Fumeterre

Fumaria capreolata (fumeterre blanche, fumeterre grimpante)
Photo prise le 05/05/04 à Ille-sur-Tet

La fumeterre (Fumaria) est une plante de la famille des papavéracées (ou des fumariacées selon certains auteurs), qui fleurit depuis le mois d’avril jusqu’au milieu de l’été et pousse dans les champs, les terrains vagues, les décombres et sur les bords des chemins. Selon Olivier de Serres, son nom, qui signifie fumée de terre, serait dû au fait que le jus de la plante fait pleurer les yeux, comme la fumée. On peut aussi penser que ses feuilles grisâtres donnent l’impression d’une sorte de fumée sortant de terre. Ce nom est attesté au début du XIIIe siècle sous la forme fumus terrae.

Espèces du genre Fumaria en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Fumaria agraria Lag.
Fumaria barnolae Sennen & Pau
Fumaria bastardii Boreau
Fumaria bicolor Sommier ex Nicotra
Fumaria capreolata L.
Fumaria densiflora DC.
Fumaria flabellata Gasp.
Fumaria judaica Boiss.
Fumaria kralikii Jord.
Fumaria muralis Sond. ex W.D.J.Koch
Fumaria officinalis L.
Fumaria parviflora Lam.
Fumaria petteri Rchb.
Fumaria purpurea Pugsley
Fumaria reuteri Boiss.
Fumaria rupestris Boiss. & Reut.
Fumaria schleicheri Soy.-Will.
Fumaria vaillantii Loisel.

Description :

La fumeterre est une plante annuelle, à tige molle et glabre. Si certaines espèces (F. capreolata) peuvent atteindre1 m de haut, la plupart ne dépassent pas 50 cm. Les feuilles sont gris-vert, multipennées, avec des lobes lancéolés. Les fleurs poussent en épis (de 6 à 20 fleurs par épi selon les espèces). D’une taille d’environ 1 cm, parfois moins, elles sont tubulaires, bilabiées et munies d’un éperon. Leur couleur varie du blanc au rose plus ou moins sombre, avec des taches pourpres à leur extrémité. Le fruit est une capsule ne renfermant qu’une graine. Noms catalans : fumària, fumdeterra.

À peu près semblable aux fumeterres, mais placée dans un autre genre, dont elle est la seule représentante, il faut ajouter à la liste ci-dessus l’espèce Platycapnos spicata, la fumeterre en épi (syn. Fumaria spicata). Porte également le nom de fumeterre la gracieuse fumeterre à neuf folioles, Sarcocapnos enneaphylla. Pour d’autres espèces voisines, voir les corydales.

Fumaria officinalis (fumeterre officinale). Noms catalans : colomina, fumisterra, fumusterra, juevert. Photo prise à Ille-sur-Tet en avril 2004.

Fumaria vaillantii Loisel. (fumeterre de Vaillant) : petite plante de 10 à 25 cm, glauque, à feuilles divisées en lobes étroits et plans. Elle se distingue de l’espèce précédente surtout par son calice qui est minuscule, presque imperceptible. Fleurs roses en grappes de 6-15 fleurs subsessiles. Floraison d’avril à juillet, dans les cultures et les terrains abandonnés. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Belloc le 16/05/10.

Fumaria capreolata (fumeterre blanche, fumeterre grimpante). Nom catalan : fumària enfiladissa. Photo prise à Ille-sur-Tet le 05/05/04.

Platycapnos spicata (L.) Bernh. (fumeterre en épi) : plante méditerranéenne annuelle poussant çà et là dans les vignes, les champs, les friches. Floraison d’avril à juillet. Feuilles glauques divisées en segments linéaires très étroits. Fleurs nombreuses, serrées, en racème subglobuleux à l’apparence d’épi (les fleurs ont un très petit pédoncule). Leurs couleurs sont spectaculaires : le tube est blanc rosé, les lèvres offrant un curieux mélange de pourpre, de jaune et de vert. Les fruits sont ovales et aplatis. Nom catalan : platicapne. Photo prise à Estagel le 03/04/06.


Sarcocapnos enneaphylla (L.) DC (fumeterre à neuf folioles) : petite plante vivace d’un vert pâle, grêle, sous-ligneuse à la base, qui pousse sur les rochers à l’entrée des grottes ou sur les vieux murs, notamment à Villefranche. Les tiges entremêlées portent des feuilles composées à folioles en coeur. Les fleurs sont blanches, tachées de jaune ou de rouge à la lèvre inférieure, à éperon droit et obtus. Le fruit est une capsule à deux graines s’ouvrant très tardivement. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : sarcocapne. Photo prise à Villefranche-de-Conflent le 09/06/09.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil