Narcisse
Narcissus pseudonarcissus
Narcissus pseudonarcissus L. (narcisse jaune, narcisse trompette)
Photo prise le 20/04/05 à Rabouillet

Les narcisses (genre Narcissus, famille des Amaryllidaceae) sont des plantes herbacées vivaces par leur bulbe, à feuilles basales et à tiges creuses, portant de une à plusieurs fleurs. Les fleurs comportent six tépales pétaloïdes. Les étamines, au nombre de six, sont insérées dans une couronne (ou paracorolle) en coupe ou en trompette. Le fruit est une capsule trilobée contenant généralement de nombreuses graines.

Le nom de la plante est lié au personnage mythologique de Narcisse, qui se laissa mourir en contemplant son image (à sa mort, la fleur aurait poussé à sa place). On envisage parfois aussi un rapprochement avec le grec narkê (= engourdissement, torpeur), lié à l’effet soporifique de la plante. À noter que le mot “jonquille”, employé couramment pour désigner n’importe quel narcisse, ne devrait en principe s’appliquer qu’à l’espèce Narcissus jonquilla.

Principales espèces du genre Narcissus en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Narcissus assoanus Dufour

Narcissus bicolor L.

Narcissus bulbocodium L.

Narcissus dubius Gouan

Narcissus jonquilla L.

Narcissus minor L.

Narcissus papyraceus Ker Gawl.

Narcissus poeticus L.

Narcissus pseudonarcissus L.

Narcissus serotinus L.

Narcissus tazetta L.

Narcissus triandrus L.

Narcissus pseudonarcissus (narcisse jaune, narcisse trompette) : le plus commun de tous les narcisses, reconnaissable à sa couronne jaune vif au moins aussi longue que les tépales. Il en existe des formes très variées, parfois avec plus de six tépales. Les exemplaires présentés ici poussent abondamment dans la forêt de Boucheville et ont des tépales beaucoup plus pâles que la couronne (floraison en avril-mai). Nom catalan : narcís de muntanya. Photo prise à Rabouillet le 20/04/05

Narcissus assoanus

Narcissus assoanus (narcisse d’Asso) : ce très petit narcisse, à la tige grêle et aux feuilles étroites, dépassant rarement 10 à 15 cm, pousse presque exclusivement dans les régions méditerranéennes, sur les sols calcaires très secs et rocailleux. Les fleurs (une ou deux par tige) sont longuement tubulées. Tépales et couronne ont la même couleur jaune vif (la couronne est généralement denticulée). Floraison de mars à mai. Nom catalan: almesquí. Photo prise à Bélesta le 20/03/06

Narcissus dubius

Narcissus dubius (narcisse douteux) : autre narcisse méditerranéen poussant dans la garrigue, dans les prés secs et caillouteux. De petite taille, il a des feuilles glauques, presque plates. Les fleurs (deux à cinq par tige) sont entièrement blanches (tépales et couronne), longuement tubulées, de petite taille. Floraison en mars-avril. Nom catalan : nadala menuda. Photo prise à Corbère-les-Cabanes le 28/03/05

Narcissus tazetta (narcisse à bouquet, narcisse de Constantinople) : encore un narcisse méditerranéen, mais qui préfère les prés humides, souvent à forte salinité. Les feuilles, un peu glauques, sont plates, relativement larges. Nombreuses fleurs par tige, disposées en ombelle. Tépales blancs, couronne jaune. La plante doit sans doute son qualificatif à l’italien tazzetta (= petite tasse), évoquant la forme de la couronne. Floraison de février à mai. Nom catalan : nadala. Photo prise à Torreilles le 15/03/06.

Narcissus poeticus (narcisse des poètes) : plante de 30 à 60 cm, d’un vert un peu glauque, poussant dans les prés humides, en montagne chez nous. Les feuilles (3 à 5), dressées, égalent à peu près la tige. Corolle inclinée, mesurant de 4 à 6 cm de diamètre, à tépales d’un blanc pur. La couronne, petite, est jaune pâle, à bordure crénelée ou crispée, d’un rouge vif. Floraison en mai-juin (parfois juillet en altitude). Noms catalans : grandalla, lliri blanc, satalia. Photo prise au col de Jau le 16/06/08.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil