Oeillet
Dianthus carthusianorum L. (oeillet des Chartreux)
Photo prise le 21/06/04 à Mosset (route du col de Jau)

Les oeillets appartiennent au genre Dianthus, qui fait lui-même partie de la famille caryophyllacées (on dit parfois aussi dianthacées). Ce sont des plantes herbacées poussant en touffes, aux feuilles généralement très étroites, opposées, à nervures parallèles. Les fleurs, souvent très parfumées, sont solitaires ou en grappes. Le calice à 5 dents porte à la base un calicule écailleux. Corolle à 5 pétales dentés ou profondément échancrés en fines lanières. Les fleurs sont le plus souvent dans les tonalités roses, mais on peut aussi trouver des oeillets blancs. 10 étamines. 2 styles. Le fruit est une capsule à 4 valves. La pollinisation est en général effectuée par les papillons.

Le nom dianthus signifie en grec “fleur de Zeus”, allusion probable à sa beauté et à son parfum.

Nom catalan : clavell.

On appelle aussi « oeillets » les plantes du genre Petrorhagia, figurant également sur cette page.

Espèces décrites ici :

Dianthus carthusianorum L. (oeillet des Chartreux). L’un des oeillets les plus répandus, qui fleurit à partir de la fin du printemps dans les prés secs, généralement en montagne. C’est une plante vivace à tige raide, à fleurs rose foncé ou pourpres groupées en capitules serrés entourés de bractées marron. Noms catalans : clavell de gitana, clavell de pom, clavell muntanyenc. Photo prise à Planès le 06/07/06.

Dianthus monspessulanus

Dianthus hyssopifolius L. subsp. hyssopifolius (oeillet de Montpellier), syn. Dianthus monspessulanus : plante vivace aux fleurs très parfumées poussant surtout en montagne, dans les pelouses rocailleuses jusqu’à 2000 m. Fleurs solitaires ou en cymes de 2 à 5, de couleur variant entre le blanc et le rose. Pétales profondément découpés jusqu’au milieu du limbe. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : clavell de pastor. Photo prise à Eyne le 30/06/05.

Dianthus armeria

Dianthus armeria L. (oeillet arméria, oeillet velu) : plante annuelle ou bisannuelle, pubescente, à tige dressée et rigide, assez fréquente dans les prés et les bois clairs jusqu’à 1200 m. L’inflorescence porte de nombreuses bractées foliacées. Fleurs rose vif aux pétales dentés au sommet, ponctués de blanc. Nom catalan : clavell de bosc. Photo prise à Taurinya le 08/07/05

Dianthus deltoides L. (oeillet à delta, oeillet couché) : petite plante vivace souvent gazonnante, poussant chez nous en montagne, dans les prairies et les bois clairs. Cet oeillet est facilement reconnaissable à sa corolle d’un rose vif, marquée à la base d’une ligne pourpre en dents de scie, formant une sorte de V renversé (comparé à la lettre delta) à la base de chaque pétale. En outre, les pétales sont généralement marqués de petits points blancs. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : clavell deltoide. Photo prise à Mantet le 26/06/06.

Dianthus deltoides L. (oeillet à delta, oeillet couché) : détail d’une fleur. Photo prise à Mantet le 26/06/06.

Dianthus pavonius Tausch (oeillet négligé, oeillet oeil-de-paon) : plante vivace de 3 à 30 cm, gazonnante, poussant dans les pelouses sèches des hautes montagnes (1200 à 3000 m.). Tige simple, anguleuse, feuilles linéaires. Assez grandes fleurs (2 à 3 cm environ) rose pourpré à rouge, le plus souvent solitaires, à pétales dentés, non contigus, avec à la base une sorte de cercle plus ou moins grisâtre. Calice cylindrique assez court, égalé par les dents aiguës du calicule. Floraison en juillet-août. Nom catalan : inconnu. Photo prise au col de la Lombarde (06/Italie) le 10/08/08.
Dianthus sylvestris Wulfen (oeillet des rochers, oeillet sauvage) : plante vivace de 5 à 30 cm poussant le plus souvent sur les rochers calcaires des hautes montagnes (1400 à 2800 m.). Tige étroite souvent ramifiée, feuilles linéaires. Fleurs roses (1,5 à 2,5 cm) solitaires ou par deux. Le calicule est très court, formé de 2 à 4 écailles brièvement mucronées. Il existe plusieurs sous-espèces, dont longicaulis, présent dans les P-O. Floraison de juin à août. Nom catalan : inconnu. Photo prise en Italie (province de Cuneo) le 07/08/08.

Dianthus subacaulis Vill. (oeillet à tiges courtes) : petite plante vivace gazonnante, poussant à moyenne altitude sur les pelouses sèches et dans les lieux rocailleux, en principe sur calcaire. Feuilles presque toutes basales, courtes, linéaires. Les pétales roses sont entiers ou très légèrement dentés. Floraison de fin mai à août. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Trévillach le 06/06/06.

Dianthus pyrenaicus Pourr. (oeillet des Pyrénées) : ce petit oeillet généralement rose pâle, à tige grêle, est très répandu en été sur les rochers, où il peut former des touffes importantes. Il en existe diverses sous espèces : la principale (subsp. pyrenaicus, ici représentée) pousse dans les collines et en moyenne montagne jusqu’à 1200 m. Deux autres sous-espèces se rencontrent en bord de mer (subsp. attenuatus et maritimus). Nom catalan : clavell pirinenc. Photo prise à Clara le 12/07/05.

Dianthus pyrenaicus Pourr. subsp. attenuatus (Sm.) Bernal, Laínz & Muñoz Garm. (oeillet atténué, oeillet de Catalogne) : en France, ce petit oeillet gazonnant ne se rencontre pratiquement que sur les sables du littoral roussillonnais, où il forme des touffes souvent abondantes. Il fleurit en juillet-août. Les feuilles sont raides et piquantes. Calice très allongé. Fleurs rose pâle. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Torreilles le 05/07/06.

Petrorhagia prolifera (L.) P.W. Ball & Heywood (oeillet prolifère) : plante annuelle généralement non ramifiée, à tige grêle, érigée et rigide, poussant sur sols arides. Feuilles linéaires et opposées, peu nombreuses. L’inflorescence est une sorte de capitule comportant de 3 à 6 fleurs, une ou deux seulement épanouies en même temps. La principale caractéristique du genre est la présence de longues bractées recouvrant entièrement le calice. Fleurs roses. Nom catalan : clavellet prolífer. Photo prise à Casenoves le 08/06/04

Petrorhagia saxifraga (L.) Link (oeillet saxifrage, tunique saxifrage) : plante vivace de 10 à 25 cm poussant dans les lieux arides du Sud-Est, jusqu’à 1 700 m, et çà et là dans le Sud-Ouest. Tiges grêles, ascendantes, très ramifiées. Feuilles linéaires en alène. Les quatre bractées du calicule, membraneuses, lancéolées, atteignent la moitié du calice. Corolle à gorge verte, à cinq pétales blanc rosé striés de violet. Floraison de juin à septembre. Nom catalan : clavellet pedrer. Photo prise en Italie (parc des Alpes-Maritimes) le 06/08/08.
Petrorhagia saxifraga (L.) Link (oeillet saxifrage, tunique saxifrage) : vue d’ensemble de la plante. Photo prise en Italie (parc des Alpes-Maritimes) le 06/08/08.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil