Corbère et Corbère-les-Cabanes

Au départ, un château, un petit village au pied de celui-ci (Corbera de Dalt, aujourd’hui ruiné) et une église romane à quelques centaines de mètres (Sant Pere del Bosc). Puis le village est descendu vers la plaine (Corbera del Mig). Justement, dans la plaine, autour d’une auberge (la Cabana), s’était constituée peu à peu une nouvelle agglomération. Celle-ci deviendra Corbère-les-Cabanes, et obtiendra son autonomie en 1856, après des années de luttes souvent violentes entre habitants des deux communautés. Les cartes ci-dessous dressent l’état des lieux vers 1900.

Corbère-les-Cabanes : lavoir et canal de Corbère.
Corbère-les-Cabanes : la route d’Ille.
Corbère-les-Cabanes : les écoles et le clocher
Le vieux village de Corbera de Dalt et le château
Vue générale de Corbère
Corbère : entrée du village
Corbère : la place
Corbère-les-Cabanes : la place

Retour à l’index