Pédiculaire
Pedicularis comosa (pédiculaire chevelue)
Photo prise à Eyne le 30/06/05

Les pédiculaires (genre Pedicularis) sont des plantes classées traditionnellement dans la famille des scrophulariacées, mais que la classification APG II situe dans celle des orobanchacées, famille des orobanches, à laquelle ont été aussi adjoints les rhinanthes et les mélampyres. Ce sont des plantes herbacées vivaces, plus rarement annuelles ou bisannuelles, qu’on rencontre chez nous essentiellement en montagne. Elles sont semi-parasites, leurs racines portant des petits suçoirs qui s’implantent sur les plantes herbacées voisines. Elles noircissent en se desséchant. Leur nom vient du latin pediculus (= pou), car elles sont censées donner des insectes parasites aux bestiaux qui les consomment.

Les feuilles sont pennatilobées, à lobes eux-mêmes souvent divisés. Les fleurs forment des racèmes ou des épis terminaux, généralement avec des bractées de forme similaire aux feuilles. Calice à quatre ou cinq dents inégales. Corolle tubulée, dressée, à deux lèvres : la supérieure en forme de casque ou de bec, l’inférieure trilobée, avec deux renflements à sa base. Quatre étamines. Le fruit est une capsule ovoïde à deux loges, contenant assez peu de graines.

Espèces du genre Pedicularis en France (noms acceptés, source Tela Botanica) :

Pedicularis ascendens Schleich.

Pedicularis asparagoides Lapeyr.

Pedicularis cenisia Gaudin

Pedicularis comosa L.

Pedicularis foliosa L.

Pedicularis gyroflexa Vill.

Pedicularis kerneri Dalla Torre

Pedicularis mixta Gren.

Pedicularis oederi Vahl

Pedicularis palustris L.

Pedicularis pyrenaica J.Gay

Pedicularis recutita L.

Pedicularis rosea Wulfen

Pedicularis rostratospicata Crantz

Pedicularis sylvatica L.

Pedicularis tuberosa L.

Pedicularis verticillata L.

Espèces décrites ici :

Pedicularis comosa (pédiculaire chevelue) : plante vivace poussant surtout à l’étage subalpin, dans les prairies et sur les pentes rocailleuses. L’ensemble de la plante porte de petits poils. Feuilles nombreuses et assez longues, à segments perpendiculaires à la nervure médiane. Inflorescence portant de nombreuses fleurs en racème très serré. Corolle jaune pâle, avec un bec court (ce qui permet de faire la différence avec Pedicularis tuberosa). Floraison en été. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Eyne le 30/06/05

Pedicularis pyrenaica (pédiculaire des Pyrénées) : l’espèce se reconnaît notamment à la tige, qui porte deux lignes verticales de poils. Les feuilles, presque toutes basales, sont profondément divisées. Fleurs roses à très court pédicelle, en racèmes de 4 à 20. Floraison en été, surtout à l’étage subalpin, dans les prés et les bois plutôt humides. C’est une plante vivace. Nom catalan : pedicularis pirinenc. Photo prise à Eyne le 30/06/05

Pedicularis sylvatica (pédiculaire des bois, pédiculaire des forêts) : petite plante de 5 à 20 cm, glabre, bisannuelle ou vivace, poussant dans les lieux humides (bois, prés), en touffes de petites tiges, celle du centre dressée, les autres étalées. Les fleurs, subsessiles, d’un rose plutôt clair, sont groupées en petites grappes qui s’allongent au fil des jours. Le calice est glabre, renflé, à 5 lobes dentés et foliacés. Le bec de la corolle est assez court, avec une petite dent sur chaque côté. Floraison d’avril à juillet. Nom catalan : inconnu. Photo prise à Bolquère le 01/07/11.
Pedicularis sylvatica (pédiculaire des bois, pédiculaire des forêts) : la petite dent. Photo prise à Bolquère le 01/07/11.
Pedicularis verticillata (pédiculaire verticillée) : plante vivace de 5 à 25 cm poussant dans les lieux humides de montagne à partir de 1500 m. La tige est dressée, à 4 lignes de poils. Fleurs pourpres, verticillées, en grappes feuillées à la base. Le calice est renflé et velu (longs poils blancs). La lèvre supérieure de la corolle ne se termine pas en bec. le fruit se termine par un bec triangulaire assez grand. Floraison de juin à août. Nom catalan : pedicularis verticil·lada. Photo prise à Espousouille le 02/07/11.
Pedicularis verticillata (pédiculaire verticillée) : vue plus rapprochée, montrant bien les poils du calice. Photo prise à Espousouille le 02/07/11.
Retour à la liste des fleurs
Retour à la page d’accueil