Dompte-venin
Vincetoxicum hirundinaria
Vincetoxicum hirundinaria (dompte-venin officinal)
Photo prise le 20/05/05 à Nohèdes

Le genre botanique Vincetoxicum, les dompte-venin, regroupe quelques espèces autrefois classées dans la famille des Asclépiadacées, aujourd’hui dans celle des Apocynacées, dont font aussi partie les pervenches. Ce sont des plantes herbacées vivaces, parfois volubiles, à feuilles opposées. Les fleurs, groupées en cymes, sont pentamères, avec une corolle étoilée à couronne centrale distincte où les étamines sont soudées en anneau. Le fruit est formé d’une paire de follicules.

En Roussillon, on en connaît deux espèces :
Vincetoxicum hirundinaria Medik., le dompte-venin officinal, l’espèce de loin la plus répandue, à fleurs blanc-jaune verdâtre. Noms catalans : herba del verí, masera, pebrotera borda
Vincetoxicum nigrum (L.) Moench, le dompte-venin noir, plante méditerranéenne plus rare, à fleurs brun-pourpre noirâtre. Nom catalan : masera negra

Le nom du genre est lié à des propriétés supposées, et apparemment injustifiées, de l’espèce Vincetoxicum hirundinaria , qui est au demeurant très toxique. Synonyme : Cynanchum L., genre qui ne conserve en France que l’espèce Cynanchum acutum.

Vincetoxicum nigrum (dompte-venin noir) : photo prise à Bélesta le 26/05/05

Retour à la liste des fleurs

Retour à la page d’accueil