Pissenlit
Taraxacum campylodes ? (pissenlit)
Photo prise en avril 2004 à Ille-sur-Tet
Les pissenlits constituent l’important genre Taraxacum, contenant de nombreuses espèces très difficiles à distinguer les unes des autres. Le genre lui-mêrme appartient à la famille des astéracées (ou composées), dans laquelle ce qu’on appelle “fleur” est en fait un capitule de fleurons reposant sur un involucre de bractées.

Caractéristiques communes au genre Taraxacum : plantes herbacées vivaces dont la tige est riche en latex (suc laiteux). Les feuilles se présentent sous forme de rosette basale et sont presque toujours lobées. Le capitule est solitaire à l’extrémité de la tige. Fleurons jaunes ligulés, ceux du centre plus courts que ceux de l’extérieur. Les fruits sont des akènes terminés chacun par une aigrette en forme de parachute renversé, l’ensemble des aigrettes formant une sphère. Les pissenlits doivent leur nom populaire à leurs propriétés diurétiques.

Noms catalans : xicoia (ou xicoria) de burro, pixallits, dent de lleó

Espèces décrites ici :

Taraxacum campylodes ? (pissenlit). C’est le nom scientifique actuellement reconnu de l’espèce généralement présentée sous le nom de Taraxacum officinale. Sans doute le plus commun des pissenlits, il fleurit dès le mois de mars, parfois dès février. Tige rouge. Feuilles avec des lobes parfois en forme de dents (d’où le terme de “dent-de-lion” souvent utilisé pour désigner le pissenlit). Photo prise à Ille-sur-Tet en avril 2004.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil