Tulipe
Tulipa sylvestris subsp. australis
Tulipa sylvestris L. subsp. australis (tulipe méridionale)
Photo prise le 28/04/05 à Périllos

Les tulipes (genre Tulipa, famille des liliacées) sont des plantes vivaces bulbeuses à tige solitaire, parfois ramifiée vers le haut. Les feuilles sont assez peu nombreuses. Elles sont alternes, entières, à nervures peu profondes, charnues. Fleurs à six tépales à peu près similaires, les externes étant parfois un peu plus étroits que les internes. Six étamines. Le fruit est une capsule tripartite contenant de nombreuses graines.

On connaît surtout les tulipes cultivées, mais il existe en France quelques espèces sauvages, pour la plupart protégées. La seule espèce présente dans les Pyrénées-Orientales est Tulipa sylvestris L. subsp. australis (Link) Pamp.

Espèces du genre Tulipa recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Tulipa agenensis DC.

Tulipa aximensis Jord. ex Baker

Tulipa billietiana Jord.

Tulipa clusiana DC.

Tulipa didieri Jord.

Tulipa gesneriana L.

Tulipa marjolleti Perrier & Songeon

Tulipa mauriana Jord. & Fourr.

Tulipa montisandrei J.Prudhomme

Tulipa platystigma Jord.

Tulipa raddii Reboul

Tulipa sarracenica Perrier

Tulipa sylvestris L. subsp. australis (Link) Pamp.

Tulipa sylvestris L. subsp. sylvestris

Tulipa sylvestris L. subsp. australis (tulipe méridionale) : petite tulipe poussant au début du printemps dans les prés secs et les lieux caillouteux, sur sol calcaire. Feuilles peu nombreuses, étroitement lancéolées ou linéaires. Fleurs jaunes, les tépales étant colorés de rouge sur leur face externe. Nom catalan : tulipa salvatge. Photo prise à Périllos le 28/04/05.

Tulipa agenensis DC. (tulipe d’Agen) : une fois n’est pas coutume, cette photo n’est pas de moi mais m’a été envoyée par un internaute. Cette tulipe de 15 à 30 cm, protégée nationalement, apprécie les champs cultivés du Sud-Ouest et de Provence. Elle porte trois ou quatre feuilles dépassant la tige. La fleur est grande, rouge écarlate à l’intérieur, plus pâle à l’extérieur. Les tépales sont oblongs, acuminés, portant à leur base interne une tache noire, oblongue, dépassant le tiers de leur longueur, nettement cerclée de jaune et apparente en dehors. Les anthères dépassent l’ovaire, ce qui est un bon moyen pour différencier la plante de l’espèce voisine Tulipa raddii. Floraison en mars-avril. Photo prise près de Marseille le 31/03/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil