Valériane
Valeriana tuberosa
Valeriana tuberosa L. (valériane tubéreuse)
Photo prise le 01/04/05 à Castelnou

Les valérianes (genre Valeriana, famille des caprifoliacées, autrefois valérianacées) sont des plantes herbacées à feuilles opposées (simples ou pennées), à petites fleurs généralement rosées groupées en cymes multipares. Petit calice persistant. Corolle tubulée à cinq lobes. Trois étamines. Style à trois stigmates, parfois moins. Ovaire infère. Le fruit est un akène.

Le nom du genre semble dérivé du latin valere (= être en bonne santé), les valérianes étant considérées comme très efficaces contre diverses maladies, notamment les troubles nerveux. Autre hypothèse : dérivé de Valeria, nom d’un district de Pannonie, dans l’Empire romain, où la plante aurait été cultivée.

Espèces du genre Valeriana recensées en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Valeriana apula Pourr.

Valeriana celtica L.

Valeriana dioica L.

Valeriana montana L.

Valeriana officinalis L.

Valeriana phu L.

Valeriana pratensis Dierb.

Valeriana pyrenaica L.

Valeriana rotundifolia Vill.

Valeriana saliunca All.

Valeriana tripteris L.

Valeriana tuberosa L.

Valeriana montana L. (valériane des montagnes) : présente dans toutes les montagnes françaises jusqu’à 2000 m, parfois plus (jusqu’à 2600 m dans les Alpes), cette petite plante vivace de 15 à 50 cm de haut pousse sur les rochers, dans les bois ou les prés rocailleux, de préférence sur calcaire. Les feuilles sont d’un vert vif, les basales à limbe ovale assez large, les caulinaires plus étroites, lancéolées, entières ou dentées. Fleurs rose pâle, parfois blanches ou d’un rose plus soutenu. Floraison d’avril à juillet. Nom catalan : valeriana muntanyenca. Photo prise à Paris (Jardin des plantes) le 20/04/08.
Valeriana officinalis

Valeriana officinalis L. (valériane officinale, herbe-aux-chats) : plante vivace d’assez grande taille, à tige érigée, aux formes très diverses. Feuilles pennées ou pennatilobées comportant de 7 à 21 segments plus ou moins dentés. Fleurs généralement rose pâle, mais parfois blanches ou rose vif. Floraison à partir de juin, dans les prés et les bois clairs, souvent en altitude et sur sol calcaire. Nom catalan : valeriana vera. Photo prise à Rabouillet le 10/06/05

Feuilles de Valeriana officinalis.

Valeriana pyrenaica L. (valériane des Pyrénées) : plante vivace d’assez grande taille (de 70 à 140 cm.), endémique des Pyrénées et des Corbières, où elle pousse de 900 à 2400 m., dans les lieux ombragés et les bois. Elle ressemble beaucoup à l’espèce précédente, mais s’en distingue par ses feuilles, presque toujours simples. Leur lobe est denté, arrondi pour les feuilles de la base, plus ou moins découpé pour les feuilles supérieures. Fleurs rosées, parfois assez pâles. Floraison de juin à août. Nom catalan : valeriana pirinenca. Photo prise au col de Jau le 23/06/05.

Valeriana pyrenaica L. (valériane des Pyrénées) : inflorescences. Photo prise au col de Jau le 23/06/05.

Valeriana tuberosa (valériane tubéreuse) : petite plante ne dépassant pas 40 cm, assez fréquente dans les garrigues, où elle fleurit en avril-mai. Les feuilles basales sont ovales, entières, à long pétiole. Les feuilles caulinaires sont divisées en 5 à 9 segments, le segment terminal très allongé. Fleurs roses. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Castelnou le 26/03/06.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil