Lin
Linum narbonense (lin de Narbonne)
Photo prise le 14/05/04 à Vinça

Le lin (genre Linum) est le principal représentant de la famille des linacées, à laquelle appartient aussi le genre Radiola (Radiola linoides). Ce sont des plantes herbacées à tige grêle, à feuilles simples et entières, très souvent linéaires, à fleurs généralement pentamères (les divers éléments sont groupés par 5 ou multiples de 5 : 5 sépales, 5 pétales, 5 étamines, le fruit étant une capsule à 10 valves). Les fleurs sont le plus souvent bleues, mais il existe aussi des espèces à fleurs jaunes (Linum campanulatum), blanches (Linum catharticum) ou même rouges (Linum grandiflorum). Le lin cultivé correspond à l’espèce Linum usitatissimum.

Espèces du genre Linum en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Linum alpinum Jacq.
Linum austriacum L.
Linum bienne Mill. .
Linum campanulatum L.
Linum catharticum L.
Linum corymbiferum Desf.
Linum grandiflorum Desf.
Linum hirsutum L.
Linum leonii F.W.Schultz
Linum maritimum L.
Linum narbonense L.
Linum nodiflorum L.
Linum ockendonii Greuter & Burdet
Linum saxicola Jord.
Linum strictum L.
Linum suffruticosum L.
Linum tenuifolium L.
Linum trigynum L.
Linum usitatissimum L.
Linum viscosum L.

Espèces décrites ici :

Linum narbonense (lin de Narbonne) : plante vivace pouvant atteindre 50 cm de haut, à tige peu ramifiée, poussant de préférence sur sol rocheux et calcaire. Feuilles alternes, sessiles et généralement linéaires. Les fleurs bleues sont assez grandes, en entonnoir, à 5 sépales pointus et à 5 pétales portant de nombreuses raies longitudinales. Floraison du printemps à l’été. Nom catalan : lli de Narbona. Photo prise à Castelnou le 19/05/05.

Linum narbonense (lin de Narbonne) : fruits. Le fruit est une capsule ovoïde dépassée par les sépales, dont la photo montre bien les bords scarieux. Photo prise à Trévillach le 17/06/11.
Linum narbonense (lin de Narbonne) : vue d’ensemble. Photo prise à Trévillach le 17/06/11.
Linum bienne

Linum bienne (lin bisannuel) : plante herbacée bisannuelle ou vivace, glabre, à tige érigée grêle très ramifiée dans sa partie supérieure, pouvant atteindre 50 cm. Feuilles alternes étroites terminées en pointe. Fleurs en cyme lâche. Petit calice persistant à cinq dents aiguës. Corolle d’un diamètre de 1 à 2 cm, à pétales bleu clair à extrémité plus ou moins triangulaire. Plante surtout méridionale fleurissant de mai à juillet au bord des chemins ou dans les prés. Nom catalan : lli de prat. Photo prise à Clara le 12/07/05.

Linum usitatissimum L. (lin cultivé) : détermination à vérifier, mais il semble bien qu’on ait affaire au lin cultivé, qui pousse parfois le long des chemins, au voisinage des champs ou des prés, ce qui est le cas ici. Il se distingue du lin de Narbonne par ses styles renflés en stigmates. En principe, les sépales sont bordés de cils glanduleux. Nom catalan : lli ver. Photo prise à Corbère le 23/04/06.

Linum suffruticosum (lin à feuilles de soude) : plante assez courante dans la garrigue, sur sol caillouteux et au bord des chemins. Tiges grêles portant de nombreuses petites feuilles linéaires (1 mm de large), certaines tiges non florifères. Fleurs blanches à pétales veinés de violet. Floraison d’avril à juillet. Confusion possible avec Linum tenuifolium, à tiges plus dressées et à anthères violettes (ici, elles sont d’un blanc jaunâtre). Nom catalan : lli blanc menut. Photo prise à Saint-Just (11) le 20/05/07.

Linum suffruticosum (lin à feuilles de soude) : détail d’une fleur. Photo prise à Saint-Just (11) le 20/05/07.

Linum campanulatum (lin campanulé) : petite plante vivace glabre de 10 à 30 cm poussant sur les coteaux, les rochers, les pelouses calcaires, de 0 à 1100 mètres. Feuilles d’un vert clair un peu glauque, ovales-allongées, à marge lisse et membraneuse, à une nervure principale, avec deux stipules glanduleuses à la base. Fleurs à corolle jaune d’environ 3 cm, calice à dents terminées par une pointe effilée. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : lli campanulat. Photo prise entre Montferrer et Corsavy le 05/06/07.

Linum campanulatum (lin campanulé) : fleur. Photo prise entre Montferrer et Corsavy le 05/06/07.

Linum trigynum (lin à trois styles, lin de France) : petite plante annuelle de 10 à 30 cm, poussant sur les coteaux, dans les lieux sablonneux, les terrains secs. Tiges grêles, dressées ou ascendantes. Feuilles allongées, aiguës au sommet, plus ou moins rudes sur les bords. Fleurs jaunes ne dépassant pas 1 cm, groupées en cyme très lâche. Styles terminés par un stigmate épais. Floraison de juin à août. Nom catalan : llinet gàl·lic. Photo prise au Racou le 19/06/07.

Linum trigynum (lin à trois styles, lin de France) : détail d’une fleur. Photo prise au Racou le 19/06/07.

Linum strictum (lin droit) : plante herbacée annuelle de petite taille, dépassant rarement 20 à 30 cm dans notre région. Tige dressée, raide, parfois ramifiée dans le haut. Feuilles alternes étroites (souvent linéaires). Inflorescence en cyme. Calice à cinq dents très pointues. Corolle à cinq pétales libres jaunes. Préférence pour les sols calcaires. Nom catalan : llinet estricte. Photo prise à Bélesta le 02/06/05

Linum catharticum (lin purgatif) : plante annuelle très grêle, glabrescente, de petite taille (5 à 20 cm) poussant sur les talus, dans les clairières et les prés secs, le plus souvent sur calcaire. Tige solitaire ramifiée vers le haut. Les feuilles, opposées pour la plupart, sont allongées et elliptiques. Inflorescence en cyme très lâche. Sépales plus courts que les pétales, un peu renflés et terminés en pointe. Petite corolle blanche (5 mm environ) à pétales marqués de jaune à la base. Floraison de juin à août. Nom catalan : llinet purgant. Photo prise dans la forêt de Rabouillet le 16/07/07.

Linum catharticum (lin purgatif) : tige et feuilles. Pratiquement tous les lins ont des feuilles alternes. Linum catharticum est la principale, voire la seule exception. Photo prise dans la forêt de Rabouillet le 16/07/07.

Linum catharticum (lin purgatif) : détail du calice. Photo prise dans la forêt de Rabouillet le 16/07/07.

Linum viscosum (lin visqueux) : espèce protégée en Languedoc-Roussillon, c’est une plante vivace de 20 à 50 cm, à poils mous glanduleux, poussant dans les clairières ou les prés de montagne. Feuilles oblongues-lancéolées, assez larges pour un lin, à 3-5 nervures. Fleurs roses à pétales légèrement veinés de violet. Floraison de mai à août. Nom catalan : lli viscós. Photo prise à Tella (Aragon) le 22/07/11.
Linum grandiflorum (lin à grandes fleurs) : la plante serait originaire d’Algérie, elle est fréquemment plantée dans les lieux ensoleillés et s’échappe parfois des jardins. C’est une plante annuelle d’environ 50 cm, à tige ramifiée, à feuilles étroites lancéolées. Les pétales des grandes fleurs rouges portent chacun une tache plus sombre à leur base. Floraison en avril-mai. Photo prise à Bize-Minervois (11) le 08/05/11.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil