Jasmin
Jasminum fruticans (jasmin ligneux, jasmin jaune)
Photo prise en avril 2004 à Casenoves

Le Roussillon possède son propre jasmin, certes moins odorant que les jasmins cultivés, mais qui contribue à embaumer le maquis depuis le printemps jusqu’au début de l’été. C’est le jasmin jaune, Jasminum fruticans, arbrisseau ou sous-arbrisseau appartenant comme tous les jasmins à la famille des oléacées.

Espèces du genre Jasminum recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Jasminum fruticans L.
Jasminum grandiflorum L.
Jasminum nudiflorum Lindl.
Jasminum odoratissimum L.
Jasminum officinale L.

Espèces présentées ici :

Jasminum fruticans L. (jasmin ligneux, jasmin jaune) : arbrisseau ou sous-arbrisseau à tige quadrangulaire. Feuilles alternes, luisantes, parfois solitaires mais le plus souvent avec trois folioles spatulées. Les fleurs, jaunes, possèdent une corolle à long tube avec 5 pétales. Les fruits sont des baies pourpres ou noires. Nom catalan : gessamí groc. Photo prise à Casenoves le 03/05/05.

Jasminum mesnyi Hance (jasmin japonais, jasmin primevère), syn. Jasminum primulinum Hemsl. : arbrisseau originaire d’Extrême-Orient, pouvant atteindre 2 à 3 mètres, souvent planté pour palisser les haies, s’échappant parfois des jardins. Feuilles luisantes, persistantes, à trois folioles, celle du centre beaucoup plus allongée que les latérales. Fleurs jaunes solitaires de 3 à 5 cm, dont les pétales se présentent en général sur deux rangées. Floraison en mars-avril. Photo prise à Ille-sur-Tet le 23/04/09.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil