Lis
Lilium pyrenaicum
Lilium pyrenaicum (lis des Pyrénées)
Photo prise le 30/06/05 à Eyne

On connaît bien les grands lis cultivés dans les jardins, mais il existe aussi des lis sauvages, plantes plutôt montagneuses dont l’espèce la plus connue est le lis martagon (Lilium martagon), à laquelle on ajoutera chez nous le lis des Pyrénées (Lilium pyrenaicum). Les lis (genre Lilium) ont donné leur nom à la famille des liliacées, autrefois très importante, mais qui ne comprend plus aujourd’hui que quelques genres. Les plus connus, outre Lilium, sont Fritillaria (la fritillaire), Tulipa (la tulipe) et Gagea (la gagée).

Les lis sont des plantes bulbeuses vivaces, à bulbe charnu et à feuilles soit alternes, soit verticillées. Comme tous les membres de l’ancienne famille des liliacées, ils ont des fleurs à 6 tépales (3 pétales + 3 sépales pétaloïdes identiques aux pétales) et à 6 étamines. Le fruit est une capsule trilobée.

Espèces du genre Lilium en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Lilium bulbiferum L.
Lilium candidum L.
Lilium lancifolium Thunb.
Lilium martagon L.
Lilium pomponium L.
Lilium pyrenaicum Gouan
Lilium regale Wilson
Lilium speciosum Thunb.

On donne également le nom de “lis” à l’espèce Paradisea liliastrum (L.) Bertol., le lis de saint Bruno, appelé aussi “lis des Alpes” ou “lis des Allobroges” (familles des asphodélacées).

Espèces décrites ici :

Lilium pyrenaicum

Lilium pyrenaicum (lis des Pyrénées) : ce grand lis croît jusqu’à 2200 mètres dans les Pyrénées (on le rencontre parfois aussi dans les Corbières et la Montagne noire). Les feuilles, très nombreuses, sont alternes, dressées, à limbe étroit à petits poils rudes sur les bords. Fleurs en grappes lâches à longs pédoncules courbés. Tépales jaunes tachetés de noir, réfléchis (retournés vers l’arrière). Étamines à anthères rouge orangé. Style assez gros, renflé en massue. Floraison en juin-juillet, dans les prés et à l’orée des bois. Nom catalan : marcòlic groc. Photo prise à Eyne le 30/06/05

Lilium martagon

Lilium martagon (lis martagon) : grande plante vivace à tige érigée. Les feuilles sont verticillées et ovales, à nombreuses nervures. Les fleurs sont groupées en grappes appelées racèmes. Les tépales roses, portant des taches pourprées, munis de quelques poils laineux, sont réfléchis (retournés vers l’arrière), d’où la comparaison fréquente de la fleur avec un turban turc. Étamines à anthères orange. Floraison en été dans les bois ou les forêts, souvent sur sol calcaire. Nom catalan : marcòlic (ou marcoris). Photo prise à Eyne le 30/06/05

Lilium martagon

Lilium martagon (lis martagon), feuilles : Photo prise dans la forêt de Boucheville le 18/07/04.

Paradisea liliastrum (lis de saint Bruno) : seule espèce du genre Paradisea, c’est une plante commune dans les Alpes, plus rare dans les Pyrénées et les autres massifs montagneux. Feuilles toutes basales, dressées, étroites et aiguës. Fleurs blanches à six tépales libres rapprochés en tube à la base. Chaque inflorescence comporte de deux à cinq fleurs en grappe unilatérale. Six étamines. Style mince dépassant les étamines, à stigmate légèrement trilobé. Le fruit est une capsule à trois loges. Floraison de juin à août. Nom catalan : paradísia. Photo prise à Balcère (Les Angles) le 19/06/05.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil