Baixas (Baixàs)

 

Autrefois l'une des villes les plus importantes de la Salanque, Baixas s'est sans doute moins développée que certaines communes voisines, conservant une population stable aux alentours de 2000 habitants. Il faut dire que les terrains constructibles sont rares, ce qui est somme toute un signe de bonne santé : la vigne, principale richesse de Baixas depuis le XIXe siècle, continue de bien se porter, avec plus de 1800 hectares cultivés. On notera en particulier l'excellent travail des caves coopératives, avec des produits très estimés par les consommateurs, Dom Brial depuis des décennies, et plus récemment le Château les Pins, dont on appréciera l'excellent vin rouge, ainsi qu'un muscat de Rivesaltes tout à fait surprenant.

La ville a conservé quelques éléments importants de ses fortifications, notamment plusieurs portes flanquées d'une tour circulaire. C'est également par une porte que l'on accède à la place de l'Eglise. Cette dernière est d'origine romane, mais elle fut presque totalement reconstruite au XIVe siècle. On remarque cependant, à l'extérieur, un petit morceau de l'abside primitive. A l'intérieur, un important mobilier baroque, avec en particulier le retable du maître-autel, en bois doré et polychrome, oeuvre du sculpteur catalan Generès. Les dimensions du retable sont impressionnantes : 17 mètres de haut sur 12 de large. On notera aussi un imposant clocher-tour au bel appareil de marbre.

Nous avons voulu mettre en valeur, dans nos photos, un élément essentiel du paysage urbain, les riches constructions dues aux vignerons de la fin du siècle dernier, avec en particulier un superbe ensemble de bâtiments, aujourd'hui propriété communale, longeant la route principale.

Une photo est aussi consacrée à un petit lotissement dont j'apprécie beaucoup les couleurs, et l'architecture à la fois simple et ingénieuse des maisons.

Images à voir :

Retour à l'index