt.
Otal    Porté dans les Pyrénées-Atlantiques, ce nom basque désigne un lieu où pousse l'ajonc, le genêt épineux (basque othe). Avec un sens à peu près similaire : Othart, Othas, Othats, Othax.
Otero     Toponyme castillan désignant une butte, une petite colline.
Othacéhé    Nom basque formé sur otha-, désignant l'ajonc épineux.
Othats    Nom de famille basque, écrit également Othas, Othax, Othaz. Il désigne un lieu où abonde l'ajonc ou le genêt épineux (othe). Avec le même sens : Otheguy.
Othman    Le nom peut avoir deux origines très diverses. Soit il s'agit d'un nom de personne d'origine germanique, Otman (aud = richesse + man = homme), rencontré en Alsace. Soit il s'agit du nom de personne arabe Othmân (`uthmân = serpent, petit du serpent). Uthman fut le troisième calife de l'Islam. On trouve pour ce nom arabe la variante Othmane.
Otin    Nom de personne (prénom) d'origine germanique formé sur la racine aud, od (= richesse). C'est en Lorraine (54) qu'il est le plus fréquent. Variante : Ottin (08, 69). Diminutif : Ottignon (55).
Otis    Le plus souvent d'origine anglaise, c'est un dérivé (sans doute génitif filiatif) de Oade, nom qui correspond au germanique Otto (racine od = richesse). A noter aussi l'existence du nom dans le Piémont, où il est très rare (c'est également un dérivé de Otto).
Oton    Patronyme porté en Espagne, rencontré aussi dans le Centre (18, 36). C'est un nom de personne d'origine germanique, Otto, Ottonis (racine aud, od = richesse). On trouve les formes Othon dans le Calvados et Otton dans le Nord.  La variante italienne Otto est très fréquente dans la région niçoise. Autre forme italienne : Oddo (également Ottone, Oddone). Autres formes du Sud-Est : Otou, Otho. A noter enfin les Ottoz savoyards.
Ott, Otte    Nom porté en Alsace. C'est l'équivalent du prénom allemand Otto, nom de personne formé sur la racine od = richesse.
Ottavi    Forme plurielle du prénom Ottavio (= Octave, voir ce nom), ce patronyme est surtout porté en Corse et dans le centre de l'Italie, en particulier le Lazio. Ottavio existe aussi comme nom de famille, mais est très rare. On trouve en Corse la variante graphique Ottavy, et dans le Piémont la forme Ottavis. Dérivés : Ottaviano, Ottaviani (= Octavien), Ottavino, Ottavini, Ottavioli.
Ottenwelter    Le nom est porté en Alsace. Variantes : Ottenvalder, Ottenwaelder, Ottenwaelter, Ottenwalter (variantes anciennes : Odenwaelder, Odenwalder). Il devrait désigner celui qui est originaire de l'Odenwald, massif montagneux allemand qui s'étend sur une partie de la Hesse, de la Bavière, et du Bade-Wurtemberg. Le sens du toponyme est incertain : "Wald" désigne une forêt, un bois, mais le premier élément a été interprété de multiples manières. On envisage souvent la forêt d'Odin (divinité germanique), mais on n'oubliera pas que le nom allemand "Öde" signifie "désert, solitude" (également adjectif).
Otter    Porté en Alsace et en Allemagne, correspond à l'allemand "Otter", qui désigne la vipère, mais aussi la loutre ("Fischotter"), le dernier sens étant le plus probable. Peut-être le surnom d'un chasseur de loutres ou d'un fourreur.
Ottevaere    Porté dans le département du Nord et en Belgique, le nom désigne en néerlandais la cigogne (ooievare, moyen néerlandais odevare), sobriquet ou nom d'enseigne. Autres formes : Ovaere, Ovaert, Over, Overt, Odevart, Odvart.
Ottmann    Surtout porté en Alsace, c'est un nom de personne d'origine germanique, Otman (aud = richesse + man = homme). Variantes : Ottman, Othmann.
Ottoy    Rencontré en Belgique, c'est un dérivé de Ott, nom de personne d'origine germanique (Otto, formé sur aud = richesse).
Ouaghlani    Porté au Maroc, c'est sans doute un nom berbère formé avec le préfixe ou- (= le fils) sur Aghlani (peut-être celui qui est originaire d'Aghlane, au sud du Maroc).
Ouahba    Dérivé de l'arabe wahb (= don, générosité), qui donne aussi les nom Ouahb, Ouahib, Ouahibi, Wahb, Wahba, Wahib, Wahiba.
Ouahid    Ou Wahid. Nom de personne arabe qui signifie 'unique, sans pareil' (waHîd), l'un des surnoms donnés au prophète Mohammed.
Ouakli    Nom arabe, dérivé en -i de Ouakil (arabe "wakîl"), un terme le plus souvent associé au prophète Mohammed et désignant un garant, un dépositaire (dépositaire de la parole divine). Le mot "wakîl" peut aussi correspondre à un métier (gérant, avocat, mandataire). On trouve fréquemment en Afrique du Nord le nom Aït Ouakli, le préfixe berbère "aït" marquant l'origine, la filiation.
Ouaknine    Nom juif berbère du Maroc. Désigne le fils (préfixe ou-) d'Aknine, nom berbère qui correspond à Jacob  (transcription arabe `aqnîn). Variantes : Waqnin, Uaqnine, Ouaknin, Oiknine.
Oualet    Le nom est porté dans la Sarthe. On le rencontre en Normandie sous la forme Ouallet. Voir Ouellet pour le sens.
Ouali    Semble correspondre à l'arabe wâlî (= gouverneur), mais surtout à walî (= qui vit près de Dieu, saint, l'un des noms donnés au prophète Mohammed). Cependant, comme c'est en Algérie que ce nom se rencontre le plus, on peut penser aussi à une solution kabyle, un diminutif de Ali, formé avec le préfixe ou- (= fils de).
Oualid    Egalement Walid. Nom de personne arabe (porté parfois par des juifs séfarades) qui signifie 'nouveau-né' (walîd). Dérivé : Benoualid.
Ouamane    Apparemment un nom commençant par le berbère ou- (= fils de), le second élément étant plus incertain : soit le nom de personne arabe 'amân (= protection), soit éventuellement le kabyle aman (= eau).
Ouammou    Nom formé avec le préfixe berbère ou- (= fils de) sur Hammou (voir ce nom).
Oudard    Nom de personne d'origine germanique, Odhard (aud = richesse + hard = dur), porté en Lorraine, en Champagne et en Bourgogne. Variantes : Oudart (80, 51, 77), Oudar, Oudaer, Oudaert (59, 62).
Oudet    Diminutif de Ode, nom de personne d'origine germanique (Odo < od, aud = richesse). Le nom est surtout porté en Franche-Comté, où l'on trouve aussi la forme Oudot.
Oudiette    Porté en Champagne (10, 51), c'est un diminutif, éventuellement féminin, formé sur le nom de personne germanique Odo (racine od = richesse).
Oudin    Nom de personne d'origine germanique formé sur Odo (aud = richesse). Nom très fréquent dans l'Est (51, 55). On trouve dans le même secteur géographique les diminutifs Oudinet et Oudinot. La variante Oudain, beaucoup plus rare, se rencontre dans le Cher.
Oudinot    Oudinot est un diminutif d'Oudin, nom de personne d'origine germanique formé sur Odo (aud = richesse). C'est dans la Marne que le patronyme est le plus répandu, ainsi qu'en Lorraine.
Ouejdide    Sans doute marocain, le nom paraît commencer par le préfixe berbère ou-, marquant l'origine ou la filiation. Le second élément pourrait correspondre à l'arabe "jadîd" (= nouveau).
Ouellet    Le nom est plus courant sous la forme féminine Ouellette, rencontrée notamment dans la Nièvre. Il semble s'agir d'un dérivé de l'ancien français oeille (= brebis).
Ougier    Surtout porté en Savoie et en Dauphiné, c'est une variante de Ogier, Augier, nom de personne d'origine germanique (ad = richesse + gari = lance). Variante : Ouger (88, 89).
Ouhayoun    Nom berbère porté par des Juifs séfarades. Il désigne le fils (préfixe berbère ou-) de celui qui s'appelle Hayoun (voir ce nom). Avec le même sens : Ohayon. Avec préfixe arabe : Benayoun, Ben Hayoun.
Ouhila, Ouahila    Nom de famille arabe dont le sens est difficile à cerner. Pourrait correspondre au mot wahla (= la crainte), ou encore à waHla (= embarras). Autre possibilité : waHil = boueux, bourbeux. Bref, rien de bien évident.
Ouilibona    D'origine africaine (Réublique Centrafricaine ?), le nom peut aussi s'écrire Wilibona. Je n'en connais pas la signification.
Ouillades    Le nom est porté dans l'Aveyron. Variante : Ouillade (12, 15). C'est un terme désignant une sorte de potée (occitan olada, olhada, catalan ollada), utilisé comme sobriquet (avec un sens précis difficile à discerner).
Ouillastre     Variante du catalan Ullastre, qui désigne l'olivier sauvage (latin oleastrum).
Ouillé      voir Oller.
Ouillet    Surtout porté en pays catalan, c'est un diminutif de olla, qui signifie marmite, pot. Sans doute un sobriquet.
Ouimet    C'est au Québec que le nom est le plus répandu. Le plus anciennes mentions en France semblent le situer en Champagne. Il devrait s'agir d'une variante de Wimet (62), également Guimet (Dauphiné, Savoie), diminutifs de Guillaume ou de Guimard.
Ouin    Porté en Normandie (76, 27) et en Picardie (80), c'est l'équivalent de Ouen, nom de personne d'origine germanique (Audowin : aud = richesse + win = ami) popularisé par saint Ouen, qui fut évêque de Rouen au VIIe siècle et a laissé son nom à de nombreuses localités.
Ouisse    C'est dans la Loire-Atlantique que le nom a toujours été le plus répandu, notamment à La Chapelle-Launay. On trouve dans la même région les formes Houis et Houix, qui semblent avoir la même origine, tout comme Houisse (Picardie, Normandie). Voir Houis pour le sens.
Oujdi    Sans doute celui qui est originaire d'Oujda, ville marocaine située à la limite de l'Algérie.
Oujoud    Patronyme savoyard. Sans doute un nom de personne d'origine germanique, à rapprocher d'Ogier, présent dans la même région (racine od = richesse).
Ould Ali    Également Ould'Ali, Ould-Ali, le nom désigne en Afrique du Nord le fils (wuld, forme régionale de l'arabe walad) d'Ali (voir ce nom).
Ould Moussa    Désigne en Afrique du Nord le fils (wuld, forme régionale de l'arabe walad) de Moussa (voir ce nom).
Ould-Ameur    Désigne en Afrique du Nord le fils (wuld, forme régionale de l'arabe walad) d'Ameur, variante du nom de personne Amar (`amâr = celui qui construit, qui a une longue vie).
Oulez    Variante rare de Oulès, nom surtout porté dans le Tarn et désignant celui qui est originaire d'Oulès, hameau à Castelnau-de-Brassac (81).
Oulhen    Porté dans le Finistère, le nom se rencontre aussi sous les formes Oulc'hen et Oulchen, plus rarement Goulhen. C'est une variante de Goulven (voir ce nom).
Oulhiou    Nom porté dans le Tarn où il s'écrit aussi Ouilhou. On hésitera entre un dérivé de l'occitan "olha, ola" (= marmite) et le mot "oliu", désignant l'olivier, cette dernière solution semblant la plus probable.
Oulieu    Nom porté surtout dans l'Ariège. Sans doute une variante d'oliu, désignant l'olivier en occitan.
Ounadjela    Nom d'origine algérienne écrit aussi Ounadjella. On y trouve le préfixe berbère de filiation ou-, le second élément étant apparemment le nom de personne arabe Najiallah (najiyy-allâh = le confident de Dieu, l'un des qualificatifs du prophète Mohammed).
Ouptier    Nom très rare porté dans le Finistère, où il s'est aussi écrit Houptier. Ce dernier nom est une déformation (XVIIIe siècle) de Houppier, Houpier (variante : Houpié), nom originaire de la Meuse qui désigne l'ouvrier peignant la laine (terme utilisé dans le nord de la France).
Ouradou     Toponyme issu du latin oratorium et désignant un oratoire. Ce toponyme est très répandu dans les pays occitans. Chacun connaît bien sûr le village martyr d'Oradour-sur-Glane.
Ourdouillie    Le nom est porté dans le Nord-Pas-de-Calais. Variantes : Ourdouille, Ourdouillier, Ourdullie, Ordouille, Hourdouillie. Sens incertain. Un rapprochement semble possible avec l'ancien français "ordoier" (= salir, souiller).
Ourry    Surtout porté dans la Manche, c'est une variante de Oury (voir ce nom). Les deux formes sont employées indifféremment dans les Côtes-d'Armor au XVIIe siècle.
Ours    Nom rencontré surtout dans l'Allier et le Sud-Est. Variante : Hours, qui peut aussi être un nom de localité. On peut penser à une métaphore avec l'ours (personnage lourdaud ou grognon), mais il s'agit le plus souvent d'un ancien nom de baptême (latin Ursus), popularisé par plusieurs saints dont le fondateur d'un monastère à Loches, en Touraine.
Ourtal    Variante de Ortal (= jardin, jardin potager), le nom est notamment porté dans l'Aude, le Lot et le Cantal. Avec vocalisation de la finale : Ourtau (09, 81), Ourtaud, Ourteau (33).
Ourth    Le nom est surtout porté en Lorraine (54, 57). C'est une variante de Orth (voir ce nom).
Oury    Un nom que l'on retrouve à la fois en Bretagne et dans l'Est. Il s'agit d'un nom de personne d'origine germanique, Odalric (odal = patrimoine, patrie + ric = puissant).
Oussad    Sans doute une autre forme de l'arabe Assad (`asad = le lion).
Oussaid    Peut désigner le fils de Said (voir ce nom), le nom étant formé à l'aide du préfixe berbère ou-. Mais on pensera plutôt à un diminutif de l'arabe `asad (= le lion), sous la forme usayd.
Oussaïden    Parfois écrit Ousaïden, le nom est formé avec le préfixe berbère de filiation "ou-", Saïden devant être un dérivé de Saïd (voir ce nom).
Oussama    Beaucoup plus fréquent comme prénom que comme nom de famille, c'est l'un des nombreux noms de personne arabes désignant le lion (usâma).
Ousset    Porté dans le Sud-Ouest (31, 65), ce devrait être un toponyme, soit un diminutif de Ousse (nom de diverses petites rivières), soit l'occitan "uisset, usset", avec le sens de "petite porte", en toponymie sans doute un passage étroit. Il existe un lieu-dit Ousset à Viella (65).
Oustagnol    Nom porté autrefois dans le Cantal. Pourrait être une déformation de estanhol (= petit étang), mais il faut plutôt le rapprocher de Oustalniol, nom porté dans le même département, qui semble avoir le sens d'auberge neuve, maison neuve, à rapprocher du hameau de l'Oustalnaou à Saint-Sauveur-de-Peyre (48). En l'occurrence, il s'agit d'un hameau à Cassaniouze (15), appelé aujourd'hui Loustalniol (Loustalniau sur la carte de Cassini).  Avec le même sens : Hostaniol (15, 85, 24, autrefois Hostalniol), Loustalniau (15), Loustalneau (46). Le même nom, renvoyant à divers hameaux, devient Loustaunau, Loustauneau, Loustaunou dans les Pyrénées-Atlantiques. À noter enfin que Stagnol (voir ce nom) est lui aussi une variante du même nom.
Oustalet    Porté surtout en Gascogne et dans le Limousin, c'est un diminutif de l'occitan ostal, désignant une maison ou une auberge (le second sens me paraît préférable).
Oustric    Le patronyme est porté dans l'Aude et les départements voisins. Variantes : Oustri, Oustry. C'est un nom de personne d'origine germanique, Austric (austr = l'est + ric = puissant).
Outhenin    Aujourd'hui très rare, le nom est originaire de Franche-Comté. On le rencontre aussi sous les formes Ottenin (55) et Otteny (67). C'est un diminutif de Oth, Otto, nom de personne d'origine germanique (racine od = richesse).
Outil    Nom porté dans les Côtes-d'Armor et l'Ille-et-Vilaine, également écrit Outy. C'est une variante locale du nom Outin, porté lui aussi en Bretagne, et qui correspond au prénom Augustin. On trouve par exemple, dans la commune de Saint-Carné (22), un hameau qui s'appelle La Ville-Oustin, mais qui s'écrivait La Ville Oustil sur la carte de Cassini (XVIIIe siècle). À noter qu'un hameau s'appelle La Ville-ès-Outils à Saint-Lunaire, dans une petite "enclave" de l'Ille-et-Vilaine à l'intérieur des Côtes-d'Armor.
Outmani    Voir El Outmani pour le sens. Le nom peut aussi s'écrire Otmani.
Outor    Nom portugais qui serait une variante de Heitor (= Hector).
Outrebon    Porté dans le Pas-de-Calais et la Somme, c'est un nom de sens incertain. Dauzat et Morlet proposent le sens de 'trop bon" ("outre bon"). On peut aussi y voir une variante du nom Autrebon (60), considéré par M.-T. Morlet comme un hypocoristique du nom de personne germanique Austrebert. A noter aussi l'existence d'un lieu-dit "le fossé d'Outrebond" à Autheux (80).
Outrequin    Même s'il est aujourd'hui assez présent en Normandie, c'est dans la Somme que le nom a toujours été le plus répandu, tout comme sa variante Outurquin. Le nom est également présent en Belgique, où il est attesté en 1444 à Namur (cf. base PatRom sur internet). Il devrait s'agir d'un diminutif du flamand Wouter (= Gautier) formé avec le suffixe -kin.
Outrey    Porté en Franche-Comté, c'est un nom de sens incertain. Peut-être un diminutif de Outhier (70), nom de personne d'origine germanique (Odhari : od = richesse + hari = armée). Le dictionnaire de M.T. Morlet envisage un toponyme (lieu situé au-delà de la route, de la rivière, du village).
Ouvette    Nom rare rencontré dans la Somme. Pourrait être une variante du nom Houvet, porté en Normandie, pour lequel M.T. Morlet propose comme définition celui qui est coiffé d'une huve, sorte de bonnet médiéval. Autre solution : celui qui porte une huvette, armure de tête.
Ouvrard    Nom porté en Vendée et dans le Poitou. Désigne sans doute un artisan, comme c'est le cas pour le nom Ouvrier. Variante : Ouvriard (49).
Ouvrat    Le nom est surtout porté dans l'Indre (variante rare : Ouvrad), on le rencontre aussi dans les Landes et le Jura. C'est le participe passé du verbe ouvrer (= travailler), avec un sens qui reste à définir pour le nom de famille.
Ouvrelle    Nom surtout porté dans l'Indre (variante : Ouvrel). C'est apparemment un dérivé de 'œuvre' (= ouvrage, travail, mais aussi ancienne mesure agraire et corvée).
Ouvrier    Il faut sans doute prendre ce nom avec son acception actuelle : celui qui effectue un travail manuel moyennant salaire (première mention en 1155). Cependant, le nom a souvent au moyen âge le sens d'artisan. C'est en Savoie qu'il est le plus répandu, département où il a donné naissance à plusieurs patronymes composés : Ouvrier-Bonnaz, Ouvrier-Buffet, Ouvrier-Neyret. On rencontre la variante Louvrié dans le Rouergue.
Ouvry    Le nom est porté à la fois en Normandie (76) et en Auvergne (63). On le rattache généralement au mot "ouvrier", ce qui paraît douteux. A envisager une variante de l'ancien prénom Aubry, comme le suggère la forme normande Oubry.
Ouzilleau    Mot à mot le nom signifie "petit oiseau". C'est donc un sobriquet, dont le sens est difficile à définir avec certitude. On le rencontre surtout dans le Loir-et-Cher. Formes voisines : Ouzillou, Ouzilou (Sud-Est).
Ouzouf    Porté dans le Calvados, le nom s'écrit aussi Ozou, Ozouf, Ozout (14, 50). C'est un nom de personne norrois, Asulfr ou Osulfr (ass = nom de divinité + ulfr = loup).
Ouzounoudis    Ce nom à finale grecque (suffixe -idis) est apparemment formé sur le turc uzun (= long).
Ovadia    Voir Obadia.
Oviève    Le nom est porté dans l'Eure, en particulier dans la commune des Hogues, où un lieu-dit s'appelle le Clos Oviève. Je n'en connais pas la signification. Peut-être un matronyme formé sur Auvieu, nom de personne porté par un obscur saint éponyme du hameau de Saint-Auvieu à Passais (61).
Ovinet    Porté dans le Maine-et-Loire, c'est une variante très rare d'Auvinet (voir ce nom).
Oviste    Porté dans la Saône-et-Loire, l'Ain et le Rhône, le nom est parfois écrit Auviste. Sens incertain. Il est possible que ce soit une variante des noms Ovise, Ovize, portés dans la même région et qui devraient correspondre à des toponymes : un hameau s'appelle Ovize à Thel (69), un autre l'Ovize à Mizérieux (42).
Owen    Egalement Owens, avec génitif de filiation. Ce nom, surtout gallois, semble, tout comme Ewan, correspondre au latin Eugenius, qui a donné en français le prénom Eugène. On a aussi envisagé une variante de John (= Jean) et une éventuelle origine gaélique, mais sans grand succès.
Oyant    Nom rencontré surtout en Savoie. Voir Saintoyant.
Oyarzabal    Nom de famille basque. Variantes : Oyarçabal, Oyarsabal, Oyharçabal. C'est un toponyme signifiant 'le grand bois' (oihar, oiar = bois + zabal = large, étendu). On trouve avec le même sens les formes Oyhançabal et Oyantçabal.
Oyer    Surnom donné à un gardeur d'oies. Le nom se rencontre de la Bretagne à la Picardie. Variante : Oyez (59, 62).
Ozanne, Ozenne    Noms surtout portés en Normandie. Voir Auzanneau.
Ozanneau    Voir Auzanneau.
Ozenda    Le nom est porté dans les Alpes-Maritimes et en Ligurie (région de Vintimille). Variante : Osenda. C'est un nom de personne féminin d'origine germanique, Audesind (aud = richesse + sind = voyage, chemin). L'équivalent français est Ossent, porté en Normandie.
Ozeray    Nom rencontré en Normandie (50, 27), mais aussi dans l'Aube. Je n'en connais pas le sens, mais il semble s'agir d'un toponyme (nom de lieu). Peut-être un lieu où l'osier est abondant.
Ozibon    Nom très rare porté dans l'Yonne au moins depuis le XVIIe siècle. Aucune idée hélas sur sa signification.
Ozier    Porté en Haute-Savoie, le nom est également présent en Martinique. Il y a de fortes chances pour que ce soit une variante de l'ancien prénom Ogier (voir Oger et Augé).
Oziol    Nom porté en Lozère et dans les départements voisins (30, 34). Le sens précis m'échappe. Peut-être une variante de oiseau (surnom donné à une personne étourdie, qui  a la tête légère), ou encore un nom de personne d'origine germanique, Auswulf (aus = briller + wulf = loup). Eventuellement aussi un toponyme, à rapprocher des nombreux Auzolles, Ozolles.
Ozon    Le nom est surtout porté dans les Hautes-Pyrénées. Il désigne celui qui est originaire d'Ozon, nom porté par plusieurs localités : deux communes portent ce nom (07, 65), mais également plusieurs hameaux ou lieux-dits. Il semble s'agir d'un hydronyme (nom de rivière) formé sur une racine préromane. A signaler que le patronyme était autrefois assez fréquent dans le Loiret.
Ozoux    Nom de personne d'origine germanique, Auswulf (aus = brillant + wulf = loup), surtout porté aujourd'hui à la Réunion, rencontré également dans le Bordelais. Difficile de situer avec précision l'origine géographique. Voir aussi Auzoux et Ouzouf pour d'autres possibilités.
Ozzello    Rare, ce nom italien est porté dans le Piémont, on le rencontre aussi dans la France du Sud-Est. Sans doute une variante dialectale de l'italien "uccello" (= oiseau, également nom de baptême médiéval).


Retour à la page d'accueil du dictionnaire