Laîche
Carex pendula Huds. (laîche à épis pendants)
Photo prise le 02/05/05 à Ille-sur-Tet

Le genre Carex (les laîches) appartient à la famille des cypéracées, proche des graminées, dont les autres principaux genres sont Cyperus (les souchets), Eriophorum (les linaigrettes), Scirpus (les scirpes). Dans cette famille de plantes herbacées, les tiges sont souvent triquètres (à trois angles), pleines, non renflées aux noeuds, disposées sur trois rangs, munies d’une gaine qui n’est pas fendue en long. Les fleurs, groupées en épillets (eux-mêmes souvent réunis en épis) peuvent être hermaphrodites (Cyperus), monoïques ou dioïques. Elles n’ont ni calice ni corolle. Les étamines sont souvent au nombre de trois. L’ovaire, à une seule loge et à un seul ovule, est surmonté d’un style à deux ou trois stigmates.

Dans le gerne Carex, cet ovaire est entouré d’une enveloppe membraneuse (utricule) laissant passer le style, qui s’accroît et persiste autour du fruit. Les fleurs sont monoïques ou dioïques, à l’aisselle d’écailles imbriquées sur plusieurs rangées et disposées en épis. Fleurs mâles à deux ou trois étamines, fleurs femelles à deux ou trois stigmates.

La plupart des laîches apprécient les lieux humides. Il en existe de très nombreuses espèces. Elles doivent peut-être leur nom scientifique (Carex) au grec cairô (= je coupe), car leurs feuilles sont très souvent coupantes. Autre hypothèse : le latin carere (= manquer), allusion au fait que les épis supérieurs, généralement mâles, manquent de graines. Quant au mot laîche, écrit lisca en latin médiéval, son origine est incertaine : il semble germanique, mais sans doute formé sur une racine pré-indoeuropéenne.

Espèces décrites ici :

Carex pendula Huds. (laîche à épis pendants) : grande plante vivace en touffes, poussant notamment au bord des ruisseaux, fleurissant de mai à juillet. Fortes tiges dressées, triquètres, lisses. Nombreuses feuilles longues et plates, terminées en pointe. Les épis mâles, roux-brun (un ou deux par pied), sont très longs et étroits. Les épis femelles, brun clair, plus nombreux, sont un peu moins longs mais beaucoup plus larges (cylindriques) et plus fournis. Nom catalan : càrex màxim. Photo prise à Ille-sur-Tet le 02/05/05.

Carex acutiformis Ehrh. (fausse laîche aiguë, laîche des marais) : plante vivace de 40 cm à 1 m, à tige nettement triangulaire, poussant au bord des cours d’eau et dans les lieux humides. Feuilles d’un vert un peu glauque, plates, larges de 4 à 8 mm. Il y a de 2 à 4 épis femelles, surmontés de 2 à 4 épis mâles, tous dressés, cylindriques et compacts. Floraison d’avril à juillet. Nom catalan : càrex paludós. Photo prise à Paris (Jardin des plantes) le 20/04/08.
Carex remota L. (laîche à épis espacés) : plante vivace de 30 à 80 cm, glabre, à tige grêle légèrement triangulaire, poussant au bord des cours d’eau, dans les lieux humides ou ombragés. Longues feuilles étroites et molles. Inflorescence en épi verdâtre allongé, très interrompu, à 5-10 épillets, les mâles à la base, certains munis d’une très longue bractée. Floraison d’avril à août. Nom catalan : càrex remot. Photo prise à Casenoves le 08/06/07.

Carex vesicaria L. (laîche vésiculeuse) : plante vivace poussant dans les marais et au bord des eaux, atteignant de 40 cm. à 1 m. et fleurissant de mai à juillet. Longues feuilles étroites d’un vert clair et vif dépassant le sommet des épis. Fleurs d’un brun clair doré. Fleurs mâles disposées en deux ou trois épis rapprochés au sommet de la tige. Fleurs femelles disposées en deux ou trois gros épis oblongs. Les utricules enveloppant les fruits sont renflées à la base et se terminent en bec allongé. Nom catalan inconnu. Photo prise à Barèges (jardin botanique du Tourmalet) le 22/08/05.

Carex flacca Schreb. (laîche flasque, laîche glauque) : plante vivace de 10 à 50 cm à tige dressée, presque arrondie, qui pousse dans les bois, les prés, les lieux humides. Les feuilles, d’un vert glauque, ont un limbe de 3 à 5 mm de large, elles ne dépassent que rarement la tige. Les fleurs sont groupés en 4 à 6 épis espacés, les mâles au sommet de la tige, assez minces, allongés et aigus, les femelles cylindriques et compacts. À noter que les écailles des fleurs sont brunes ou noirâtres, avec une bande verte au milieu. À maturité, les enveloppes des fruits sont couvertes de petites aspérités. Nom catalan : càrex glauc. Photo prise à Rodès (Ropidera) le 03/05/07.
Carex halleriana Asso (carex de Haller) : petite plante vivace fleurissant au printemps, sur les coteaux et les prés secs, le plus souvent sur sol calcaire. Elle forme des touffes assez importantes. Fleurs blanchâtres à rougeâtres. L’épi mâle terminal est oblong, les épis femelles plus courts et plus arrondis. Nom catalan inconnu. Photo prise à Corbère-les-Cabanes le 28/03/05.
Carex ovalis Gooden. (laîche des lièvres, laîche patte-de-lièvre) : plante vivace de 20 à 80 cm poussant dans les landes et les prairies, en principe sur sol siliceux. Tige à peine triangulaire. Feuilles de 1 à 3 mm de large, plus courtes que la tige. Inflorescence dense formée de 2 à 9 épis vert-brun, les épis femelles au sommet. Floraison de mai à juillet, souvent en montagne. Nom catalan : càrex oval. Photo prise au col de Mantet le 20/06/07.
Carex ovalis Gooden. (laîche des lièvres, laîche patte-de-lièvre) : inflorescence. Photo prise au col de Mantet le 20/06/07.
Carex divulsa Stokes (laîche à épis séparés, laîche à utricules divergents) : petite plante très feuillue poussant dans les lieux herbeux pas nécessairement humides, parfois aussi dans les décombres. Tige triangulaire. Feuilles étroites, à bord râpeux. Inflorescence en épi interrompu, les épillets étant de plus en plus espacés vers la base. Floraison d’avril à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Ille-sur-Tet le 19/05/08.
Carex divulsa Stokes (laîche à épis séparés, laîche à utricules divergents) : disposition des épillets. Photo prise à Ille-sur-Tet le 19/05/08.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil