Germandrée
Teucrium chamaedrys L. (germandrée petit-chêne, chênette)
Photo prise le 27/06/04 à Trévillach

Les germandrées sont des plantes herbacées ou arbustives appartenant au genre Teucrium et à la famille des lamiacées (ou labiées), dans laquelle les fleurs ont en principe un calice et une corolle formant plus ou moins deux lèvres. ce n’est pourtant pas le cas pour les germandrées, dont la lèvre supérieure de la corolle est inexistante (c’est également le cas des bugles).

Caractéristiques communes du genre Teucrium : plantes généralement assez basses, souvent rampantes et tapissantes, fleurissant surtout l’été (fleurs en verticilles ou en têtes terminales). Calice à deux lèvres et à 5 dents, corolle à une seule lèvre formant 5 lobes, le lobe inférieur beaucoup plus développé que les autres. En fait, on considère que les deux lobes extérieurs correspondent aux deux pétales de la lèvre supérieure, mais décalés vers le bas et ne protégeant plus les 4 étamines. Le fruit est composé de 4 nucules à une graine.

Espèces présentées ici :

Teucrium chamaedrys L. (germandrée petit-chêne, chênette). Plante tapissante vivace à base ligneuse. Nombreuses feuilles luisantes à lobes arrondis, assez coriaces. Fleurs roses en épis feuillus. Aime les lieux secs, souvent calcaires. Noms catalans : alzineta, camedris (ou xamedris). Photo prise à Trévillach le 27/06/04.

Teucrium aureum Schreb. (germandrée dorée). Petite plante méditerranéenne odorante poussant surtout sur le calcaire. Feuilles argentées ayant les mêmes lobes que l’espèce précédente, mais plus épaisses et velues. Fleurs jaunes en têtes très feuillues et velues. Nom catalan : timó groc. Photo prise à Pézilla-de-Conflent le 27/06/04.

Teucrium aureum Schreb. (germandrée dorée) : détail des fleurs. Photo prise à Bélesta le 08/06/09.
Teucrium polium L. (germandrée blanc-grisâtre, germandrée tomenteuse) : plante vivace de 10-30 cm, à tiges ligneuses, ascendantes, blanches-tomenteuses, poussant dans les lieux rocheux ou sablonneux du Midi. Feuilles oblongues, tomenteuses, crénelées dans la moitié supérieure. Fleurs blanches groupées en têtes serrées assez arrondies. Calice tomenteux. Le lobe inférieur de la corolle porte ue macule verdâtre à la base. Floraison en été. Nom catalan : timó mascle. Photo prise à Coustouges le 02/07/09.
Teucrium dunense Sennen (germandrée des dunes) : très proche de Teucrium polium, dont elle constituait autrefois une sous-espèce ou une variété, cette plante vivace s’en distingue par son aspect buissonnant et sa couleur entièrement blanchâtre. Elle pousse sur les dunes ou les arrière-dunes du littoral méditerranéen, souvent associée à Crucianella maritima. C’est une plante robuste à base ligneuse. Inflorescence en glomérules très denses d’aspect cotonneux. Fleurs blanches. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise au Barcarès le 13/06/10.
Teucrium dunense Sennen (germandrée des dunes) : fleurs. Photo prise au Barcarès le 13/06/10.

Teucrium scorodonia L. (sauge des bois, germandrée scorodoine). Plante vivace, à tige fine et érigée, ramifiée à son sommet. Feuilles oblongues ou cordées, à limbe ridé et crénelé. Nombreuses petites fleurs blanc verdâtre formant de longues grappes dans lesquelles les fleurs sont toutes tournées du même côté. Floraison en été. Bois clairs. Nom catalan : escorodònia. Photo prise dans la forêt de Boucheville le 18/07/04.

Teucrium flavum L. (germandrée jaunâtre) : plante poussant sur les coteaux pierreux du Midi. Ses fleurs sont en fait plus blanchâtres que jaunâtres, et encore moins jaunes. Comme la précédente, c’est une plante vivace à tige érigée. Elle mesure de 20 à 50 cm, et la tige est un peu ligneuse à la base. Les feuilles, crénelées, sont assez petites, plutôt luisantes sur la face supérieure, glauques sur la face inférieure. Contrairement à la plupart des autres espèces du genre, les lobes supérieurs de la corolle, verdâtres, sont bien développés et redressés. Ils sont cependant situés en dessous des organes reproducteurs. Floraison de mai à août. Nom catalan : teucri groc. Photo prise à Maury le 16/06/10.
Teucrium pyrenaicum L. (germandrée des Pyrénées) : plante vivace molle et velue de 5 à 20 cm, rampante, poussant sur les rochers et les coteaux ensoleillés en montagne (jusqu’à 2 000 mètres), sur sol calcaire le plus souvent. Les feuilles, vertes et velues sur les deux faces, sont arrondies, crénelées au moins dans leur partie supérieure. Inflorescence en tête terminale hémisphérique. Calice vert hérissé à dents terminées en pointe. La lèvre supérieure de la corolle (ou ce qu’il en reste), est soit pourpre, soit blanc jaunâtre. La lèvre inférieure est blanche, à lobe arrondi. Floraison de juin à août. Nom catalan : angelins. Photo prise à Batère le 24/06/09.



Teucrium pyrenaicum
L. (germandrée des Pyrénées)
: fleurs. Photo prise à Batère le 24/06/09.
Teucrium pyrenaicum L. (germandrée des Pyrénées) : fleurs avec lèvre supérieure brun pourpré. Photo prise au-dessus de Bielsa (Aragon) le 19/07/11.
Teucrium montanum L. (germandrée des montagnes) : malgré son nom, elle est un peu moins montagneuse que la précédente (de 200 à 1500 m.). C’est une plante vivace de 5 à 25 cm, tomenteuse, poussant sur les rochers et les coteaux calcaires, un peu ligneuse à la base, à tiges couchées. Feuilles linéaires ou étroitement lancéolées, coriaces, tomenteuses au revers. Fleurs d’un blanc jaunâtre, en tête terminale un peu sphérique. Calice vert à dents pointues. Floraison de mai à août. Je ne suis pas certain de sa présence dans les P-O. Nom catalan : inconnu. Photo prise en Italie (parc des Alpes maritimes) le 06/08/08.
Teucrium scordium subsp. scordioides (Schreb.) Arcang. (germandrée faux scordium, germandrée à odeur d’ail) : plante vivace de petite taille (10 à 20 cm), très velue (poils soyeux), à tiges couchées dans leur partie inférieure, poussant dans les lieux humides et marécageux, çà et là dans le Midi et dans l’Ouest. Feuilles dentées, gaufrées, ovales-oblongues, sessiles. Fleurs très petites (0,5 à 1 cm). Calice velu à dents triangulaires. Corolle purpurine ou lilacée. Floraison de juin à octobre. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Montalba-le-Château le 07/09/10.
Teucrium botrys L. (germandrée botryde, germandrée en grappe) : plante anuelle ou bisannuelle de 10 à 40 cm, à poils mous, poussant dans les champs pierreux, de préférence sur calcaire. Les tiges rameuses sont très feuillues. La plante est d’abord reconnaissable à ses feuilles profondément découpées en lobes plus ou moins étroits, eux-mêmes parfois divisés, ce qui est très rare chez les labiées. Autre particularité : le calice, tubulé et enflé, à poils glanduleux, est fortement bossu à sa base. Les petites fleurs purpurines sont disposées en semi-verticilles tout au long de la tige feuillue. Elles sont pédicellées. Floraison de juin à octobre. Nom catalan : inconnu. Photo prise au plateau d’Albion (84) le 10/06/11.

Teucrium fruticans L. (germandrée arbustive) : assez courant en Espagne (rochers calcaires maritimes et lieux ensoleillés), cet arbrisseau est surtout planté chez nous. L’ensemble de la plante est recouvert d’un feutrage blanchâtre. Feuilles opposées, persistantes, à limbe ovale à lancéolé. Inflorescence formée de deux fleurs à corolle bleue souvent striée de violet. Floraison de février à juin. Espèce protégée nationalement. Nom catalan : teucri fruticós. Photo prise à Perpignan le 19/02/07 (jardin).

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil