Casernes de Perpignan

Sans en être vraiment certain, il me semble que la caserne St Jacques a été construite vers la fin du XIXe siècle. Les cartes postales ci-dessous nous montrent que, au moment où éclate la guerre de 14-18, elle était occupée par le 53e régiment d’infanterie de ligne. Ce régiment existe depuis 1656, et il portait alors le nom de “Régiment d’Alsace”. Par la suite, même si les appellations ont changé, c’est toujours le mot “Alsace” qui est évoqué pour citer les faits glorieux du régiment. Est-ce cette connotation alsacienne qui a valu au régiment d’être cantonné en Roussillon, le plus loin possible de l’Alsace, au début du XXe siècle et alors que l’idée de guerre se fait de plus en plus obsédante ? Je n’en sais rien, mais l’hypothèse me semble assez logique.

N’oublions pas non plus la Citadelle, représentée ici par trois cartes, et enfin les nouvelles casernes.

Vue générale de Perpignan et des nouvelles casernes
La caserne Saint-Jacques
Le 53e de ligne à l’heure de la soupe
Passage des troupes en revue
Vue générale de la Citadelle
Entrée de la Citadelle : vue d’ensemble
Entrée de la Citadelle : détail
Les nouvelles casernes

Retour à l’index