Passerine
Thymelaea hirsuta (passerine hirsute, passerine hérissée)
Photo prise le 30/03/06 au Racou

Les passerines sont des plantes appartenant au genre Thymelaea (syn. Passerina) et à la famille des thyméléacées (Thymelaeaceae), dont font aussi partie les daphnés. Cette famille s’est d’ailleurs autrefois appelée Daphneaceae.

Caractéristiques communes : le genre Thymelaea regroupe des plantes herbacées et des sous-arbrisseaux. Les fleurs, petites, dans des coloris allant du jaune au vert, peuvent être hermaphrodites ou unisexuées. Elles n’ont généralement pas de corolle, mais un calice coloré à quatre lobes. Huit étamines. Ovaire à style court terminé par un stigmate arrondi. Le fruit est une baie sèche, enveloppée par le calice persistant (alors que le calice tombe dans le genre Daphne).

Le nom Thymelaea semble avoir désigné en latin et en grec le garou (Daphne gnidium). Quant à “passerine”, le terme évoque le fait que les graines seraient recherchées par le moineaux (latin passer).

Espèces du genre Thymelaea en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Thymelaea calycina (Lapeyr.) Meisn.

Thymelaea dioica (Gouan) All.

Thymelaea hirsuta (L.) Endl.

Thymelaea passerina (L.) Coss. & Germ.

Thymelaea ruizii Loscos

Thymelaea sanamunda All.

Thymelaea tartonraira (L.) All.

Thymelaea tinctoria (Pourr.) Endl.

Espèces décrites ici :

Thymelaea hirsuta (passerine hirsute, passerine hérissée) : fleurs mâles. Plante caractéristique des lieux arides de la Côte rocheuse. C’est un sous-arbrisseau buissonnant pouvant atteindre 1,20 m. de haut. Nombreuses feuilles convexes presque imbriquées, ovales, épaisses, luisantes au-dessus, cotonneuses en dessous. L’arbrisseau est dioïque, à fleurs jaunes (5 mm). Floraison d’octobre à mai. Plante protégée au niveau régional. Noms catalans : brufalaga, pala marina. Photo prise au Racou le 30/03/06.

Thymelaea hirsuta (passerine hirsute, passerine hérissée) : fleurs femelles. Photo prise au Racou le 30/03/06.

Thymelaea dioica (passerine dioïque) : sous-arbrisseau à rameaux souvent tortueux, poussant sur les rochers calcaires de 400 à 2000 mètres. Seule la partie supérieure des rameaux porte des feuilles. Elles sont très nombreuses, vert clair, glabres, à extrémité un peu élargie et terminée en pointe. Les fleurs jaunes se trouvent à l’aisselle des feuilles, solitaires ou en petits groupes. Floraison de mai à août. Nom catalan : bufalaga dioica. Photo prise à Puilaurens (11) le 30/05/07.

Thymelaea sanamunda (passerine thymélée, herbe du mont Serrat) : plante subherbacée vivace à souche ligneuse, glabre et de couleur glauque, mesurant de 10 à 30 cm, poussant dans les prés et sur les coteaux arides de la région méditerranéenne. La souche émet chaque année plusieurs rameaux dressés, portant de nombreuses feuilles ovales ou lancéolées, étroites, terminées en pointe. La plante est polygame, les petites fleurs jaunâtres, perpendiculaires à la tige, forment une grappe feuillée. Elles ont un long tube étroit s’ouvrant en quatre lobes lancéolés. Floraison d’avril à juillet. Nom catalan : siva de terra. Photo prise à Fillols le 08/06/08.
Thymelaea sanamunda (passerine thymélée, herbe du mont Serrat) : détail des fleurs. Photo prise à Fillols le 08/06/08.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil