Centranthe
Centranthus ruber (centranthe rouge, lilas d’Espagne, valériane rouge)
Photo prise le 09/05/04 à Marcevol
Le genre Centranthus (les centranthes) appartient à la famille des valérianacées, famille supprimée par la classification APG II (2003), qui la rattache aux caprifoliacées. Comme les valérianes, les centranthes ont des feuilles opposées sans stipules, une corolle en entonnoir, à cinq divisions un peu inégales. Les fleurs sont le plus souvent groupées en corymbes. Les fruits sont des akènes. La principale particularité des centranthes est d’avoir des fleurs à une seule étamine. Ce sont des plantes glabres, à fleurs rouges, roses, rosées ou blanches, dont le fruit à une seule loge est surmonté d’une aigrette formée par le prolongement des dents du calice.
Le nom Centranthus signifie en grec “fleur à éperon” (la corolle de la plupart des espèces porte à sa base un éperon étroit et allongé).

Espèces du genre Centranthus recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Centranthus angustifolius (Mill.) DC.
Centranthus calcitrapae (L.) Duf
Centranthus lecoqii Jord.
Centranthus ruber (L.) DC.
Centranthus trinervis (Viv.) Bég.
Centranthus x aurigeranus Giraudias
Centranthus x gillotii Giraudias

Centranthus ruber (centranthe rouge, lilas d’Espagne, valériane rouge) : plante herbacée vivace, de taille moyenne à grande, glabre, poussant en touffes. Les feuilles opposées sont ovales, pointues, parfois lancéolées, de couleur plus ou moins glauque. Elle sont pétiolées à la partie inférieure de la tige, sessiles à la partie supérieure. Les fleurs forment des panicules arrondies. Leur couleur varie du blanc au rose et au rouge pourpré selon les variétés. Noms catalans : centrant, herba de sant Jordi. Photo prise à Marcevol en mai 2004.

Centranthus ruber (centranthe rouge, lilas d’Espagne, valériane rouge) : fleurs blanches. Photo prise à Marcevol en mai 2004.

Centranthus lecoqii (centranthe de Lecoq) : très proche de la précédente, cette espèce s’en distingue par ses feuilles lancéolées beaucoup plus étroites, très glauques, généralement à trois nervures principales. Elle pousse sur les rochers calcaires, de 300 à 2000 mètres. Les fleurs sont roses, parfois rouges. Nom catalan : andianeta. Photo prise à Puilaurens (11) le 30/05/07.

Centranthus calcitrapae (centranthe chausse-trape) : petite plante annuelle dont la hauteur totale ne dépasse pas 20 cm. Feuilles basales rondes et dentées. Feuilles de la tige très découpées (pennées et/ou lyrées). Minuscules fleurs blanc rosâtre. Floraison au début du printemps sur sol sec. Noms catalans : pedrosa, roseta. Photo prise à Casenoves en avril 2004.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil