Amarante
Amaranthus retroflexus (amarante réfléchie)
Photo prise le 21/07/05 à Ille-sur-Tet

Lorsqu’on pense aux amarantes, on évoque généralement des plantes cultivées pour leurs grandes grappes rouges pendantes. Mais ce n’est pas le cas des amarantes sauvages de nos contrées, généralement des “mauvaises herbes” assez envahissantes, aux fleurs plutôt verdâtres. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit de plantes originaires d’Amérique du Nord, dont certaines sont naturalisées en Europe depuis des décennies, voire des siècles, au point qu’on peut les considérer maintenant comme cosmopolites.

Le genre Amaranthus, de la famille des amarantacées (Amaranthaceae), est composé de plantes herbacées à feuilles alternes, pétiolées, à limbe aplati, ovale ou losangé, généralement entier (parfois échancré au sommet). Les fleurs, groupées en glomérules et/ou en panicules, son hermaphrodites. Chaque fleur est entourée de trois bractées membraneuses. Le périanthe est formé de trois à cinq sépales libres, entourant de trois à cinq étamines et un style à deux ou trois stigmates. Le fruit, à une graine, est soit déhiscent, soit indéhiscent.

Le nom du genre correspond au grec “amarantos” (= qui ne peut se flétrir, une caractéristique des fleurs).

Espèces du genre Amaranthus en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Amaranthus albus L.

Amaranthus blitoides S.Watson

Amaranthus blitum L.

Amaranthus bouchonii Thell.

Amaranthus caudatus L.

Amaranthus cruentus L.

Amaranthus deflexus L.

Amaranthus graecizans L.

Amaranthus hybridus L.

Amaranthus muricatus (Gillies ex Moq.) Hieron.

Amaranthus retroflexus L.

Amaranthus standleyanus Parodi ex Covas

Espèces décrites ici :

Amaranthus retroflexus (amarante réfléchie) : plante annuelle petite à moyenne, assez peu ramifiée, à tiges velues. Feuilles ovales vert clair (grisâtres au revers), entières. Fleurs en glomérules axillaires et en panicule terminale. Bractées en pointe épineuse. Cinq sépales, cinq étamines. Le fruit, ovoïde, est déhiscent. La plante pousse dans les décombres, les terrains vagues ou cultivés, et fleurit de juillet à octobre. Nom catalan : blet punxet. Photo prise à Ille-sur-Tet le 21/07/05.

Amaranthus deflexus (amarante couchée, amarante étalée) : l’habitat est le même que pour l’espèce précédente, mais cette amaranthe se reconnaît notamment à ses tiges couchées ou étalées. C’est une plante vivace, à feuilles ovales vert clair, à fleurs d’une couleur allant du verdâtre au rougeâtre. Floraison : de juin à octobre. Nom catalan : amarant deflex. Photo prise à Casenoves le 24/07/05.

Amaranthus caudatus (amarante queue-de-renard) : très cultivée dans les jardins, cette plante annuelle d’origine tropicale est également subspontanée. Dans ce cas, elle apprécie les haies situées à proximité de ruisseaux. Les feuilles sont ovales à lancéolées, d’un vert clair assez luisant, à nervures marquées. L’inflorescence se développe en une sorte d’épi pendant, généralement rouge cramoisi. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Ille-sur-Tet le 13/09/05.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil