Bryone

Bryonia dioica (bryone dioïque, navet du diable), fleurs femelles.
Photo prise le 23/06/04 à Casenoves

Le genre Bryonia appartient à la famille des cucurbitacées, plantes à fleurs unisexuées, souvent grimpantes, à feuilles alternes et feuilles vrillées. Il ne comporte que peu d’espèces, trois étant recensées en France :
Bryonia dioica Jacq.
Bryonia alba L.
Bryonia marmorata E. Petit
L’espèce décrite ici est Bryonia dioica, la bryone dioïque (syn. Bryonia cretica).

Description : plante herbacée vivace, pouvant atteindre quatre mètres de haut, grimpante, à longues vrilles spiralées. Grandes feuilles palmatilobées à 3 ou 5 lobes. Les fleurs sont dioïques, terme signifiant que les mâles et les femelles ne poussent pas sur la même plante. Les fleurs mâles (diamètre 1,5 à 2 cm) sont environ deux fois plus grandes que les fleurs femelles. La corolle est composée de cinq pétales ou lobes blanc verdâtre, longuement striés de vert. 5 étamines pour les fleurs mâles. Style à trois stigmates pour les fleurs femelles. Floraison à partir de mai dans les haies et à la lisière des bois. Les fruits sont des baies rouges toxiques, comme tout le reste de la plante, notamment la racine.

Nom catalan : carbassina (ou carabassina).

Groupe de fleurs mâles. On remarquera les nombreuses vrilles permettant à la plante de s’accrocher un peu partout.

Fleur mâle. Photo prise à Casenoves le 26/07/07.

Fruits presque mûrs.
Photos prises le 23/06/04 à Casenoves.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil