Arméria
Armeria arenaria (arméria des sables, arméria faux plantain)
Photo prise le 21/06/04 à Mosset (route du col de Jau)

Le genre Armeria (les armérias ou arméries) appartient à la famille des plombaginacées, dont font aussi partie les statices (lavandes de mer). Il est constitué de plantes vivaces herbacées à rosette de feuilles basales, à fleurs pentamères (tous les éléments sont au nombre de 5 ou multiples de 5) groupées en pseudo-capitules. L’une des principales particularités du genre est la présence, au sommet du pédoncule, d’une gaine membraneuse, fragment de la feuille qui enveloppait la pousse florifère. L’autre fragment est en principe présent au pied du pédoncule. L’inflorescence est entourée par un involucre de bractées membraneuses disposées sur plusieurs rangs.

Le nom armeria viendrait du celtique ar mor (= bord de la mer), plusieurs espèces poussant en effet au bord de la mer ou de l’océan.

Espèces du genre Armeria en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Armeria alliacea (Cav.) Hoffmanns. & Link
Armeria alpina Willd.
Armeria arenaria (Pers.) Schult.
Armeria belgenciensis Donad. ex Kerguélen
Armeria bubanii G.H.M.Lawr.
Armeria euscadiensis Donad. & Vivant
Armeria girardii (Bernis) Litard.
Armeria halleri Wallr.
Armeria leucocephala Salzm. ex W.D.J.Koch
Armeria malinvaudii H.J.Coste & Soulié
Armeria maritima Willd.
Armeria muelleri A.L.P.Huet
Armeria multiceps Wallr.
Armeria pubinervis Boiss.
Armeria pungens (Link) Hoffmanns. & Link
Armeria ruscinonensis Girard
Armeria soleirolii (Duby) Godr.
Armeria vulgaris Willd.

Espèces décrites ici :


Armeria arenaria (arméria des sables, arméria faux plantain) : détail de l’involucre. Nom catalan : gasó. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 15/04/06.

Armeria arenaria (arméria des sables, arméria faux plantain) : feuilles. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 15/04/06.

Armeria ruscinonensis (arméria du Roussillon) : plante vivace endémique d’une zone littorale allant en gros d’Argelès à Rosas. D’une hauteur de 10 à 25 cm, elle fleurit d’avril à juin sur les rochers et les pelouses. Les fleurs peuvent être d’un rose vif ou d’un blanc légèrement rosé. L’espèce se reconnaît surtout aux bractées externes de son involucre, prolongées par une pointe épaisse parfois très longue. Les feuilles sont allongées et étroites, pliées en gouttière dans leur longueur. La plante fait l’objet d’un arrêté national de protection. Nom catalan : armèria del Rosselló. Photo prise au Racou le 30/03/06.

Armeria ruscinonensis (arméria du Roussillon) : exemple de pointes de bractées très développées. Photo prise au Racou le 30/03/06.

Armeria maritima (arméria maritime) : petite plante vivace gazonnante de 5 à 30 cm, poussant sur les pelouses et les rochers du littoral de la Manche et de l’Atlantique. Feuilles linéaires à une seule nervure. Gaine plus courte que le capitule ou l’égalant. Bractées extérieures parcheminées sur les bords, ne se terminant pas par une pointe. Fleurs roses, très rarement blanchâtres. Floraison de juin à août. Photo prise à la pointe de Trévignon (29) le 14/08/10.
Armeria maritima (arméria maritime) : fleurs. Photo prise à la pointe de Trévignon (29) le 14/08/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil