Balsamine
Impatiens glandulifera (balsamine de l’Himalaya, balsamine glanduleuse)
Photo prise le 25/08/04 à Casenoves

Les balsamines, appelées aussi impatiences, appartiennent au genre Impatiens, qui fait lui-même partie de la famille des balsaminacées (il en est le principal représentant et le seul en France). Ce sont des plantes pour la plupart annuelles et de grande taille, aimant les lieux humides ou ombragés. Les fleurs ont un calice à 3 sépales pétaloïdes (parfois 5), le sépale inférieur terminé en éperon. Le fruit est une capsule allongée ayant plus ou moins la forme d’une massue. Il s’ouvre par une sorte d’explosion projetant les graines au loin. Cette ouverture “impatiente” est à l’origine du nom scientifique du genre.

Espèces du genre Impatiens en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Impatiens balfouri Hook.f.
Impatiens capensis Meerb.
Impatiens glandulifera Royle
Impatiens noli-tangere L.
Impatiens parviflora DC.
Impatiens walleriana Hook.f.

Espèces décrites ici :

Impatiens glandulifera (balsamine de l’Himalaya, balsamine glanduleuse) : grande plante fleurissant de l’été au début de l’automne au bord des cours d’eau. Les feuilles, opposées ou groupées en verticilles, sont lancéolées ou elliptiques, avec de nombreuses petites dents souvent rouges. Fleurs en grappes, assez grandes, d’une couleur allant du rose pâle au pourpre, portant en général de petites taches foncées sur les pièces florales. Comme l’indique son nom vernaculaire, la plante est originaire de l’Himalaya, mais elle est naturalisée en France depuis longtemps (on s’accorde à dire qu’elle a été introduite en 1839). Nom catalan : balsamina glandulífera. Photo prise à Casenoves le 25/08/04.

Impatiens balfouri [ou balfourii] (balsamine de Balfour, impatience des jardins) : espèce fréquemment plantée dans les jardins, mais qui s’en échappe de plus en plus souvent. Elle apprécie les lieux ombragés et humides. Les fleurs se distinguent de l’espèce précédente par leur couleur framboise et leur “casque” blanc, ainsi que par un éperon plus effilé. Le fruit est également plus allongé. Nom catalan ; balsamina de Balfour. Photo prise à Évol le 30/10/04 (jardin).

Impatiens noli-tangere L. (balsamine des bois, impatiente n’y-touchez-pas) : la plante doit son nom au fait que ses fruits, à maturité, explosent au moindre contact. Elle est en principe absente de notre département, mais très abondante en Auvergne et dans d’autres régions, notamment les montagnes ariégeoises. C’est une plante annuelle glabre, de 20 à 50 cm, qui pousse surtout à l’orée des bois, dans les lieux ombragés et humides. Les feuilles sont alternes, pétiolées, lâchement dentées. Fleurs jaunes ponctuées de rouge à la gorge. Les pièces florales sont au nombre de cinq. Floraison en été. Nom catalan : balsamina salvatge. Photo prise en Auvergne le 06/08/09.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil