Hélianthème

Helianthemum nummularium (hélianthème commun)
Photo prise le 10/06/04 à Corneilla-de-Conflent

Les hélianthèmes (genre Helianthemum) sont des sous-arbrisseaux de la famille des cistacées, poussant presque exclusivement sur sol calcaire. Les feuilles sont opposées. Fleurs le plus souvent jaunes, parfois blanches (hélianthème des Apennins) ou rouges, groupées en cymes, à 5 sépales (dont 2 très petits) et 5 pétales, avec de très nombreuses étamines. Le fruit est une capsule à 3 valves.

Espèces du genre Helianthemum en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Helianthemum aegyptiacum (L.) Mill.
Helianthemum apenninum (L.) Mill.
Helianthemum grandiflorum (Scop.) DC.
Helianthemum hirtum (L.) Mill.
Helianthemum ledifolium (L.) Mill.
Helianthemum lunulatum (All.) DC.
Helianthemum marifolium Mill.
Helianthemum nummularium (L.) Mill.
Helianthemum oelandicum (L.) Dum.Cours.
Helianthemum pilosum (L.) Desf.
Helianthemum salicifolium (L.) Mill.
Helianthemum syriacum (Jacq.) Dum.Cours.
+ nombreux hybrides naturels

À noter que quelques plantes appartenant à la famille des cistacées sont parfois appelées “hélianthèmes”. C’est en particulier le cas pour l’espèce Halimium umbellatum (L.) Spach, qui, selon les auteurs, a tantôt été classée dans le genre Cistus (Linné), tantôt dans Helianthemum (Miller). Elle est décrite ici, avec la sous-espèce viscosum, l’hélianthème visqueux. C’est aussi le cas pour le genre Tuberaria, représenté par quatre espèces dont la plus courante est Tuberaria guttata (L.) Fourr.

Espèces décrites ici :

Helianthemum nummularium (L.) Mill. (Hélianthème commun, Hélianthème jaune, Hélianthème nummulaire, Hélianthème tomenteux, Hélianthème à feuilles arrondies) : sous-arbrisseau nain, persistant, ne dépassant pas une hauteur de 30 cm. Les tiges sont souvent couchées. Feuilles lancéolées ou ovales, à nervure centrale très marquée, vertes sur le dessus, couvertes de poils grisâtres en dessous. Fleurs de diamètre inférieur à 2 cm, jaunes, souvent avec des taches orangées à la base. Talus, rochers, prés secs, sur calcaire. Floraison à la fin du printemps et en été. Noms catalans : Heliantem nummular, Heliantem tomentós, Herba perdiuenca, Herba turmera. Photo prise à Espousouille le 02/07/11.
Helianthemum nummularium var. roseum (Willk.) G.López : parfois considéré comme une espèce à part entière (Helianthemum pyrenaicum Janch.), c’est une plante endémique des Pyrénées centrales, où elle pousse en abondance dans les prés caillouteux, au bord de chemins ou à l’orée des bois. Elle ne se distingue de l’espèce principale que par la couleur de ses pétales. Floraison en été. Photo prise à Tella (Aragon) le 22/07/11.

Helianthemum apenninum (hélianthème des Apennins) : espèce à peu près identique à la précédente, mais pouvant être un peu plus haute (jusqu’à 50 cm) et à fleurs blanches. Floraison dès le mois d’avril, sur les versants pierreux ensoleillés, en principe sur sol calcaire. Nom catalan : heliantem apení. Photo prise à Castelnou en avril 2004.

Helianthemum oelandicum (L.) Dum.Cours. subsp. incanum (Willk.) G.López (hélianthème blanchâtre) : le nom français de cet hélianthème à fleurs jaunes est trompeur. Il évoque en fait non pas les fleurs, mais les feuilles, recouvertes de poils blanchâtres, en particulier au revers. C’est une plante vivace de 10 à 20 cm, à base ligneuse, qui pousse dans les lieux rocheux calcaires, le plus souvent en montagne. Feuilles ovales-oblongues généralement terminées par une petite pointe. Sépales très velus. Fleurs de 1,5 à 2 cm. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : heliantem canescent. Photo prise au col d’Ares le 11/06/10.

Halimium umbellatum subsp. viscosum (Willk.) O.Bolòs & Vigo (hélianthème visqueux) : proche des cistes (mais plus petit), ce sous-arbrisseau est assez abondant sur sol granitique, en particulier à Montalba-le-Château et dans les communes voisines. Il mesure de 20 à 50 cm. Les feuilles, linéaires et opposées, sont très gluantes au revers. Les fleurs, à pédicelles de même longueur, sont blanches, les cinq pétales se chevauchant. Petit calice à trois sépales ovales. Très nombreuses étamines orange. Floraison de mars à mai. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Ille-sur-Tet le 16/04/06.

Halimium umbellatum subsp. viscosum (Willk.) O.Bolòs & Vigo (hélianthème visqueux) : fleur. Photo prise à Ille-sur-Tet le 16/04/06.

Tuberaria guttata (L.) Fourr. (hélianthème taché, hélianthème tacheté) : petite plante herbacée annuelle de 10 à 30 cm, velue et un peu gluante, poussant sur les sols sablonneux, le plus souvent siliceux. Feuilles ovales-allongées, velues, à limbe un peu enroulé, opposées et dressées. Calice à cinq sépales dont deux très petits. Corolle jaune (1,5 cm environ), chaque pétale portant le plus souvent à la base une tache brun violacé. Floraison de mai à août. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Montalba-le-Château le 07/06/07.

Tuberaria guttata (L.) Fourr. (hélianthème taché, hélianthème tacheté) : la plante, selon les milieux, peut avoir des colorations plus pâles et des taches moins développées. Photo prise à Cubières (11) le 26/05/10.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil