Urosperme
Urospermum dalechampii (urosperme de Daléchamps)
Photo prise le 27/05/04 à Casenoves

Le mot urosperme a des connotations assez peu agréables. Pourtant, son sens n’a rien à voir avec ce qu’on peut imaginer. Formé sur des racines grecques, le mot signifie simplement que la graine, ou plutôt le fruit, se termine par une sorte de queue, long bec creux et élargi. Pour le reste, le genre Urospermum appartient à la vaste famille des astéracées (ou composées), dans laquelle ce qu’on appelle “fleur” est en fait un capitule de fleurons reposant sur un involucre de bractées. Le principal représentant en est l’urosperme de Daléchamps, Urospermum dalechampii, plante très abondante en région méditerranéenne, plutôt rare ailleurs. On recense en tout 2 espèces :

Urospermum dalechampii (L.) Scop. ex F.W.Schmidt
Urospermum picroides (L.) Scop. ex F.W.Schmidt

Description d’Urospermum dalechampii : plante vivace à poils soyeux poussant au bord des chemins, dans les terrains vagues et les prés secs, dont la hauteur varie entre 10 et 50 cm. On distingue deux types de feuilles : à la base, une rosette de feuilles dentées rappelant celles du pissenlit ; sur la tige, des feuilles entières ou à peine découpées. L’inflorescence est un capitule solitaire à l’extrémité d’un long pédoncule. La couleur des ligules est caractéristique, permettant de distinguer facilement la plante : elles sont d’un beau jaune soufré, en général avec des dents noires. Au revers les fleurons périphériques sont colorés de brun. Floraison abondante pendant tout le printemps.

Noms catalans : amargot, pom de moro

Urospermum dalechampii : autre vue des capitules. Photo prise à Montalba-le-Château le 14/05/04.

Urospermum picroides (L.) Scop. ex F.W.Schmidt (urosperme fausse picride, urosperme faux picris) : l’espèce a en gros le même habitat que la précédente. C’est une plante annuelle de 25 à 50 cm, couverte de poils raides, parfois presque épineux, notamment au niveau des feuilles. Les feuilles inférieures sont profondément divisées ou dentées, les supérieures embrassent la tige par deux oreillettes aiguës. On reconnaît surtout l’espèce à son involucre renflé, aux bractées couvertes de poils raides et un peu piquants. Les fleurs du capitule sont d’un jaune doré (non soufré), et les aigrettes sont blanches. Floraison de fin avril à juin. Noms catalans : amargot, cuixa barba, cuixa de dona, morro de porc, pom de morro. Photo prise à Casenoves le 26/04/08.
Urospermum picroides (L.) Scop. ex F.W.Schmidt (urosperme fausse picride, urosperme faux picris) : involucre et aigrette. Photo prise à Casenoves le 26/04/08.
Urospermum picroides (L.) Scop. ex F.W.Schmidt (urosperme fausse picride, urosperme faux picris) : détail des fruits. Photo prise à Casenoves le 26/04/08.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil