Orcanette
Alkanna tinctoria
Alkanna matthioli Tausch (orcanette des teinturiers)
Photo prise le 09/05/05 à Torreilles

Le genre Alkanna (les orcanettes) appartient à la famille des borraginacées et est très proche du genre Anchusa (les buglosses), dans lequel certains auteurs l’ont parfois classé. Il est composé en France de deux espèces essentiellement méditerranéennes, Alkanna lutea, l’orcanette jaune, et Alkanna matthioli (ou tinctoria), l’orcanette des teinturiers.

Ce sont des plantes velues, à feuilles alternes entières, à fleurs groupées en racèmes de cymes unipares. Ces fleurs sont entourées de bractées. Le calice, accrescent, comporte cinq lobes profondément divisés, presque jusqu’à la base. La corolle tubulée se termine par cinq lobes arrondis. Contrairement au genre Anchusa, la gorge de cette corolle ne comporte pas d’écailles velues formant une sorte de touffe blanche, mais seulement cinq petites rugosités peu saillantes. Le fruit est un tétrakène.

Les mots alkanna et orcanette ont la même origine : ils correspondent à l’arabe al-Hinnâ, le henné. En effet, les racines d’Alkanna matthioli contiennent un colorant rouge souvent utilisé autrefois comme teinture (le henné proprement dit correspond à la plante Lawsonia inermis).

Espèces décrites ici :

Alkanna matthioli Tausch (orcanette des teinturiers) : plante herbacée vivace assez petite, vert blanchâtre et très velue, poussant en touffes dans les lieux incultes, sablonneux ou rocailleux, souvent près de la mer. Feuilles ovales hérissées de poils étalés. Petites fleurs d’un bleu lumineux (devenant purpurescentes comme pour la plupart des borraginacées), parfois aussi blanches ou bleu pâle. Floraison d’avril à juin. Nom catalan : alcanna. Photo prise à Torreilles le 09/05/05

Alkanna matthioli Tausch (orcanette des teinturiers) : variété à fleurs blanches. Photo prise au Barcarès le 18/04/10.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil