Passiflore
Passiflora caerulea (passiflore, fleur de la passion)
Photo prise le 19/05/04 à Ille-sur-Tet

La passiflore est une plante originaire d’Amérique Centrale et du Sud, appartenant au genre Passiflora et à la familles des passifloracées. Il existe au moins 400 espèces de passiflores, mais une seule est subspontanée en France, la passiflore bleue, Passiflora caerulea, qui apprécie particulièrement le climat méditerranéen.

Description de Passiflora caerulea L.

Liane vivace à tige sarmenteuse dont les extrémités des rameaux possèdent des vrilles lui permettant de s’accrocher. Les feuilles sont divisées en cinq lobes ovales, formant une sorte d’éventail. Les fleurs sont très spectaculaires. On y distingue, de bas en haut :
– cinq sépales et cinq pétales blanc verdâtre (les sépales se distinguent des pétales par une petite pointe à leur extrémité) ;
– une coronule (petite couronne) de filaments tricolores disposés sur deux niveaux. Ces filaments, de l’intérieur vers l’extérieur, sont de couleur violette, blanche et bleue ;
– cinq étamines vertes à anthères jaunes tournées vers le bas ;
– un style violet à trois bras terminés par trois stigmates.

Les fruits oranges, de forme ovale, sont comestibles mais n’ont aucun goût, contrairement à ceux de Passiflora incarnata ou d’espèces voisines, qui donnent les fruits de la passion ou grenadilles.

Explication du nom

Le nom de la fleur lui a été donné par des jésuites espagnols, qui y voyaient un symbole de la Passion du Christ : la couronne de filaments correspond à la couronne d’épines, les cinq étamines aux cinq plaies du Christ (leurs anthères étant les marteaux utilisés pour planter les trois clous, symbolisés par les stigmates).

Noms catalans : passionera, passionaria, flor de la passió

Passiflora caerulea (passiflore, fleur de la passion) : vue d’ensemble de la plante. Photo prise à Ille-sur-Tet le 15/07/04

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil