Centaurée
(genre Centaurium)
Centaurium erythraea (petite centaurée)
Photo prise le 08/07/04 à Ille-sur-Tet

Le terme centaurée s’applique à deux genres botaniques n’ayant aucun rapport l’un avec l’autres : d’une part le genre Centaurea, appartenant à la famille des composées, de l’autre le genre Centaurium, ici décrit, de la famille des gentianacées.

Le genre Centaurium contient des plantes herbacées de petite taille, à feuilles entières et opposées, le plus souvent bisannuelles et à fleurs roses. Les fleurs forment des inflorescences ramifiées, elles ont 5 sépales et 5 pétales. Le fruit est une capsule bipartite. Ce genre a parfois été appelé Erythraea.

Espèces du genre Centaurium en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Centaurium chloodes (Brot.) Samp.
Centaurium erythraea Rafn
Centaurium favargeri Zeltner
Centaurium littorale (Turner) Gilmour
Centaurium maritimum (L.) Fritsch
Centaurium pulchellum (Sw.) Druce
Centaurium scilloides (L.f.) Samp.
Centaurium spicatum (L.) Fritsch
Centaurium tenuiflorum (Hoffmanns. & Link) Fritsch
+ quelques hybrides

Description de Centaurium erythraea :

Plante de très petite taille fleurissant en été dans les lieux secs et herbeux. C’est une plante bisannuelle, avec une rosette de feuilles basales. Feuilles de la tige ovales et étroites. Inflorescences avec bractées. Fleurs roses (1 cm en moyenne) sessiles (sans pédicelle). Long calice à dents très fines. Corolle à long tube avec 5 lobes s’ouvrant au soleil. 5 étamines à anthères jaunes.

Nom catalan : herba de santa Margarida

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil