Des outils pour chercher
l'origine de votre nom

Le développement d'internet devrait bouleverser profondément les travaux onomastiques, permettant d'effectuer en quelques minutes des recherches jusqu'à présent très longues, voire impossibles. Voici quelques outils indispensables, la liste n'étant certainement pas close, tant les progrès sont rapides dans ce domaine.

Première étape : l'origine géographique du nom.

Beaucoup d'erreurs d'interprétation ont été commises par les dictionnaires des noms de famille à cause d'une mauvaise localisation du nom : si l'on donne une explication basée sur l'occitan à un nom breton, il y a de fortes chances que l'on se trompe ! Heureusement, cela ne peut plus guère se produire grâce aux outils suivants :

  • L'annuaire intelligent : un service développé par Infobel, qui permet de recenser presque tous les porteurs actuels de votre nom, dans toute la France et dans de nombreux autres pays (fini le minitel, où l'on était obligé d'indiquer au moins un numéro de département).
  • Une carte de France de votre nom depuis 1890 : mis au point par SWIC, le meilleur moyen de connaître en un instant la répartition géographique d'un patronyme. Nombreuses possibilités de visualisation.
  • Généanet : les deux précédents outils sont parfois trompeurs, car la répartition d'un nom au XVIIe siècle était souvent bien différente de ce qu'elle est depuis cent ans. Grâce à Généanet, les travaux des généalogistes vous permettent de remonter les siècles à la recherche de votre nom de famille. Seul problème : si votre nom n'a pas fait l'objet de recherches généalogiques, vous ne trouverez rien ! De même, la répartition géographique rique d'être incomplète, pour la même raison (recherches effectuées dans certaines régions et pas dans d'autres).

 

Votre patronyme a-t-il déjà été étudié?

Découvrez la généalogie et l'histoire de votre famille

Patronyme

Localité


  • Recherche d'un acte avec SWIC : cette société propose le plus souvent des services payants, notamment sur minitel, mais elle permet de consulter librement sur le web l'état du dépouillement des actes (registres paroissiaux et d'état-civil) depuis le XVIe siècle. Encore un bon moyen de mieux localiser votre patronyme. Attention : certains départements n'ont pas encore été dépouillés.

Deuxième étape : utiliser les moteurs de recherches.

Rappelez vous, quand vous avez commencé à utiliser internet, un de vos premiers réflexes a été de taper votre nom dans un moteur de recherche. Pourquoi ne pas recommencer ? Pour ma part je vous propose le plus efficace de tous :

  • Google : nombreuses possibilités de recherche. Permet même de voir des pages de sites fermés ou temporairement indisponibles.

Google

Troisième étape : mon nom de famille est-il un toponyme (nom de lieu) ?

De très nombreux patronymes sont au départ des toponymes : autrement dit, une recherche sur les noms de lieux peut parfois vous permettre de trouver le berceau de votre nom de famille. Les principaux outils :

  • Expedia-maps : un service de Microsoft, qui vous permet de localiser toutes les communes du monde.
  • Boutique des toponymes de l'I.G.N. : tous les toponymes des cartes I.G.N. au 1/25.000e, avec les hameaux et lieux-dits de la France entière.
  • Locom : localisation et liste de toutes les communes de France. Visualisation rapide de toutes les cartes de Cassini.

Quatrième étape : mon nom de famille est sans doute au départ un nom commun ou un adjectif. Que voulait-il dire autrefois ?

Là encore, le web vient à votre secours :

  • Des anciens dictionnaires en ligne : le projet de l'ARTFL vous permet de rechercher un mot dans quatre dictionnaires différents, du XVIe au XIXe siècle.
  • Gallica : le site de la B.N.F. propose de consulter en ligne ou de télécharger de très nombreux documents numérisés. Parmi ceux-ci, le monumental dictionnaire de l'ancien français de Frédéric Godefroy, une oeuvre du XIXe siècle jamais égalée à ce jour : un régal ! Autres trésors de Gallica : plusieurs cartulaires médiévaux, souvent avec un index (tapez "cartulaire" dans le moteur de recherche du site), le célèbre polyptyque d'Irminon, les cartes de Cassini, des dictionnaires topographiques par départements, et encore bien d'autres documents passionnants.

Cinquième étape : la généalogie et ses mille facettes.

Outre Généanet, déjà évoqué plus haut, de nombreux sites généalogiques peuvent vous faire progresser à pas de géant dans vos recherches. Voici d'abord un portail d'une grande efficacité :

  • FranceGenWeb : des tas d'adresses, des tas de projets innovants. Presque tout est là !
  • CousinsGenWeb : une fois que vous avez localisé l'origine géographique de votre nom, ce site regroupant les généalogistes de chaque département devient vraiment très utile, voire indispensable.
  • La F.A.Q de Claire : le complément du forum fr.rec.genealogie répond à toutes les questions que vous vous posez (ou presque) et vous propose des tas d'adresses. A utiliser sans modération.
  • Geneapass : des dizaines et des dizaines d'adresses indispensables, mises à jour fréquentes.

Sixième étape : vous n'avez toujours rien trouvé.

Il ne vous reste plus qu'à m'écrire, en espérant que je sois capable de vous aider !

Retour à la page d'accueil