Myosotis

Myosotis arvensis (myosotis des champs), identification incertaine.
Photo prise le 03/06/04 à Py

Les myosotis (genre Myosotis) appartiennent à la famille des borraginacées, qui rassemble des plantes velues, à fleurs à cinq pétales à dominante bleue (bourrache, buglosse, vipérine etc…).

Caractéristiques communes : plantes herbacées, annuelles ou vivaces, à feuilles alternes et étroites. Les fleurs, presque toujours bleues, sont petites, groupées en cymes (inflorescences dont chaque axe porte une fleur). La corolle, à tube court, comporte cinq pétales ou lobes, avec cinq écailles. Les fruits sont de petites nucules enveloppées dans le calice persistant.

Noms catalans : miosotis, ulls de Maria, ulls de l’Infant Jesús

Espèces du genre Myosotis en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Myosotis alpestris F.W.Schmidt
Myosotis arvensis Hill
Myosotis balbisiana Jord.
Myosotis congesta Shuttlew. ex Albert & Reyn.
Myosotis corsicana (Fiori) Grau
Myosotis decumbens Host
Myosotis discolor Pers.
Myosotis gallica Vestergr.
Myosotis lamottiana (Braun-Blanq.) Grau
Myosotis laxa Lehm.
Myosotis michaelae Stepánková
Myosotis minutiflora Boiss. & Reut.
Myosotis nemorosa Besser
Myosotis pusilla Loisel.
Myosotis ramosissima Rochel
Myosotis rehsteineri Wartm.
Myosotis scorpioides L.
Myosotis secunda A.Murray
Myosotis sicula Guss.
Myosotis soleirolii (Nyman) Godr. ex Rouy
Myosotis speluncicola (Schott ex Boiss.) Rouy
Myosotis stolonifera (DC.) J.Gay ex Leresche & Levier
Myosotis stricta Link ex Roem. & Schult.
Myosotis sylvatica Hoffm.

Description de Myosotis arvensis

Plante annuelle à poils doux, ramifiée à la base. Feuilles basales elliptiques en rosette lâche, feuilles supérieures lancéolées. Petites fleurs bleues (5 mm maximum) à lobes arrondis, à centre jaune et à écailles blanches.

Espèces décrites ici :

Myosotis ramosissima (myosotis hérissé) : la plante représentée ici pourrait être la sous-espèce lebelii, caractéristique de la Côte rocheuse. Petite plante annuelle assez ramifiée, à feuilles vert clair velues, poussant sur les talus sablonneux et herbeux. L’inflorescence porte de très nombreux poils. À signaler en particulier les poils blancs du calice, terminés par un crochet. Les fleurs sont minuscules, ne dépassant pas 2 mm. Floraison au printemps. Nom catalan : miosotis híspida. Photo prise au Racou le 30/03/06.

Myosotis ramosissima (myosotis hérissé) : détail des fleurs (rappel : elles ne dépassent pas 2 mm.), montrant bien les poils à crochets du calice. Photo prise au Racou le 30/03/06.

Myosotis discolor (myosotis bicolore, myosotis changeant) : ce petit myosotis très velu, d’aspect grisâtre, à poils hérissés, se reconnaît facilement à ses fleurs, certaines bleues, d’autres jaune pâle. Il apprécie les terrains sablonneux et fleurit d’avril à juin. Il n’est pas très grand (5 à 35 cm) et les fleurs mesurent rarement plus de 2 mm. Nom catalan : miosotis groga. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 15/04/06.

Myosotis discolor (myosotis bicolore, myosotis changeant) : fleurs. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 15/04/06.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil