Iris

Iris pseudacorus L. (iris des marais)
Photo prise le 24/04/04 à Deltebre (Espagne)

Les iris (genre Iris) sont les principaux représentants de la famille des iridacées. Ce sont des plantes vivaces à rhizome (parfois à bulbe), à tige vigoureuse, avec des feuilles alternes ensiformes (feuilles planes, longues et étroites, érigées et pointues) situées à la base de la plante. Les fleurs sont grandes, enveloppées avant leur éclosion dans des spathes (grande bractées écailleuses enveloppant une inflorescence). Chaque fleur est composée de 6 pièces pétaloïdes appelées tépales. 3 d’entre eux sont petits et érigés, les 3 autres ont un large limbe généralement pendant. 3 étamines. Grand style à 3 branches pétaloïdes. Le fruit est une capsule s’ouvrant en 3 parties.

Espèces du genre Iris en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Iris aphylla L.

Iris foetidissima L.

Iris germanica L.

Iris graminea L.

Iris latifolia (Mill.) Voss

Iris lutescens Lam.

Iris pallida Lam.

Iris perrieri Simonet

Iris pseudacorus L.

Iris sibirica L.

Iris spuria L.

Iris xiphium L.

Espèces décrites ici :

Iris lutescens

Iris lutescens Lam. (iris jaunâtre, iris nain) : espèce de petite taille poussant sur les sols secs et caillouteux de la garrigue (sol calcaire). Fleurs de couleur variable : soit jaune pâle (d’où le nom de l’espèce), soit violettes ou blanches, soit bicolores. Feuilles ensiformes, ne dépassant pas les fleurs. L’inflorescence comporte une ou deux fleurs. Spathe verte à extrémité membraneuse. Les trois tépales externes, généralement réfléchis, portent chacun une barbe centrale de poils jaunes. Les trois tépales internes sont érigés, souvent presque aussi larges que longs. Nom catalan : lliri menut. Photo prise à Bélesta le 19/04/05

Iris lutescens Lam. (iris jaunâtre, iris nain) : vue plus générale. Photo prise à Leucate le 15/03/06.

Iris lutescens Lam. (iris jaunâtre, iris nain) : fleurs blanches. Photo prise à Leucate le 25/03/06.

Iris lutescens Lam. (iris jaunâtre, iris nain) : fleurs violettes. Photo prise à Leucate le 25/03/06

Iris pseudacorus L. (iris des marais, iris jaune, flambe d’eau) : plante vivace rhizomateuse assez grande, poussant en touffes souvent abondantes auprès des marais et le long des cours d’eau. Nombreuses fleurs jaunes. Floraison depuis le début du printemps jusqu’en mai. Noms catalans : espadella, gínjol groc, lliri groc, coltell groc. Photo prise à Argelès le 23/04/06.

Iris spuria L. subsp. maritima (Lam.) P.Fourn. (iris maritime) : cet iris est assez répandu dans les prairies humides du littoral. C’est une plante de 30 à 70 cm, dont les feuilles sont légèrement dépassées par la hampe florale. Les fleurs sont violettes. Les tépales extérieurs à bande jaune sont allongés, se rétrécissant aux deux tiers avant de s’élargir en une sorte de langue violette. Les tépales intérieurs sont dressés. Les trois stigmates, violets, se terminent par deux lobes aigus et dressés. Floraison de mi-avril à juin. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Saint-Cyprien le 25/04/08.
Iris latifolia (Mill.) Voss (iris des Pyrénées, iris à larges feuilles) : endémique des montagnes pyrénéennes où il fleurit en été dans les prairies d’altitude, c’est une plante robuste (30 à 70 cm) poussant à partir d’un bulbe et non d’un rhizome. Les feuilles basales ne sont pas larges, mais très longues et très nombreuses, creusées en gouttière. Grandes fleurs violettes à tépales extérieurs étalés, recouverts à moitié par les stigmates. Tépales intérieurs dressés. Floraison en juillet, parfois en août. Noms catalans : lliri blau, lliri dels pirineus, lliri morat, lliri pirinenc. Photo prise au-dessus de Bielsa (Aragon) le 19/07/11.

Iris unguicularis Poir. (iris d’Algérie, iris de Provence) : comme son nom l’indique, cet iris n’est pas indigène. Il vient d’Algérie et du Proche-Orient, où il apprécie les collines rocheuse et ensoleillées, de préférence sur calcaire. Sa principale caractéristique est qu’il fleurit en hiver. Les feuilles sont grandes, généralement plus hautes que le pédoncule. Les fleurs, grandes, légèrement parfumées, sont de couleur lilas, les tépales portant une bande jaune (avec une tache blanche striée de violet pour les extérieurs). Nom catalan : inconnu. Photo prise entre Ille et Bélesta (bord de route) le 22/01/06.

Iris germanica L. (iris d’Allemagne, iris bleu d’Allemagne) : c’est le plus courant des iris, celui qui est cultivé sous d’innombrables variétés, et qui est subspontané dans sa variété à fleurs violettes. La plante, à rhizome très développé, mesure de 40 à 80 cm, ses feuilles larges, en glaive, sont largement dépassées par la tige florale. Les tépales sont à peu près d’égale longueur, presque aussi larges que longs, les extérieurs barbus en dessus. Floraison en avril-mai. Noms catalans : gínjol blau, lliri blau. Photo prise à Ille-sur-Tet (jardin) le 30/04/09.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil