Gesse
Lathyrus latifolius (gesse à larges feuilles)
Photo prise le 27/06/04 à Pézilla-de-Conflent

Les gesses constituent le genre Lathyrus, qui contient plusieurs espèces cultivées comme plantes fourragères ou pour leurs vertus alimentaires, d’autres étant très appréciées dans les jardins d’agrément, par exemple le pois de senteur (Lathyrus odoratus). Elles appartiennent à la famille des fabacées (ou légumineuses), dont le fruit est une gousse, et à la sous-famille des faboïdées, dont la fleur est composée de 5 pétales : le pétale supérieur ou étendard, deux pétales latéraux ou ailes, deux pétales inférieurs soudés formant la carène. Cette carène enveloppe l’ovaire et les 10 étamines qui l’entourent.

Caractéristiques communes : plantes herbacées annuelles ou vivaces, les gesses peuvent facilement être confondues avec les vesces (genre Vicia), la distinction n’étant pas évidente à première vue. Quelques traits permettent de les différencier :
– les gesses ont généralement moins de folioles que les vesces ;
la tige des gesses est presque toujours ailée, tandis que celle des vesces ne l’est pas ;
– plus compliqué, dans les vesces les parties libres des filets des étamines quittent le tube à des niveaux différents, alors que dans les gesses elles quittent le tube au même niveau.

Espèces décrites ici

Lathyrus latifolius

Lathyrus latifolius L. (gesse à larges feuilles) : plante vivace assez grande, à tiges largement ailées, pouvant grimper très haut à l’aide de ses vrilles ramifiées. Feuilles à une paire de folioles assez grandes, oblongues, de forme plus ou moins ovale. Fleurs groupées en grappes portées par un long pédoncule. De couleur généralement rose, elles sont assez grandes (2-3 cm). La plante apprécie les prés rocailleux et les lieux broussailleux. Nom catalan : pèsol bord. Photo prise à Castelnou le 08/06/05.

Lathyrus occidentalis

Lathyrus occidentalis (Fisch & Meyer) Fritsch subsp. hispanicus (Rouy) Laínz & Loriente (gesse d’Espagne) : plante vivace de 20 à 60 cm poussant dans les forêts, sur sol calcaire. Contrairement à la plupart des gesses, la tige n’est pas ailée. Feuilles paripennées à 4-10 folioles ovales, chaque feuille terminée par une petite arête. Fleurs en racèmes unilatéraux (3 à 10 fleurs par grappe), de couleur blanc-crème puis orange brunâtre. Le fruit est une gousse linéaire, noirâtre à maturité. Nom catalan : guixó groc. Photo prise dans la forêt de Boucheville le 10/06/05.

Lathyrus pratensis

Lathyrus pratensis L. (gesse des prés) : plante vivace grimpante, velue ou glabre, dépassant souvent 1 m. Tiges ailées. Feuilles vrillées à une paire de folioles lancéolées, assez étroites, parfois elliptiques, grandes stipules en fer de lance. Inflorescence en racème de 3 à 12 fleurs. Fleurs à petit calice vert, velu, à cinq dents fines. Corolle jaune. Le fruit est une gousse noire généralement velue. Floraison de mai à août dans les pâturages, à la lisière des forêts ou dans les broussailles, de préférence sur calcaire. Nom catalan : guixó de prat. Photo prise le 19/05/06 à Rodès (Ropidera)

Lathyrus pratensis subsp. velutinus (DC.) Soják (gesse veloutée) : variété pour les uns, sous-espèce pour d’autres, rien du tout pour d’autres encore, cette gesse se distingue de la précédente par sa teinte d’un vert un peu glauque et son abondante pilosité. Elle est également plus petite, du moins pour l’exemplaire que j’ai observé. Photo prise à Bolquère le 01/07/11.
Lathyrus cicera

Lathyrus cicera L. (gesse chiche, jarosse) : espèce méditerranéenne, l’une des premières gesses à fleurir au printemps, généralement sur calcaire, dans les prés secs et les cultures. C’est une plante annuelle grimpante, glabre, à tige ailée, à feuilles vrillées à deux folioles lancéolées étroites. Fleur solitaire, rougeâtre le plus souvent, avec un calice à longues dents. La plante était autrefois cultivée comme fourrage ou pour ses graines comestibles (même utilisation que les lentilles). Nom catalan : guixols. Photo prise à Salses le 06/04/05.

Lathyrus filiformis (Lam.) J.Gay (gesse filiforme) : plante vivace glabre surtout méridionale, poussant surtout sur le calcaire (prés, lieux rocailleux et bois ensoleillés). On la reconnaît surtout à ses feuilles, sans vrille, à 4/6 folioles étroites, aiguës, beaucoup plus longues que larges, à nervures à peu près parallèles. Les fleurs sont souvent bleues ou bleu et blanc, mais elle peuvent aussi être roses ou jaunâtres. Elles forment des racèmes de 3 à 10 portés par un long pédoncule. Floraison d’avril à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Bélesta-de-la-Frontière le 16/04/06.

Lathyrus pannonicus (Jacq.) Garcke (gesse de Hongrie, gesse blanche) : plante vivace glabre de 20 à 40 cm poussant dans les prairies et les bois. Tige anguleuse dressée, non grimpante. Feuilles à stipules lancéolées, à 4 ou 6 folioles linéaires-lancéolées, à pétiole ailé terminé en pointe. Calice à dents triangulaires inégales. Fleurs d’un blanc jaunâtre assez grandes, en grappes de 3-8. Gousses linéaires d’environ 4 cm. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Belloc le 16/05/10.

Lathyrus linifolius subsp. montanus (Bernh.) Bässler (gesse des montagnes) : plante vivace glabre de 15 à 30 cm, poussant dans les bois clairs et les lisières, au bord des chemins, dans les lieux herbeux. La tige est assez fine et ailée. Feuilles à rachis ailé terminé par une pointe, folioles ovales (4-8) terminées par une petite pointe. Fleurs par 2-5 à l’extrémité d’un pédoncule assez long, d’abord roses, puis bleuâtres. Floraison d’avril à juin. Nom catalan : guixó de muntanya. Photo prise à Vernet-les-Bains le 08/05/07.

Lathyrus aphaca L. (gesse aphaca, gesse sans feuilles) : plante plutôt grêle, glabre, un peu glauque, assez commune au bord des chemins. Sa principale caractéristique est l’absence de feuilles, réduites à des sortes de vrilles appelées phyllodes (pétioles sans limbe). Par contre les stipules ont l’aspect de feuilles. Elles sont grandes, ovales-aiguës, souvent repliées l’une contre l’autre. Fleurs jaunes, petites, le plus souvent solitaires à l’extrémité d’un long pédoncule. Floraison en mai-juin. Nom catalan : gerdell. Photo prise à Taurinya le 17/05/07.

Lathyrus nissolia L. (gesse sans vrilles, gesse de Nissole) : cette plante annuelle assez rare pousse dans les prés, les broussailles, sur les talus, au bord des champs. Sa tige n’est pas ailée. On la reconnaît immédiatement à ses feuilles simples, non vrillées, ressemblant à des feuilles de graminée (en fait, ce sont des phyllodes, autrement dit des pétioles démunis de limbe). Les fleurs, solitaires ou par deux, portées par de longs pédoncules minces, sont d’un rose vif et mesurent environ 1 cm. Les dents du calice sont très inégales. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : tapissot de Nissol. Photo prise à Cénac (33) le 13/05/09.
Lathyrus nissolia L. (gesse sans vrilles, gesse de Nissole) : détail d’une fleur. Photo prise à Cénac (33) le 13/05/09.
Lathyrus clymenum subsp. articulatus (L.) Ball (gesse articulée) : très rare en France, cette gesse est abondante d’Argelès à Cerbère. Couchée ou grimpante, glauque, elle croît au bord des chemins et dans les lieux incultes, non loin de la mer. La tige est ailée, les folioles sont étroites (la feuille se termine en vrille ramifiée). Les fleurs sont le plus souvent solitaires sur un long pédoncule, mais peuvent aussi se rencontrer en groupe de 2-5. En général, l’étendard est pourpre tandis que les ailes sont bleutées ou lilas. Le fruit est une gousse aplatie. Floraison d’avril à juin. Noms catalans : guixó articulat, veçot articulat. Photo prise à Collioure le 20/04/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil