Trolle
Trollius europaeus
Trollius europaeus L. (trolle d’Europe, boule-d’or)
Photo prise le 30/06/05 à Eyne

Le genre Trollius (les trolles), de la famille des renonculacées, comporte dans le monde une douzaine d’espèces. Il doit son nom à l’allemand Trollblume, mot dans lequel troll correspond au vieil allemand trol (= globe) ou au latin trulleus (= bassin, cuvette). Dans les deux cas, il s’agit d’évoquer la forme globuleuse de la fleur des trolles, qui ne s’ouvre jamais entièrement. Cette fleur présente à la fois des sépales pétaloïdes (7 à 17) et des pétales très nombreux et étroits, masqués par les sépales. Le fruit est formé d’un grand nombre de follicules.

Espèces décrites ici :

Trollius europaeus L. (trolle d’Europe, boule-d’or) : plante vivace glabre poussant en altitude, dans les prairies, les pâturages ou au bord des cours d’eau, jusqu’à 2800 m. Feuilles palmées semblables à un éventail, les inférieures à long pétiole. Fleurs jaune citron ou doré en forme de boules, les sépales étant recourbés vers le centre. Pollinisation par de petits insectes (mouches notamment). Floraison de mai à août. Nom catalan : flor de rovell d’ou. Photo prise à Eyne le 30/06/05

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil