Pézilla-la-Rivière

Pesillà la Ribera

 

Gros village situé en Riberal, sur la rive gauche de la Tet, Pézilla est mentionné dans les textes dès le IXe siècle, avec deux églises (donc deux noyaux d'habitation) dédiées aux saints Saturnin et Félix. L'église Saint-Saturnin existe toujours, et se trouve au cimetière ; il s'agit d'un édifice d'origine romane, qui a conservé son abside du XIe siècle. Par contre, l'église Saint-Félix (église paroissiale) a été entièrement reconstruite à la fin du XIXe siècle, en briques, dans un style vaguement néo-gothique, caractéristique des tendances de l'époque. L'édifice est d'ailleurs assez impressionnant par ses dimensions et les qualités de son architecture. Même s'il est paraît-il de bon ton de faire la moue devant ce type de construction, j'avoue avoir pour l'église de Pézilla la même tendresse que pour celle de Port-Vendres, dont elle est contemporaine.

En faisant un petit tour dans le village, on aura l'occasion d'apercevoir quelques vestiges de fortifications, notamment la tour de l'Horloge. J'ai également photographié une intéressante croix des Outrages (en catalan "creu dels Improperis"), qui représente les divers instruments de la Passion du Christ. On trouve le même genre de croix dans plusieurs communes, soit dans les églises, soit à proximité. Celles de Toulouges et de Prats-de-Mollo sont elles aussi très belles.

Images à voir :

Retour à l'index