Aster
Aster tripolium
Aster tripolium L. (aster maritime)
Photo prise le 28/09/05 à Torreilles

Le genre Aster a donné son nom à la grande famille des astéracées (ou composées), plantes dans lesquelles ce qu’on croit trop souvent être une fleur est en fait un capitule comportant de nombreuses fleurs ligulées et/ou tubulées, le capitule étant lui-même entouré de bractées formant l’involucre. Ainsi, les asters ont des capitules composés de fleurs ligulées groupées en cercle (ou en étoile, d’où le nom d’aster) autour d’un disque de fleurs tubulées. Les ligules, placées sur un seul rang, ont une couleur allant du bleu pâle au violet (elles sont très rarement blanches). Les fleurs du disque, en tubes terminés par cinq petits lobes, ont une couleur jaune ou orange.

Les asters sont des plantes herbacées vivaces ou bisannuelles. Leurs fruits sont de petits akènes ovales et comme aplatis, surmontés chacun d’une aigrette de poils disposés sur un seul rang. Il en existe environ 200 espèces dans le monde. Parmi la douzaine d’espèces poussant en France, un certain nombre sont originaires d’Amérique du Nord, notamment Aster novae-angliae et Aster novi-belgii.

Espèces du genre Aster en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Aster alpinus L.

Aster amellus L.

Aster bellidiastrum (L.) Scop.

Aster laevis L.

Aster lanceolatus Willd.

Aster linosyris (L.) Bernh.

Aster novae-angliae L.

Aster novi-belgii L.

Aster pyrenaeus Desf. ex DC.

Aster sedifolius L.

Aster squamatus (Spreng.) Hieron.

Aster tripolium L.

Aster x salignus Willd.

Aster x versicolor Willd.

Espèces décrites ici :

Aster tripolium L. (aster maritime) : plante bisannuelle ayant la particularité de pousser dans les lieux humides à forte teneur en sel. On le rencontre sur toutes les côtes françaises, ainsi que dans les marais salins de Lorraine. Il fleurit de juillet à octobre. Feuilles simples, alternes, oblongues et légèrement charnues. Inflorescence en corymbe de capitules. Les bractées de l’involucre sont ovales, à sommet arrondi. Les capitules, d’un diamètre d’environ 2 cm., ont des ligules violettes ou lilas et des fleurs tubulées jaunes. Fruits jaune-brun à aigrettes blanches. Nom catalan : inconnu Photo prise à Torreilles le 28/09/05.

Aster sedifolius L. (aster âcre, aster à feuilles d’orpin) subsp. trinervis (?) : plante vivace glabrescente à tige érigée, poussant dans les lieux secs et incultes, au bord des chemins, souvent dans la garrigue. Nombreuses feuilles entières, étroites. Capitules groupés en corymbes. Floraison en septembre-octobre. Fruits à aigrette blanc sale ou roussâtre. Nom catalan : indiana. Photo prise à Castelnou le 29/09/05.

Aster sedifolius L. (aster âcre, aster à feuilles d’orpin) subsp. trinervis (?) : vue plus générale. Dans la principale sous-espèce les feuilles ont moins de 3 mm. de large et portent de petits faisceaux de feuilles à leur aisselle. Ce n’est pas le cas ici, mais les feuilles n’ont pourtant qu’une nervure, et non trois. Photo prise à Castelnou le 29/09/05.

Aster squamatus (Spreng.) Hieron. (aster écailleux) : originaire d’Amérique et introduite au début du XXe siècle, cette plante annuelle entièrement glabre, à tige érigée et souvent très ramifiée à son sommet, fleurit d’août à novembre dans les terrains vagues, les décombres les terres en friche. Feuilles alternes, ovales et étroites, sessiles, à nervure centrale blanchâtre. Petits capitules ne dépassant pas 1 cm, à ligules blanches. Les bractées de l’involucre, à contour scarieux, sont violacées à leur extrémité et se terminent en pointe. Nom catalan : àster barceloní. Photo prise à Bompas le 20/10/06.

Aster squamatus (Spreng.) Hieron. (aster écailleux) : détail des bractées. Photo prise à Bompas le 20/10/06.

Aster squamatus (Spreng.) Hieron. (aster écailleux) : feuilles et tige. Photo prise à Bompas le 20/10/06.

Aster alpinus L. (aster des Alpes) : plante vivace de 6 à 25 cm, à tige dressée, simple, pubescente, poussant dans les lieux rocheux ou les pâturages montagneux. Les feuilles, pour la plupart à la base de la tige, sont entières, d’un vert terne, oblongues. Grands capitules violets ou lilas, solitaires à l’extrémité de la tige, les fleurs tubulées étant jaunes. Floraison de juillet à septembre. Nom catalan : àster alpí. Photo prise en Italie (province de Cuneo) le 07/08/08.

Aster pyrenaeus Desf. ex DC. (aster des Pyrénées) : très rare, cet aster pousse dans les Pyrénées centrales et occidentales, et n’est sans doute pas présent chez nous. Il fleurit en été dans les prés humides montagneux. C’est une plante vivace à feuilles légèrement dentées. Capitules souvent solitaires, assez grands, à ligules bleu-lilas, à disque jaune. Bractées étroites à sommet aigu. Fruits de couleur fauve à aigrette roussâtre. Plante protégée au niveau national. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Barèges (jardin botanique du Tourmalet) en août 2005.

Aster linosyris (L.) Bernh. (aster à feuilles d’osyris) : cet aster à capitules entièrement jaunes (1 cm environ) disposés en corymbes fleurit à la fin de l’été et en automne sur sol calcaire plutôt aride. La tige grêle, non ramifiée, porte de nombreuses feuilles alternes, linéaires et dressées. Les bractées externes sont semblables aux feuilles. Les fleurs, toutes tubulées, s’épanouissent en cinq lobes largement étalés. Assez courante dans l’Aude, la plante n’est apparemment pas (ou plus) présente dans les P-O. Photo prise à Mayronnes (11) le 29/08/07.

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil