Saponaire
Saponaria ocymoides (saponaire faux-basilic)
Photo prise le 21/05/04 à Betllans (Conat)
Les saponaires (genre Saponaria) appartiennent à la famille des caryophyllacées. Elles doivent leur nom au fait que la saponaire officinale contient de la saponine, substance qui fait mousser l’eau et qui est un excellent détachant. La saponaire était utilisée autrefois comme savon.

Caractéristiques communes : plantes herbacées vivaces dont les fleurs ont un calice tubuleux à 5 dents portant de nombreuses nervures. La corolle comporte 5 pétales avec des écailles à la base. 10 étamines. 2 styles. Le fruit est une capsule à 4 valves.

Espèces du genre Saponaria en France :

Saponaria bellidifolia Sm.
Saponaria caespitosa DC.
Saponaria lutea L.
Saponaria ocymoides L.
Saponaria officinalis L.
Saponaria orientalis L.
Saponaria x boissieri H.Sünd.
Saponaria x peregrina Fritsch & H.Sünd.

Espèces décrites ici :

Saponaria ocymoides (saponaire faux-basilic). Plante rampante très ramifiée, à souche ligneuse et à tiges rougeâtres. Feuilles ovales à lancéolées. Fleurs groupées en grappes, de couleur rose, avec des nuances pourprées ou violacées. Long calice rouge velu. Pétales arrondis à onglets longs, avec dents blanches à la base. Étamines à anthères bleues. Autres noms : saponaire des rochers, saponaire de Montpellier. Noms catalans : saponària petita, sabonera petita, falsa alfàbrega. Photo prise à Betllans le 21/05/04.

Saponaria officinalis (saponaire officinale). Plante assez grande fleurissant à partir de juin au bord des chemins et des ruisseaux. Feuilles ovales à 3 nervures. Fleurs roses en grappes serrées. Long calice verdâtre, pétales à extrémité arrondie et à gorge étroite avec des dents blanches à la base. Noms catalans : sabonera, herba sabonera, herba de bugada, sab de gitana. Photo prise à Ille-sur-Tet le 24/06/04.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil