Camélée
Cneorum tricoccon
Cneorum tricoccon L. (garoupe, camélée, petit olivier, bois de la Dive)
Photo prise le 13/04/05 à Corbère-les-Cabanes

Le genre Cneorum, de la famille des rutacées (autrefois cnéoracées) est essentiellement représenté par l’espèce Cneorum tricoccon, la camélée, arbrisseau très fréquent en région méditerranéenne, presque toujours sur sol calcaire, dans la garrigue, dont les petites fleurs jaunes apparaissent au début du printemps.

Description de Cneorum tricoccon : arbrisseau de petite taille (inférieure à 1 mètre), très ramifié, à branches érigées. Feuilles persistantes, coriaces, sessiles, alternes, lancéolées à linéaires, pratiquement glabres, toujours ascendantes à érigées. Fleurs solitaires à l’aisselle des feuilles supérieures, de petite taille (0,5 à 1 cm). De couleur jaune, elles ont un calice à 3 ou 4 sépales et une corolle à 3 ou 4 pétales. 3 ou 4 étamines, ovaire supère à 3 ou 4 loges, style à 3 ou 4 stigmates. Le fruit est une drupe composée en principe de trois coques. Chaque coque contient deux graines. De couleur rouge, les fruits deviennent en général noirs à maturité.

Noms catalans : olivella, garrupa, escanyacabres, respall, olivereta, boixerol.

Cneorum tricoccon L. (garoupe, camélée, petit olivier, bois de la Dive) : vue d’ensemble de la plante. Photo prise à Corbère-les-Cabanes le 13/04/05

Cneorum tricoccon L. (garoupe, camélée, petit olivier, bois de la Dive) : fruit. Photo prise à Bélesta le 31/07/05

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil