Silène
Silene latifolia (compagnon blanc)
Photo prise le 11/05/04 à Ille-sur-Tet

Le genre Silene, appartenant à la famille des caryophyllacées, regroupe plusieurs espèces correspondant aux quatre anciens genres Lychnis, Melandrium, Silene et Viscaria.

Caractéristiques communes : ce sont des plantes annuelles ou vivaces dont les fleurs possèdent un calice tubuleux à 10 nervures minimum et à 5 dents. Elles ont cinq pétales échancrés, dont le limbe forme parfois de fines lanières. 10 étamines, 3 ou 5 styles. Le fruit est une capsule à 5 valves.

Espèces recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Silene acaulis (L.) Jacq.
Silene alpestris Jacq.
Silene apetala Willd.
Silene armeria L.
Silene badaroi Breistr.
Silene behen L.
Silene bellidifolia Juss. ex Jacq.
Silene borderei Jord.
Silene campanula Pers.
Silene catholica (L.) W.T.Aiton
Silene cattariniana Ferrarini & Cecchi
Silene chalcedonica (L.) E.H.L.Krause
Silene ciliata Pourr.
Silene cinerea Desf.
Silene coelirosa (L.) Godr.
Silene colorata Poir.
Silene colpophylla Wrigley
Silene conoidea L.
Silene cordifolia All.
Silene coronaria (L.) Clairv.
Silene crassipes Fenzl
Silene cretica L.
Silene cserei Baumg.
Silene dichotoma Ehrh.
Silene dioica (L.) Clairv.
Silene disticha Willd.
Silene diversifolia Otth
Silene flos-cuculi (L.) Clairv.
Silene flos-jovis (L.) Greuter & Burdet
Silene fuscata Link ex Brot.
Silene gallica L.
Silene graminea Vis. ex Rchb.
Silene inaperta L.
Silene italica (L.) Pers.
Silene laeta (Aiton) Godr.
Silene latifolia Poir.
Silene linicola C.C.Gmel.
Silene lydia Boiss.
Silene montserratii (Fern.Casas) Mayol & Rosselló
Silene multicaulis Guss.
Silene muscipula L.
Silene neglecta Ten.
Silene nemoralis Waldst. & Kit.
Silene nicaeensis All.
Silene noctiflora L.
Silene nocturna L.
Silene nodulosa Viv.
Silene nutans L.
Silene otites (L.) Wibel
Silene paradoxa L.
Silene pendula L.
Silene petrarchae Ferrarini & Cecchi
Silene pichiana Ferrarini & Cecchi
Silene portensis L.
Silene pusilla Waldst. & Kit.
Silene requienii Otth
Silene rupestris L.
Silene saxifraga L.
Silene schafta C.C.Gmel. ex Hohen.
Silene sedoides Poir.
Silene sericea All.
Silene stricta L.
Silene subconica Friv.
Silene succulenta Forssk.
Silene suecica (Lodd.) Greuter & Burdet
Silene vallesia L.
Silene velutina Pourr. ex Loisel.
Silene viridiflora L.
Silene viscaria (L.) Borkh.
Silene vulgaris (Moench) Garcke

Espèces décrites ici

Silene conica (silène conique) : espèce à petites fleurs roses (5 mm), dont le calice, à très nombreuses nervures, enfle très vite, prenant la forme d’une outre. Photo prise à Tarerach le 09/05/04.

Silene latifolia subsp. alba (compagnon blanc) : espèce fréquente sur les bords des chemins et les terrains vagues, à calice nettement rainuré, celui des fleurs femelles étant plus enflé que celui des fleurs mâles. Cinq pétales assez fortement échancrés. Floraison : avril-mai. Nom catalan : melandri blanc. Photo prise à Ille-sur-Tet le 11/05/04.

Silene vulgaris (silène enflé) : espèce très commune, à calice fortement renflé mais étroit au sommet, fleurs blanches. Nom catalan : colís. Photo prise à Ille-sur-Tet le 05/05/04.

Silene vulgaris subsp. maritima (silène maritime, silène de Bastard, silène à une fleur) : sous-espèce abondante dans les dunes du littoral breton, normand et picard. C’est une plante gazonnante de 10 à 30 cm, à souche ligneuse, à très nombreuses petites feuilles glauques, un peu charnues, ovales-aiguës. Fleurs le plus souvent solitaires. Calice à nervures roses très ramifiées. Corolle à pétales bifides blancs plus grands que dans la sous-espèce précédente. Photo prise à la pointe Mousterlin (29) le 10/08/10.

Silene flos-cuculi (fleur de coucou), syn. Lychnis flos-cuculi : espèce facilement reconnaissable à ses cinq pétales roses, divisés extérieurement en quatre lanières étroites. Floraison à partir du mois de mai. Prés humides et autres lieux plus ou moins marécageux. Nom catalan : flor de cucut. Photo prise à Taurinya le 15/05/04.

Silene coronaria (coquelourde des jardins), syn. Lychnis coronaria : surtout cultivée dans les jardins, c’est une espèce à floraison printanière, parfois estivale, très décorative, à tige et à feuilles argentées duveteuses et à fleurs pourpres. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Mosset le 12/06/04.

Silene dioica (compagnon rouge) : l’espèce doit son nom scientifique au fait que les fleurs sont unisexuées et non hermaphrodites. Corolle à pétales rose vif profondément échancrés. Floraison surtout estivale, généralement en montagne dans notre département. Nom catalan : melandri vermell. Photo prise en Normandie le 08/08/04.

Silene rupestris

Silene rupestris (silène des rochers) : plante herbacée vivace, petite, très ramifiée, poussant en montagne dans les rochers et les éboulis, jusqu’à 2800 m. Feuilles opposées elliptiques. Petites fleurs à pétales blancs échancrés, à trois styles. Floraison en été. Nom catalan : silene rupestre. Photo prise à Eyne le 30/06/05

Silene gallica (silène d’Angleterre, silène de France) : plante annuelle à poils visqueux, à tige érigée ou ascendante, mesurant de 15 à 50 cm. Feuilles opposées, ovales à lancéolées, étroites. Fleurs à très court pédoncule groupées en grappes généralement unilatérales. Calice tubulé à longs poils blancs. Corolle de couleur variable, allant du blanc au rose, avec une petite couronne à sa base. Pétales entiers ou un peu échancrés. Floraison d’avril à juillet, au bord des chemins, dans les prés secs, sablonneux. Nom catalan : silene gàl·lica. Photo prise à Argelès le 23/04/06.

Silene gallica (silène d’Angleterre, silène de France) : fleurs. Photo prise à Argelès le 23/04/06.

Silene italica (silène d’Italie) : ce silène méditerranéen remplace le compagnon blanc au bord des routes et des chemins à partir du mois de mai. C’est une plante vivace de 20 à 60 cm, visqueuse dans sa partie supérieure. Feuilles basales élargies au sommet, rétrécies en pétiole à la base. Feuilles caulinaires étroites et sessiles. L’inflorescence forme une sorte de panicule. Fleurs blanches ou rosées, à pétales très échancrés portant un onglet à leur base, à long calice étroit strié de brun. Nom catalan : silene itàlica. Photo prise à Marcevol le 10/05/06.

Silene italica (silène d’Italie) : fleurs à pétales violacés à l’extérieur. À noter que, comme c’est le cas pour quelques silènes, les fleurs, odorantes la nuit, se referment en plein soleil. Elles sont par contre pleinement épanouies le matin et le soir. Photo prise à Vinça le 15/05/05.

Silene ciliata (silène cilié) : plante de 5 à 20 cm, vivace, gazonnante, à souche ligneuse, poussant dans les pelouses et les rochers de haute montagne (à partir de 1 500 m). Les feuilles linéaires, parfois spatulées, plus ou moins ciliées, sont presque toutes à la base de la tige, qui ne porte dans sa partie supérieure que quelques petites feuilles éparses. L’inflorescence en cyme comporte de 1 à 5 fleurs. Calice pubérulent à 10 nervures ciliées. Corolle à pétales bifides, blancs ou rosés à l’intérieur, violacés, rougeâtres ou verdâtres à l’extérieur. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : silene ciliada. Photo prise dans la Vall d’Aneu (Catalogne) le 05/08/10.
Silene ciliata (silène cilié) : fleurs. Photo prise dans la Vall d’Aneu (Catalogne) le 05/08/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil