Linaigrette
Eriophorum polystachion
Eriophorum polystachion (linaigrette à feuilles étroites), syn. Eriophorum angustifolium
Photo prise le 16/07/05 au col de Jau

Les linaigrettes (genre Eriophorum) sont des plantes monocotylédones de la famille des cypéracées, remarquables par la présence, autour des fruits, de longs poils blancs et soyeux formant des sortes de houppes. On les rencontre dans les prés humides, les marais et les tourbières, généralement en altitude. Les feuilles, surtout basales, sont longuement engainantes. Les fleurs, d’un brun tirant sur le roux, sont groupées en un ou plusieurs épillets terminaux. Elles ont trois étamines et un style généralement à trois stigmates. Les fruits sont des akènes.

Le nom Eriophorum est composé du grec erion (= laine) et de pherein (= porter), allusion à la particularité évoquée plus haut. Quant à linaigrette, on y retrouve le lin, allusion possible aux feuilles généralement étroites, et les aigrettes de poils blancs.

Espèces du genre Eriophorum en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Eriophorum gracile Koch ex Roth

Eriophorum latifolium Hoppe

Eriophorum polystachion L.

Eriophorum scheuchzeri Hoppe

Eriophorum vaginatum L.

Espèces décrites ici :

Eriophorum polystachion (linaigrette à feuilles étroites) : plante vivace par son rhizome rampant, poussant en montagne, dans les marécages, les prairies humides, les tourbières. Feuilles basales étroites, en gouttière ou carénées, feuilles caulinaires rares, à trois angles et à sommet aigu. Inflorescence à 2-8 épillets entourés de quelques bractées foliacées. Nom catalan : cotonera de fulla estreta. Photo prise au col de Jau le 16/07/05

Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil