Potentille
Potentilla reptans (potentille rampante, quintefeuille)
Photo prise le 08/05/04, jardin à Ille-sur-Tet.
Diamètre réel de la fleur : 1,5 cm.

Les potentilles sont des plantes appartenant à la famille des rosacées et au genre Potentilla. Il en existe de nombreuses espèces, pour la plupart rampantes et à fleurs jaunes, poussant à partir du printemps dans les terrains vagues, les endroits herbeux et plutôt secs. Leur nom est un dérivé de l’adjectif latin potens (= puissant). Il aurait été donné à l’espèce Potentilla anserina en raison de ses propriétés thérapeutiques.

Caractéristiques communes : plantes vivaces rampantes composées, à 3, 5 ou 7 folioles dentées (cas particulier : Potentilla anserina, la potentille des oies, comporte de 15 à 25 folioles). Les fleurs sont jaunes dans la plupart des espèces, mais il existe aussi des potentilles à fleurs blanches (P. rupestris, P. alchimilloides etc.), roses (P. nitida) ou violacées (P. palustris, la potentille des marais). Comme pour le fraisier (avec lequel la potentille a de nombreuses ressemblances), le calice à cinq sépales verts est doublé d’un calicule (ou épicalice) de couleur parfois différente. La corolle comporte cinq pétales. Nombreuses étamines (> 12). Les fruits sont des groupes d’akènes.

Espèces recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Potentilla alba L.
Potentilla alchimilloides Lapeyr.
Potentilla alpicola De la Soie
Potentilla anglica Laichard.
Potentilla anserina L.
Potentilla argentea L.
Potentilla argyrophylla Wall.
Potentilla aurea L.
Potentilla brauneana L.
Potentilla caulescens L.
Potentilla chrysantha Trévis.
Potentilla cinerea Chaix ex Vill.
Potentilla collina Wibel
Potentilla crantzii (Crantz) Beck ex Fritsch
Potentilla crassinervia Viv.
Potentilla delphinensis Gren. & Godr.
Potentilla erecta (L.) Räusch.
Potentilla frigida Vill.
Potentilla fruticosa L.
Potentilla glabrata Willd.
Potentilla grammopetala Moretti
Potentilla grandiflora L.
Potentilla heptaphylla L.
Potentilla hirta L.
Potentilla inclinata Vill.
Potentilla intermedia L.
Potentilla lanata (Lange) Zimmeter
Potentilla micrantha Ramond ex DC
Potentilla montana Brot.
Potentilla multifida L.
Potentilla neglecta Baumg.
Potentilla neumanniana Rchb
Potentilla nitida L
Potentilla nivalis Lapeyr.
Potentilla norvegica L.
Potentilla palustris (L) Scop.
Potentilla spensylvainca L.
Potentilla prostrata Rottb.
Potentilla pusilla Host
Potentilla pyrenaica Ramond ex DC.
Potentilla recta L.
Potentilla reptans L.
Potentilla rupestris L.
Potentilla saxifraga Ardoino ex De Not
Potentilla sterilis (L) Garcke
Potentilla supina L.
Potentilla thuringiaca Bernh. ex Link
Potentilla valderia L. Schust.
(+ nombreux hybrides naturels)

Espèces décrites ici

Potentilla reptans, potentille rampante, quintefeuille, herbe à cinq feuilles, main-de-Mars. Plante vivace, basse et rampante, dont la tige, non bifurquée, s’enracine à tous les noeuds (elle peut ainsi ramper sur un mètre). Les feuilles sont divisées en cinq folioles dentées et ont un pétiole assez long (folioles de la base plus courtes que les trois autres). Les fleurs, solitaires, sont portées par un long pédoncule. Le calicule est vert clair, les pétales et les étamines sont jaunes. Noms catalans : ma-de-Crist, peu de Crist, gram negre, gram porquí.

Potentilla recta, potentille dressée, potentille droite. Plante vivace velue et érigée (30 à 80 cm). La tige porte de nombreuses feuilles velues, digitées, à 5-7 folioles entièrement dentées. Fleurs (2 à 3 cm) groupées en cyme, assez nombreuses, à pétales jaune pâle échancrés au sommet. Floraison en juin-juillet, au bord des chemins, dans les prés à la lisière des bois. Nom catalan : potentil·la recta. Photo prise à Taurinya le 18/06/05.

Potentilla recta. Feuilles. Photo prise à Taurinya le 18/06/05.

Potentilla neumanniana, (syn. Potentilla verna), potentille de printemps, potentille de Neumann. Plante vivace basse, généralement velue, à souche émettant de nombreux stolons. Feuilles radicales à long pétiole, digitées, à 5-7 folioles. Feuilles caulinaires identiques, mais plus petites et sessiles. Fleurs groupées en cymes à long pédoncule. Pétales jaune doré à échancrure plus ou moins marquée (très nombreuses formes pour cette plante). Floraison abondante au début du printemps, le plus souvent sur sol calcaire. Nom catalan : potentil·la vernal. Photo prise à Castelnou le 01/04/05.

Potentilla hirta (potentille velue) : remplace l’espèce précédente dans les garrigues à partir de mai. L’espèce doit son nom à ses folioles très velues (de 5 à 7, parfois 9), oblongues, à peine dentées (quelques dents ou lobes à l’extrémité), souvent légèrement pliées. Calice et épicalice également velus. Corolle assez grande à 5 pétales échancrés. Nom catalan : potentil·la estel·lada. Photo prise à Castelnou le 19/05/05.

Potentilla fruticosa (potentille ligneuse, potentille arbustive) : sous-arbrisseau de 50 cm à 1 m, à poils blanchâtres, très rameux, poussant en montagne (Pyrénées, Alpes du Sud) de 900 à 2200 m, au bord des ruisseaux, dans les pelouses rocailleuses. Rare, l’espèce est protégée nationalement. Feuilles imparipennées, généralement à cinq folioles oblongues. Fleurs jaunes de 2 à 3 cm, solitaires ou peu nombreuses à l’extrémité des rameaux. Floraison de juin à août. Nom catalan : potentil·la fruticosa. Photo prise en Italie (Parc des Alpes-Maritimes) le 06/08/08.
Potentilla anserina (potentille ansérine, potentille des oies) : plante vivace de 20 à 40 cm, à tiges rampantes, poussant dans les fossés et les prés humides. Elle est rare chez nous, où on ne la rencontre qu’en montagne. On la reconnaît facilement à ses feuilles imparipennées à 15-25 folioles soyeuses-argentées, dentées sur tout leur pourtour. Les fleurs jaunes (2 cm en moyenne) sont solitaires à l’aisselle des feuilles. Floraison de mai à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Eyne (plante cultivée) le 04/08/04.
Potentilla anserina (potentille ansérine, potentille des oies) : feuilles. Photo prise à Eyne (plante cultivée) le 04/08/04.
Potentilla caulescens (potentille caulescente, potentille à tiges courtes) : plante vivace de 10 à 30 cm, velue, à souche ligneuse, poussant sur les rochers des montagnes calcaires. Tige hérissée dépassant longuement les feuilles. Feuilles digitées à 5-7 folioles plus ou moins velues-argentées, oblongues, terminées par quelques dents conniventes. Fleurs blanches à pétales étalés, légèrement émarginés, groupées en corymbes denses. Les étamines et les carpelles sont hérissés de nombreux poils. Floraison de juin à août. Noms catalans : potentil·la de roca, te de soca, te de soqueta. Photo prise en Italie (province de Cuneo) le 07/08/08.
Potentilla caulescens (potentille caulescente, potentille à tiges courtes) : vue d’ensemble de la plante. Photo prise en Italie (province de Cuneo) le 07/08/08.
Potentilla palustris (potentille des marais, comaret) : plante vivace de 20 à 50 cm poussant dans les marais et les tourbières, présente chez nous dans les régions montagneuses (haute vallée de la Tet, Carança, etc.). Feuilles à 5-7 folioles oblongues, fortement dentées en scie. Le fleurs, d’un rouge foncé, sont surtout remarquables par leur calice à sépales dressés appliqués sur le fruit. Le calicule et la corolle sont beaucoup plus petits. L’infrutescence, assez semblable à celle du fraisier, est composée de nombreux carpelles glabres et lisses, réunis sur un réceptacle ovoïde, spongieux, velu, persistant. Floraison de juin à août. Nom catalan : potentil·la palustre. Photo prise au Port de la Bonaigua (2072 m.) le 06/08/10.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil