Épilobe

Epilobium hirsutum L. (épilobe hirsute, épilobe à grandes fleurs)
Photo prise le 03/07/04 à Bouleternère

Les épilobes sont des plantes appartenant à l’assez important genre Epilobium, faisant lui-même partie de la famille des onagracées (voir aussi onagre).

Caractéristiques communes : plantes herbacées vivaces, à feuilles simples généralement opposées. Pièces florales par 4 (ou multiple de 4) : 4 sépales, 4 pétales, 8 étamines, style à 4 stigmates. Le fruit est une capsule très allongée à nombreuses graines. Les fleurs sont presque toujours roses.

Espèces du genre Epilobium en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Espèces décrites ici :

Epilobium hirsutum L. (épilobe hirsute, épilobe à grandes fleurs) : grande plante vivace fleurissant à partir de juin dans les terrains vagues et les lieux plutôt humides (bord des ruisseaux), où elle peut former des colonies importantes. Feuilles opposées vert bleuté à poils doux, sessiles, dentées, d’aspect lancéolé. Fleurs en grappes feuillues très lâches, à longs pédicelles. Corolle rose pourpre, chacun des 4 pétales étant échancré (légèrement bilobé). Style à 4 stigmates blancs en forme de croix. Fruit très allongé et velu (voir photo). Noms catalans : matajaia, niella de rec. Photo prise à Ille-sur-Tet le 16/07/04.

Epilobium parviflorum Schreb. (épilobe à petites fleurs) : similaire par son aspect à l’espèce précédente, pousse à la même époque aux mêmes endroits, mais les fleurs sont plus petites (< 1 cm), plus pâles, à pétales plus échancrés. Nom catalan : epilobi de flor petita. Photo prise à Ille-sur-Tet le 16/07/04.

Epilobium collinum C.C.Gmel. (épilobe des collines) : léger doute quant à l’identification de l’espèce. Plante petite et à peu près glabre, à tige érigée, à feuilles dentées, opposées en bas de la tige, alternes au sommet. Fleurs minuscules, ne dépassant pas 5 mm, à pétales légèrement échancrés. Plante observée dans mon jardin. Nom catalan : epilobi col·lí. Photo prise à Ille-sur-Tet le 14/06/04.

Epilobium montanum L. (épilobe des montagnes) : plante vivace de 20 à 80 cm, poussant dans les bois montagneux. Tige ronde, légèrement velue. Feuilles opposées, sauf les supérieures, plus ou moins ovales, irrégulièrement dentées. Pétales échancrés d’un rose pourpré parfois un peu pâle. Style à 4 stigmates s’étalant en croix. Floraison de mai à août. Nom catalan : epilobi muntanyenc. Photo prise au col de Jau le 23/06/05.

Epilobium angustifolium L. (épilobe en épi, épilobe à feuilles étroites, laurier de saint Antoine) : le plus grand des épilobes, pouvant dépasser 2 m. de haut. Plante vivace presque glabre, à tige brun rougeâtre, à feuilles lancéolées alternes. Fleurs roses, parfois pourprées ou violettes (2 à 3 cm), en longues grappes pointues. Dans les P-O, la plante se rencontre surtout en montagne. Dans le nord de la France et en Belgique, elle est très courante à des hauteurs beaucoup moins élevées. Nom catalan : cameneri. Photo prise au col de Jau le 16/07/05.

Epilobium dodonaei subsp. fleischeri (Hochst.) Schinz & Thell. (épilobe de Fleischer) : plante vivace beaucoup plus petite que la précédente, poussant dans les Alpes jusqu’à 2500 m, au bord des cours d’eau, sur sol graveleux. Feuilles allongées, étroites, légèrement dentées çà et là. Fleurs en grappe lâche, à fleurs rose pourpré, à pétales non échancrés. Confusion possible avec la sous-espèce dodonaei (épilobe à feuilles de romarin), qui pousse à plus basse altitude. Floraison de juillet à septembre. Nom catalan : inconnu. Photo prise en Italie (parc des Alpes-Maritimes) le 06/0/08.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil