Ronce
Rubus fruticosus L. (ronce commune)
Photo prise le 08/06/04 à Casenoves

Les ronces constituent l’important genre Rubus, comportant de nombreuses espèces dont les plus connues sont le framboisier (Rubus idaeus) et la ronce commune (Rubus fructicosus, avec de multiples sous-espèces ou variétés). Le genre Rubus appartient à la famille des rosacées, dans laquelle les fleurs ont généralement 5 pétales et 5 sépales, avec de très nombreuses étamines.

Caractéristiques communes au genre Rubus :

Plantes vivaces, herbacées ou arbustives, très souvent épineuses, dont les fruits sont composés de petites drupes charnues contenant chacune une graine. Autrement dit, dans une mûre ou une framboise, chacun des petits globes composant le fruit est lui-même un fruit. Les fleurs sont blanches ou roses, à 5 sépales et 5 pétales, avec de nombreuses étamines.

Espèces du genre Rubus en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Espèces décrites ici :

Rubus fruticosus L. (ronce commune) : comme la plupart des ronces, la plante est d’abord recouverte d’une sorte de pruine blanchâtre. Elle est très épineuse, y compris dans ses feuilles, généralement trifoliées. Les fruits, à maturité, sont noirs (plus connus sous le nom de mûres). Les ronces peuvent se reproduire par une sorte de marcottage naturel : les tiges bisannuelles et arquées viennent s’enraciner à leur extrémité, et donneront naissance à d’autres tiges. Fleurs indifféremment blanches ou roses. Noms catalans : romeguera, móres. Photo prise à Casenoves le 23/06/04.

Rubus idaeus L. (framboisier) : les épines et les feuilles (de 3 à 7 folioles par feuille) sont beaucoup plus douces que pour les ronces. Fleurs blanches et penchées. Pousse dans les bois clairs et les haies, souvent en altitude chez nous. Fruits rouges (parfois jaunes ou blancs). Nom catalan : gerdera. Photo prise dans la forêt de Boucheville le 18/07/04.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil