Grémil
Lithospermum officinale (grémil officinal, herbe aux perles)
Photo prise le 10/06/05 dans la forêt de Boucheville

Le genre Lithospermum (les grémils), de la famille des Boraginaceae, doit son nom à la consistance de ses fruits, durs comme de la pierre. Le nom vernaculaire (grémil) contient la même idée, puisqu’il évoque du “millet de grès”. Ce sont des plantes herbacées à feuilles entières, couvertes de poils blancs. Les fleurs sont groupées en cymes unipares scorpioïdes. Le calice comporte cinq lobes étroits profondément séparés les uns des autres. La corolle, en entonnoir, ne comporte pas d’écailles à la gorge, contrairement à des nombreux genres de la même famille. Les fruits sont des tétrakènes (fruits divisés en quatre akènes ou nucules).

Espèces du genre Lithospermum recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Lithospermum arvense L.

Lithospermum gastonii Benth.

Lithospermum incrassatum Guss.

Lithospermum officinale L.

Lithospermum permixtum Jord.

Lithospermum purpurocaeruleum L.

À noter qu’on appelle aussi “grémils” les plantes du genre voisin Lithodora, dont les trois espèces connues sont représentées sur cette page.

Espèces décrites ici :

Lithospermum officinale (grémil officinal, herbe aux perles) : plante vivace poilue à tige érigée, assez grande, poussant à la lisière des forêts, dans les broussailles, avec une préférence pour le calcaire. Les feuilles, lancéolées, à nervures saillantes, terminées en pointe, sont nombreuses. Les fleurs sont blanc crème, groupées en cymes feuillues. Le fruit est composé de quatre petits akènes blancs et brillants, semblables à des perles. Nom catalan : mill del sol. Photo prise dans la forêt de Boucheville le 10/06/05

Lithospermum officinale (grémil officinal, herbe aux perles) : enveloppe des fruits, un an après la floraison. Photo prise dans la forêt de Fanges (11) le 19/06/07.

Lithospermum arvense (grémil des champs) : cette petite plante annuelle est assez courante dans les champs ou au bord des chemins, où elle fleurit du début du printemps jusqu’à l’automne. Les feuilles, d’un vert un peu terne, sont oblongues, avec une seule nervure nettement marquée. Elles portent de nombreux poils. Petites fleurs (6 à 9 mm), blanches le plus souvent (parfois bleues ou violettes) en cymes terminales. Les petits akènes (ou nucules) sont très durs, de couleur brun mat. Nom catalan : mill del sol petit. Photo prise à Bélesta le 24/03/06.

Lithospermum purpurocaeruleum (grémil pourpre bleu) : plante vivace de 30 à 60 cm poussant dans les sous-bois clairs, les buissons, les lieux humides. Feuilles lancéolées terminées en pointe effilée. Fleurs plus grandes que dans les deux espèces précédentes (1,5 cm), pourpres au début, puis d’un bleu intense. Les akènes sont blancs et lisses. Floraison d’avril à juin. Nom catalan : mill gruà. Photo prise à Saint-Just (11) le 20/05/07.

Lithodora oleifolia (Lapeyr.) Griseb. (grémil à feuilles d’olivier) : cette espèce très rare est présente dans quelques lieux de la province de Girona. Elle était signalée dans les P-O autrefois mais semble en avoir disparu ou n’y avoir jamais vraiment existé. C’est un sous-arbrisseau de 10 à 30 cm, très ramifié, poussant dans les fentes des rochers calcaires. Feuilles alternes ou fasciculées, velues, obovales ou oblongues, attenuées en pétiole, à une seule nervure, vertes sur le dessus, blanchâtres et soyeuses au revers. Calice rosâtre très velu à lobes linéaires, deux fois moins grand que la corolle. Fleurs bleues à violacées, corolle légèrement velue à l’extérieur, glabre à l’intérieur. Nom catalan : gasca. Photo prise à Paris (Jardin des plantes) le 21/04/08.
Lithodora fruticosa (L.) Griseb. (grémil ligneux) : cette espèce est par contre bien présente dans le département, où on la rencontre sur les pelouses calcaires sèches. C’est un sous-arbrisseau buissonnant de 10 à 50 cm, à feuilles linéaires, sessiles, roulées par les bords, hispides sur le dessus et la nervure dorsale, tomenteuses en dessous. Les fleurs forment des grappes terminales courtes et peu fournies. Elles sont subsessiles et assez grandes. Le calice rougeâtre est entièrement recouvert de poils gris blanc. La corolle, dont le tube dépasse nettement le calice, est par contre totalement glabre, à lobes bleus ou pourpres. Floraison d’avril à juin. Noms catalans : herba de le set sagnies, sanguinària blava. Photo prise à Belloc le 16/05/10.
Lithodora fruticosa (L.) Griseb. (grémil ligneux) : le nom catalan de la plante (= herbe des sept saignées), lié vraisemblablement à ses propriétés hémostatiques, est identique en castillan (“hierba de las siete sangrías”). Photo prise à Belloc le 16/05/10.
Lithodora prostrata (Loisel.) Griseb. (grémil couché, grémil à rameaux étalés) : espèce protégée nationalement, qui pousse dans les landes et les bruyères des terrains siliceux du Sud-Ouest et du Finistère. C’est un sous-arbrisseau velu, à tiges couchées ou ascendantes très rameuses. Le feuilles sont linéaires, alternes, sessiles, roulées par les bords, hérissées sur les deux faces de poils rudes appliqués. Fleurs bleues assez grandes, subsessiles, en grappes peu allongées. Floraison de mai jusqu’au milieu de l’été. Photo prise à Barèges (jardin botanique du Tourmalet) le 22/08/05.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil