Corydale
Corydalis solida (L.) Clairv. (corydale à bulbe plein, corydale à tubercule plein)
Photo prise le 13/04/06 dans la forêt de Boucheville

Le genre Corydalis (les corydales) est très proche du genre Fumaria (les fumeterres), et appartient comme lui à la famille des Fumariacées, déplacée dans les Papavéracées depuis 2003 (APG II). Son nom correspond au grec corydallos (= alouette), le long éperon de la fleur étant comparé à l’ergot d’une patte d’alouette.

Ce sont des plantes généralement vivaces par leur bulbe, à feuilles alternes très divisées, à fleurs en grappes. Comme pour les fumeterres, on reconnaît les fleurs à l’éperon cylindrique qui prolonge le pétale supérieur de la corolle. Ce pétale est dressé, et non recourbé vers les autres pétales. Le fruit est une capsule allongée à extrémité pointue, contenant plusieurs graines (une seule graine chez les fumeterres).

Espèces du genre Corydalis en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Corydalis cava (L.) Schweigg. & Körte

Corydalis intermedia (L.) Mérat

Corydalis pumila (Host) Rchb.

Corydalis solida (L.) Clairv.

Sont également appelées corydales les plantes du genre Pseudofumaria (autrefois classé dans Corydalis).

Espèces décrites ici :

Corydalis solida (L.) Clairv. (corydale à bulbe plein, corydale à tubercule plein) : petite plante vivace de 10 à 20 cm, à tubercule plein, poussant dans les bois ou les haies, parfois dans les cultures, assez rare en Roussillon. Outre son tubercule, l’espèce se reconnaît au fait que ses bractées sont lobées de façon identique aux folioles. Fleurs rose violacé en racème de 10 à 20. Nom catalan : inconnu. Photo prise dans la forêt de Boucheville le 13/04/06.

Pseudofumaria lutea (L.) Borkh. (corydale jaune, fumeterre jaune) : plante vivace originaire d’Europe centrale, naturalisée dans beaucoup de régions où elle pousse sur les rochers, les vieux murs, dans les décombres, parfois sur les talus. Feuilles composées un peu glauques, dont les folioles ont des lobes arrondis au sommet. Fleurs jaunes en grappes dressées. Floraison d’avril à novembre. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Paris (jardin des Plantes) le 20/04/08.
Pseudofumaria alba (Mill.) Lidén (corydale jaunâtre) : assez semblable à la précédente, mais plus rare, également naturalisée ou subspontanée, la plante est originaire de l’est du bassin méditerranéen. Fleurs d’un blanc jaunâtre à extrémité jaune. Floraison d’avril à novembre. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Paris (jardin des Plantes) le 30/05/08.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil