Orobanche
Orobanche hederae (orobanche du lierre)
Photo prise le 08/06/04 à Casenoves

Les orobanches sont des plantes vivaces sans chlorophylle, ce qui suppose qu’elles vivent en parasitant les racines d’autres plantes. Elles appartiennent au genre Orobanche et à la famille des orobanchées. Il en existe de nombreuses espèces, souvent distinguées par le type de plante qu’elles parasitent.

Caractéristiques communes : plantes herbacées vivaces, à tige érigée, le plus souvent non ramifiée. Feuilles squamiformes (en forme d’écailles), alternes, pointues, le plus souvent lancéolées, ayant les mêmes teintes que la tige mais en beaucoup plus sombre. Les fleurs peuvent prendre des couleurs diverses, mais beaucoup d’espèces ont des coloris à dominante brune. Corolle à 5 lobes formant deux lèvres. 4 étamines.

Espèces recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Orobanche alba Stephan ex Willd.
Orobanche alsatica Kirschl.
Orobanche amethystea Thuill.
Orobanche artemisii-campestris Vaucher ex Gaudin
Orobanche bartlingii Griseb.
Orobanche canescens C.Presl
Orobanche caryophyllacea Sm.
Orobanche cernua Loefl.
Orobanche crenata Forssk.
Orobanche flava Mart. ex F.W.Schultz
Orobanche fuliginosa Reut. ex Jord.
Orobanche gracilis Sm.
Orobanche hederae Duby
Orobanche laevis L.
Orobanche laserpitii-sileris Reut. ex Jord.
Orobanche lavandulacea Rchb.
Orobanche lucorum A.Braun
Orobanche minor Sm.
Orobanche olbiensis (Coss.) Nyman
Orobanche ozanonis F.W.Schultz ex Beck
Orobanche picridis F.W.Schultz
Orobanche pubescens d’Urv.
Orobanche purpurea Jacq.
Orobanche ramosa L.
Orobanche rapum-genistae Thuill.
Orobanche reticulata Wallr.
Orobanche rosmarina Beck
Orobanche rubens Wallr.
Orobanche salisii Req. ex Coss.
Orobanche salviae F.W.Schultz ex W.D.J.Koch
Orobanche sanguinea C.Presl
Orobanche teucrii Holandre
Orobanche variegata Wallr.

Espèces décrites ici

Orobanche hederae (orobanche du lierre) : cette orobanche très fréquente présente apparemment deux coloris. Soit brune à fleurs jaunâtres (photo du haut), soit jaune à fleurs jaunâtres (ci-contre). Elle parasite le lierre (Hedera helix). Il est possible cependant qu’on ait affaire à deux espèces différentes. Nom catalan : frare de l’heura. Photo prise à Casenoves le 28/05/04.

Orobanche alba (orobanche blanche, orobanche du thym) : malgré son nom, cette orobanche est beaucoup plus rouge que blanche. Elle pousse sur sol calcaire et parasite le thym et autres lamiacées. Attention : pourrait bien être Orobanche gracilis (voir ci-dessous). Photo prise à Corneilla-de-Conflent le 10/06/04.

Orobanche gracilis (orobanche grêle, orobanche sanglante) : cette orobanche parasite les légumineuses (ici du sainfoin). L’extérieur de la corolle a des teintes très variables (du jaune au brun et au rouge). L’intérieur est d’un rouge sang, avec des stigmates jaunes. Nom catalan : frare petit. Photo prise à Prugnanes le 29/04/08.

Orobanche rapum-genistae (orobanche des genêts) : Plante qui parasite le genêt et les diverses légumineuses. Nom catalan : frare del ginestell. Photo prise à Casenoves le 17/05/04.

Orobanche caryophyllacea Sm. (orobanche commune, orobanche du gaillet, orobanche giroflée, orobanche à odeur d’oeillet) : la plante parasite surtout les rubiacées, notamment les gaillets. Son odeur évoque l’oeillet pour les uns, le clou de girofle pour les autres. Tige de 20 à 60 cm, poils glanduleux sur l’ensemble de la plante. Calice à deux sépales bifides. Corolle de couleur variable, généralement blanc jaunâtre, dont les trois lobes inférieurs sont à peu près égaux. Stigmates pourpre noirâtre. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise en Haute-Savoie le 28/05/09.
Orobanche caryophyllacea Sm. (orobanche commune, orobanche du gaillet, orobanche giroflée, orobanche à odeur d’oeillet) : détail d’une fleur. Photo prise en Haute-Savoie le 28/05/09.
Orobanche cernua Loefl. (orobanche penchée) : petite plante glabrescente de 10 à 30 cm qui parasite les armoises du littoral méditerranéen. Sa tige est grêle, jaune à roussâtre, à petites écailles. Les fleurs forment un épi assez court. Bractées et sépales sont nettement plus courts que la corolle. Cette dernière est enflée à la base, puis un peu étranglée en son milieu, avant de s’ouvrir par des lobes bleus à violacés s’inclinant vers le sol. Stigmates blanchâtres. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise au Barcarès le 13/06/10.
Orobanche minor Sm. (petite orobanche, orobanche du trèfle) : plante de 10 à 50 cm, à poils glanduleux, parfois glabrescente, qui parasite le trèfle et diverses autres plantes. La tige, souvent rougeâtre, est renflée à la base. Les bractées et les sépales sont aussi longs que la corolle. Celle-ci est blanchâtre ou jaunâtre, veinée ou teintée de violet. La couleur des stigmates varie de l’orange au rouge et au violet. Floraison de mai à août. Nom catalan : inconnu. Nom castillan : rabo de lobo. Photo prise à Saint-Cyprien le 03/06/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil