Véronique
Veronica persica (véronique de Perse)
Photo prise le 05/05/04, jardin à Ille-sur-Tet.
Diamètre réel des fleurs : 8 mm.

Les véroniques sont des petites plantes appartenant à la famille des scrofulariacées et au genre Veronica. Il en existe de nombreuses espèces, pour la plupart à fleurs bleu clair minuscules, poussant à partir du printemps dans les lieux cultivés, au bord des chemins, dans les pelouses et les prés.

Caractéristiques communes : feuilles opposées et dentées. Fleurs bleues à quatre pétales soudés et à quatre sépales (à noter cependant que Veronica prostrata, appelée aussi Veronica teucrium ou germandrée, possède cinq sépales). Fruit aplati à deux lobes.

La plante doit son nom à sainte Véronique, qui aurait recueilli un linge portant les traits du Christ et aurait, grâce à ce linge, guéri l’empereur Tibère de la lèpre. Or la véronique officinale était utilisée autrefois en application sur les plaies des lépreux (d’où son nom familier d’herbe-aux-ladres).

Espèces recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Veronica acinifolia L.
Veronica agrestis L.
Veronica allionii Vill.
Veronica alpina L.
Veronica anagallis-aquatica L.
Veronia anagalloides Guss.
Veronica aphylla L.
Veronica arvensis L.
Veronica austriaca L.
Veronica beccabunga L.
Veronica bellidioides L.
Veronica campylopoda Boiss.
Veronica catenata Pennell
Veronica ceratocarpa C.A. Mey
Veronica chamaedrys L.
Veronica cymbalaria Bodard
Veronica dillenii Crantz
Veronica filiformis Sm.
Veronica fruticans Jacq.
Veronica fruticulosa L.
Veronica hederifolia L.
Veronica longifolia L.
Veronica montana L.
Veronica nummularia Gouan
Veronica officinalis L.
Veronica opaca Fr.
Veronica paniculata L.
Veronica panormitana Tineo ex Guss.
Veronica peregrina L.
Veronica persica Poir.
Veronica polita Fr.
Veronica ponae Gouan
Veronica praecox All.
Veronica prostrata L.
Veronica pumila All.
Veronica repens Clarion ex DC.
Veronica scutellata L.
Veronica serpyllifolia L.
Veronica spicata L.
Veronica triphyllos L.
Veronica urticifolia Jacq.
Veronica verna L.
Veronica x amphibola Hausskn.
Veronica x godronii Rouy
Veronica x gracilis Uechtr. ex Velen.
Veronica x johannis-wagneri Borsos
Veronica x lackzschewickii J. Keller
Veronica x macrosperma C. Schust.
Veronica x montaniformis J. Murray
Veronica x otrubae Domin
Veronica x prechtelsbaueri C. Schust.
Veronica x ramosa Otruba
Veronica x sooiana Borsos
Veronica x tridentina J. Murray
Veronica x vollmannii C. Schust.
Veronica x wiesbauriana C. Schust.
Veronica x wildtii C. Schust.

Espèces décrites ici :

Veronica austriaca (véronique germandrée) : espèce plutôt montagneuse, à fleurs bleu vif groupées en grappes denses. Les fleurs sont assez grandes par rapport à la plupart des autres véroniques (1,5 cm). Nom catalan : verònica austríaca. Photo prise à Joncet le 20/05/04.

Veronica persica (véronique de Perse) : plante annuelle, basse et rampante, plus ou moins velue. Les fleurs, isolées, bleu clair veinées de bleu foncé, sont portées par des pédoncules assez longs ; elles comportent quatre pétales ou lobes, le quatrième étant plus petit et plus blanc que les trois autres. Calice à quatre sépales verts, étroits et légèrement ovales, ne dépassant pas le bord de la corolle. Plante fréquente dans les jardins et le long des chemins, qui fleurit surtout de mars à mai, mais qu’on peut rencontrer dès février. Nom catalan : verónica pèrsica. Photo prise à Ille-sur-Tet le 22/03/06

Veronica chamaedrys (véronique petit-chêne) : tige grêle très velue, feuilles opposées, sessiles, ovales et très dentées. Petites fleurs bleu vif (< 1 cm) à centre blanc, formant des grappes lâches. Prés et bords de chemins, souvent en montagne. Nom catalan : verònica camedris. Photo prise à Betllans le 21/05/04.

Veronica anagallis-aquatica (véronique mouron d’eau) : plante vivace glabre poussant au bord des cours d’eau, souvent sur les rochers. Feuilles vert pâle ovales à lancéolées, très légèrement dentées, les supérieures engainant un peu la tige. Fleurs petites (< 1 cm) en grappes, de couleur bleue ou mauve pâle, portant à la base des pétales des lignes violettes. Floraison de juin à septembre, souvent en altitude. Nom catalan : herba de folls. Photo prise à Ayguatebia le 19/09/04.

Veronica beccabunga (véronique des ruisseaux) : autre plante vivace glabre poussant au bord des ruisseaux, dans les mares et les fossés humides. La tige cylindrique est pleine, charnue, rampante, avec des tiges florales redressées. Feuilles opposées, à très court pétiole, à limbe un peu charnu, ovale à elliptique, plus ou moins denté. Petites fleurs (4 à 8 mm) poussant en grappes à l’aisselle des feuilles. Corolle d’un bleu assez vif, un peu violacé. Floraison de mai à septembre. Nom catalan : creixen de cavall. Photo prise à Ille-sur-Tet le 13/09/07.

Veronica officinalis (véronique officinale, thé de Suisse) : plante vivace rencontrée chez nous surtout dans les lieux boisés, en altitude. Tige velue couchée à rameaux redressés. Feuilles opposées ovales, dentées, à très court pétiole. Fleurs en grappe longuement pédonculée à l’aisselle des feuilles. Corolle bleu pâle à lilas. Floraison de mai à juillet. On fait avec cette plante une infusion plus ou moins semblable au thé, d’où le nom de “thé de Suisse”. Nom catalan : verònica oficinal. Photo prise dans la forêt de Boucheville le 10/06/05.

Veronica urticifolia (véronique à feuilles d’ortie) : plante vivace poussant en montagne, dans les bois et les lieux humides, de 1000 à 2000 mètres. Tige érigée, feuilles sessiles, fortement dentées, terminées en pointe. Inflorescences en grappes lâches (en général deux grappes symétriques partant de l’aisselle des feuilles). Petites fleurs lilas (moins de 1 cm). Les lobes de la corolle, légèrement striés, sont maculés de pourpre à la base. Floraison de juin à août. Nom catalan : verònica latifòlia. Photo prise au col de Jau le 23/06/05.

Veronica hederifolia (véronique à feuilles de lierre) : adventice fréquente des jardins, cette petite plante annuelle à tige rampante fleurit dès le début du printemps, pendant plusieurs mois. Les feuilles, pétiolées, sont velues, arrondies, découpées en 3 à 5 lobes. Fleurs bleu pâle légèrement violacées, solitaires, de très petite taille (moins de 5 mm). Le calice, à bords ciliés, dépasse nettement la corolle. Nom catalan : morró negre. Photo prise à Ille-sur-Tet le 11/02/06.

Veronica cymbalaria (véronique cymbalaire) : plante annuelle plutôt méditerranéenne, fleurissant de février à avril dans les lieux sablonneux, les cultures, sur les murs et dans les décombres. L’ensemble de la plante porte de nombreux poils hérissés. Tige rampante, souvent rougeâtre. Feuilles plus larges que longues, à 5-7 lobes, parfois plus. Fleurs blanches (8 mm environ) solitaires à l’aisselle de bractées foliacées. Le fruit est une capsule hérissée. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Bélesta (Llebrès) le 24/03/06.

Veronica arvensis (véronique des champs) : petite plante annuelle (5 à 25 cm), à tige dressée ou ascendante. Feuilles opposées, sessiles ou subsessiles, à limbe vert clair ovale plus ou moins crénelé. Inflorescence en racème terminal feuillu à nombreux poils glanduleux. Les fleurs sont très petites (moins de 5 mm), d’un bleu assez vif. Floraison d’avril à septembre, sur sols sablonneux, au bord des champs ou des chemins. Nom catalan : verònica arvense. Photo prise à Llauro le 01/04/06.

Veronica fruticans (véronique buissonnante, véronique des rochers) : plante vivace montagneuse de 5 à 20 cm, poussant parmi les rochers ou dans les pelouses rocailleuses. Les feuilles sont opposées, à très court pétiole, à limbe étroit plus ou moins ovale. Calice velu à dents arrondies. Corolle assez grande pour une véronique (1 à 1,5 cm), d’un bleu intense un peu violacé. Très souvent (ce n’est pas le cas ici), la gorge de cette corolle porte une couronne pourprée. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Mantet le 23/06/06.

Veronica serpyllifolia (véronique à feuilles de serpolet) : assez courante dans les lieux plutôt humides, cette plante vivace de 10 à 30 cm pousse chez nous surtout en montagne (jusqu’à 2500 m). Feuilles opposées à très court pétiole, à peu près ovales. La plante se reconnaît surtout à la corolle, à pétales blancs légèrement bleutés, striés de bleu violacé. Floraison de mai à octobre. Nom catalan : verònica serpil·lifòlia. Photo prise à Mantet le 26/06/06.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil