D’où vient votre nom
Cartes postales du Roussillon
Toutes les communes des P-O
Musée de l’agriculture catalane
Les histoires qui font l’Histoire
Des lieux à visiter
Cabanes en pierres sèches
Liens avec d’autres sites des P-O
Les nouveautés du site
Fleurs du Roussillon
Accueil

Fleurs du Roussillon
(les plantes des Pyrénées-Orientales)

1. Les plantes décrites ici : toutes les espèces appartiennent à la flore des Pyrénées-Orientales, qui est très riche, puisqu’elle regroupe des plantes de plaine, de montagne et du bord de mer, poussant sur des sols très divers (calcaire, schiste, granite etc…). On y trouve de nombreuses espèces communes à toute l’Europe occidentale, mais aussi des espèces spécifiquement méditerranéennes (le ciste en est le meilleur exemple). En principe, seules sont abordées les plantes sauvages, mais il y a quelques exceptions, concernant pour l’essentiel des plantes pouvant s’échapper des jardins.

2. Rigueur scientifique : je ne suis pas botaniste, et donc il est possible que des erreurs se soient glissées dans certaines fiches. Merci de me les signaler, surtout si vous pensez qu’une photo ne correspond pas au nom de la plante décrite.

Les plantes sont classées par noms vernaculaires, chaque fiche étant en principe consacrée à un genre ou à un groupe de genres très proches l’un de l’autre, éventuellement à une famille (les orchidées). Les noms scientifiques adoptés sont ceux de la Base de données nomenclaturale de la flore de France (BDNFF) réalisée par Benoît Bock sur la base de l’Index synonymique de la flore de France (ISFF) de Michel Kerguélen. Il s’agit donc de la classification la plus récente possible. Ces données sont disponibles sur l’excellent site Tela Botanica.

3. Les photos : ce sont des photos personnelles, faites avec un appareil numérique de qualité moyenne par un photographe amateur médiocre (je ne suis pas non plus photographe !). Vous pouvez les utiliser librement, pourvu que ce ne soit pas à des fins commerciales. Je vous demanderai simplement, pour chaque utilisation, de faire un lien vers mon site.

4. Les textes : assez brefs, ils seront parfois complétés par la suite. Merci de ne pas les utiliser pour vos propres sites, d’autant qu’ils sont pas forcément fiables à 100 %. Il est possible que vous soyez bloqués par des termes techniques. Si c’est le cas, il existe de nombreux glossaires sur internet. Je vous conseille celui de l’encyclopédie Wikipédia, auquel j’ai contribué.

5. Bibliographie sommaire : quelques ouvrages que j’utilise fréquemment.

– Marjorie Blamey, Christopher Gray-Wilson : La Flore d’Europe occidentale (Flammarion 2003, première édition en 1989). Ouvrage assez complet, mais qui ne prend pas en compte la flore méditerranéenne !
– E. Bayer, K.P. Buttler, X. Finkenzeller, J. Grau : Guide de la flore méditerranéenne (Delachaux & Niestlé 1990). Le choix des plantes est forcément discutable, mais l’ouvrage complète utilement le précédent.
– Marjorie Blamey, Christopher Gray-Wilson : Toutes les fleurs de Méditerranée (Delachaux & Niestlé 1993-2000). Plus complet que le précédent, avec des planches de dessins au lieu de photos.
– Marjorie Blamey, Christopher Gray-Wilson : Guide des fleurs de montagne (Delachaux & Niestlé 1984-1996). Autre complément très appréciable.
– Gaston Bonnier, G. de Layens : Flore complète portative de la France, de la Suisse et de la Belgique. La référence depuis près d’un siècle ! L’exemplaire que je possède a été imprimé en 1954.
Grande Flore en couleurs : réédition par les éditions Belin de la célèbre flore de Gaston Bonnier et Robert Douin. La lecture des notices concernant chaque espèce est un vrai régal (à lire malgré tout avec prudence et sens critique), d’autant que notre département y est fréquemment évoqué. L’index permet de retrouver facilement les espèces dont le nom a changé. Quant aux planches, elles demeurent irremplaçables.

6. Quelques sites sur internet :

Tela Botanica : site botanique regroupant plusieurs projets. Référence indispensable. Pas de photos, mais recherche possible d’images par espèces avec Google.
Belles fleurs de France : site très riche. Les plantes sont classées de diverses façons et abondamment illustrées. Beaucoup de plantes du Sud-Ouest.
Collège de Pont de Roide, en Franche-Comté : nombreuses fiches, divers classements (familles, noms scientifiques, noms vernaculaires). Beaucoup de plantes méditerranéennes, malgré le titre.
Instants de saisons : divers classements, avec en plus une idée amusante, celle de classer les plantes selon le mois de leur floraison. Plantes sauvages et cultivées.
Sophy : banque de données botaniques et écologiques. Très nombreuses photos de la flore méditerranéenne.
Herbier virtuel des Pyrénées-Orientales : plantes classées par noms scientifiques des espèces. Le plus souvent, il s’agit de plantes récoltées puis scannées. L’auteur a créé un second site, uniquement avec des photos.
Société mycologique et botanique de Catalogne Nord (SMBCN) : relevés botaniques, diaporamas, articles divers.
Herbari virtual de les Illes Balears : site très riche, nombreux choix possibles.
Natura digital : autre site en catalan. Très grande précision dans la description des espèces.
Flors de Catalunya : recherche des fleurs en partant de leur couleur.
Flore des Hautes-Alpes : une flore avec laquelle nous avons de nombreuses espèces communes, en particulier celles de la garrigue et de la montagne. Site très riche, avec plusieurs choix possibles pour identifier une plante.
HYPPA : site de l’INRA consacré à la description et à la protection des adventices.

Liste des plantes
Index général